aeroplanete

La BD aéronautique a enfin son site web!

AeroPlanete > Tanguy et Laverdure > 16. La terreur vient du ciel (1971)

16. La terreur vient du ciel (1971)

1971
- Jijé (Dessins)
- Jean-Michel Charlier (Textes et scénario)

Michel, miraculeusement rescapé de la livraison de la rançon, va enquêter avec Ernest et découvrir la planque principale du vampire.
Réussissant à voler une carte des bases de l’organisation, il doit participer, encore, à la mission délicate de suivre la livraison de la seconde partie de la rançon.

Voir épisode précédent : « Les vampires attaquent la nuit »

La position de l’avion Noratlas est suivie aussi bien par l’armée française que par les équipes du « vampire ». Celles-ci détectent la présence d’une escorte aérienne suivant l’avion.

Celui-ci doit se poser. Les trois pilotes sortent et sont abattus. Michel comprend que laisser les moteurs en marche veut dire qu’il n’y aura pas de transbordement mais que l’avion va redécoller avec les pirates à son bord. Trop tard, il est découvert et blessé à la tête. Les paras touchent le sol et mitraillent l’avion qui réussit à décoller.
Les hommes du vampire pulvérisent une mince pellicule plastique sur les containers, elle empêche la propagation de toutes ondes électriques. (Et le reste de l’avion ? Plus de détecteurs ?!)

Tanguy, blessé et menotté à une barre d’acier de l’avion, entend le largage des containers mais sans voir où.

Plus loin, les pirates quittent l’avion en parachute, après avoir mis en route une bombe à retardement. Les Mirages français rejoignent facilement l’avion qui ne fait plus de détours au-dessus des Alpes. Michel réussit à faire sauter ses menottes grâce au crayon-pistolet.

Il prend les commandes de l’avion qui va exploser dans dix minutes. Laverdure comprend tout en voyant les portes des soutes ouvertes et celles-ci vides. Il fait signe des ailes à Michel pour qu’il le suive sur un champ de neige. L’avion atterrit et explose ensuite. Officiellement Michel Tanguy est déclaré mort. Mais il a survécu aux blessures et au froid.

Lui et Ernest se mettent en quête de retrouver le lieu du largage des containers. Ils louent un petit avion avec panneau publicitaire flottant afin de ne pas attirer l’attention. Ils repèrent un petit lac avec une vieille drague qui pourrait servir à récupérer les containers.
Posés, ils surveillent l’endroit. Des hommes arrivent, ils les épient. Une fois les hommes du vampire partis, Michel plonge et trouve les containers au fond du lac.

Pendant ce temps, le vampire, pour se venger des français qui ont essayé de le coincer lors de la remise de la rançon, fait abattre quatre avions de ligne. Et il le fait savoir par la télévision. Officiellement la France est prête à payer l’autre partie de la rançon.

Il fait nuit, Michel et Ernest retournent au petit avion. Mais là, ils croisent une voiture en stationnement. Pensant à celle d’hommes du vampire, Michel se cache dans le coffre. Laverdure surveille l’opération. La voiture arrive à un château. Michel sort du coffre et aperçoit un Harrier qui va se poser sous le bassin d’eau du parc qui se coulisse !
Il attend et voit le pilote remonter par un ancien puits. Il décide d’y aller à son tour. Il découvre l’avion, y pénètre et trouve une carte sur laquelle semblent être placées les différentes bases du vampire.

En remontant il est découvert mais réussit à s’enfuir avec la voiture. En défonçant le portail en bois, la voiture est très abîmée et reçoit des tirs de mitraillettes. Elle finit sa course dans un ravin et explose. Les hommes du vampire, qui arrivent sur place, découvrent l’incendie. Ils doivent partir pour ne pas se faire repérer, une voiture arrivant. C’est Ernest ! Il récupère Michel qui avait sauté en marche.

Le lendemain, le vampire, furieux, décide d’avancer la livraison de la rançon pour la nuit suivante.
Un hélicoptère de type Super-Frelon avec six mécanos doit l’emmener. Michel fait partie de l’équipe. L’hélicoptère reçoit l’ordre de se poser près d’un avion Harrier.
Pendant que les mécanos arriment les containers sous le Harrier, Michel, lui, constate qu’il n’y a pas de pilote. L’avion est radio-guidé. Michel décide de suivre le plan prévu par les généraux : il doit embarquer à bord. Les hommes du vampire qui surveillent l’opération à deux cent mètres de là, ne le voit pas monter (??) à la place arrière du Harrier biplace.

En vol, Michel s’aperçoit qu’un autre Harrier l’escorte.
Pendant ce temps, toutes les bases du vampire sont attaquées en même temps par les troupes françaises.

Michel voit un pétrolier transformé en porte-avions. Il reçoit l’ordre de le stopper. Il décide donc de détruire le système automatique et de lancer l’avion sur le cargo. Il s’éjecte, le cargo explose. Succès total. Seul le Harrier d’escorte s’enfuit.
Michel est récupéré dans la mer puis doit se rendre à Paris car : « Le Président de la République tient à féliciter personnellement le Commandant Tanguy ! »

Francis AIR