aeroplanete

La BD aéronautique a enfin son site web!

AeroPlanete > Tanguy et Laverdure > 15. Les vampires attaquent la nuit (1971)

15. Les vampires attaquent la nuit (1971)

1971
- Jijé (Dessins)
- Jean-Michel Charlier (Textes et scénario)

La France est menacée par une grande organisation terroriste qui agit depuis son sol. Elle se sert d’avions Harrier, volés quelques mois plus tôt aux anglais.

Tout commence par la mystérieuse disparition d’un cargo de la Royal Navy, transportant des avions de type Harrier à décollage et atterrissage vertical. Il a fait l’objet d’un détournement en plein océan Atlantique.

Quelques mois plus tard, un avion non identifié fonce vers Orly et y lâche des bombes au napalm. Michel, en mission, essaie de le rattraper mais il disparaît de son écran radar. Comment ? Mystère !

La même attaque a eu lieu à Marseille, Lyon, Lille et Bordeaux.
Michel va récupérer Ernest qui est en vacances sur une plage du midi. Tous les pilotes de toutes les bases doivent rechercher la base clandestine située en France.

Une nuit, six avions ennemis sont signalés à différents endroits. Une fois pris en chasse, ils font demi-tour et disparaissent. Pendant ce temps, d’autres avions détruisent les radars de quatre centre de détection.

Michel emmène Ernest en forêt de Rambouillet au-dessus de laquelle il a perdu contact avec l’avion d’Orly. Ils tombent sur un braconnier qui prétend avoir vu des martiens. Un drôle d’engin qui descendait verticalement à plat. Sur place, ils découvrent les traces d’un engin à réaction avec train tricycle. La solution est connue : la France est attaquée par les avions Harrier disparus en mer.

C’est le 14 Juillet. Le Président de la République Georges Pompidou parle aux français. Mais son message est brouillé et tous les français entendent la voix d’un mystérieux « vampire » qui révèle les actions qu’il a mené et que l’Etat a essayé d’étouffer. Il demande deux milliards de francs en or ou en dollars sinon il va rayer la France de la carte avec des bombes atomiques. Il liste alors différentes cibles importantes en France dont l’une sera attaquée dans moins d’une heure. Tanguy pense que c’est Paris qui va être attaquée car non nommée. Alors que toutes les cibles sont survolées par la chasse française, Michel et Ernest reçoivent l’ordre de se diriger vers...Paris.

Trop tard ! Quatre appareils survolent les Champs-Elysées, vident leurs chargeurs pour impressionner et déversent des tracts. Deux avions ont largués dans les jardins de l’Elysée, un container renfermant un message pour le Président. Laverdure réussit à abattre l’un des avions à la sortie de Paris.

Le message indique que la rançon, en billets de petites coupures, doit être placée dans des containers métalliques étanches et capables de résister à de très gros chocs. Ils seront placés à bord d’un avion Nord2501 équipés de pneus tous terrains et pilotés par trois hommes entraînés aux atterrissages en campagne.

Les généraux décident de tendre un piège à l’atterrissage de l’avion pendant le transbordement des containers de l’avion, à des camions sans doute.
Tanguy est convoqué. On lui propose une mission à très haut risque. Il s’agit d’être avec l’équipage du Noratlas et de guider secrètement la chasse.

C’est le jour J. Les quatre hommes sont équipés de gilets pare-balles et de stylo-pistolets à air comprimé.

L’avion a été « bourré » de systèmes indécelables pour le suivre à distance (alors pourquoi la présence de Michel ?). Sept cent parachutistes reçoivent leurs dernières instructions : sauter de 200 mètres seulement afin de cerner rapidement la zone d’atterrissage.
A suivre !!

Francis AIR