Récits ou séries

Pour tous les ptits messages entre les membres
Flying Breizh
Messages : 12
Inscription : samedi 29 octobre 2005, 14:04
Localisation : all around ze world

Récits ou séries

Message par Flying Breizh » lundi 21 novembre 2005, 17:46

Bonsoir,

Cette proposition de discussion m'est venu après la lecture d'"opération opium".
L'impression que j'ai retiré de cette BD est que le scénario aurait mérité 2 albums pour éviter cette succession de scenes sans fil directeur clair. Mais que , avec 2 dessinateurs, impossible de faire des saga un peu plus élaborées, bref 1album=1histoire au risque de perdre dans la cohésion scénaristique.
Le problème, à mon sens, vient de cette notion de séries mythiques qui ne peuvent disparaitre.
Buck Danny comme Tanguy et Laverdure ont 40 ans, les dessins toujours d'une qualité et d'une precision superbe, mais forcément les scénarii tournent un peu en rond.
De plus afin de garder toutes les options possibles pour les albums futurs, les personnages n'ont quasiment aucune profondeur (pas de passé etc... et B D à part être parfait n'a aucun défaut :wink: ).
Je pense que l'avenir de la BD aéronautique passe sans doute par des recits plus courts (en quelques albums) avec une fin programmée. Cela permettrai d'avoir des personnages plus complexes plus ambigus, donc des histoires plus accrocheuses
Même pour les scénaristes ce doit être plus "sympa" d'imaginer des héros avec un passé et pas si parfait que ça.
Je ne suis pas contre ces série mais je me demande si je n'achète pas ces BD par habitude...quant à "Missions Kimono", il ne faudrait surtout pas prendre l'habitude de réclamer un album tous les ans/2 ans au risque de tuer la poule au oeufs d'or !
Il me semble que de tels récits permettraient un renouvellement de la BD aéro et pourrait attirer de nouveaux lecteurs et donc de nouveaux dessinateurs/scénaristes. C'est parce que je place le "dernier envol" dans cette catégorie que je l'a itellement apprécié.
ceci n'est que l'opinion d'un simple amateur...

Kénavo
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait (Mark Twain)

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 678
Inscription : samedi 28 décembre 2002, 11:21
Localisation : Paris

Message par pierre » lundi 21 novembre 2005, 18:44

Je suis d'accord avec cette analyse, notamment pour les personnages.
J'aimerais bien voir une série dans le "héros" serait une escadrille de chasse pendant la seconde guerre mondiale, avec des pilotes qui ont delapersonnalité, mais qui peuvent mourir à tout instant. Cela laisserait du suspense et eviterais le stéréotype du héros invincible. Bref, rendre plus humain les personnages :D

JYB
Messages : 4159
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB » lundi 21 novembre 2005, 19:16

Pour répondre à Flying Breizh :
Un premier problème est que quand un récit unique plaît et marche bien au niveau des ventes, aussitôt l'éditeur et les auteurs ont tendance à en faire un suivant du même tonneau, et ça devient une série, ou au moins une collection...
Un deuxième problème est qu'un récit unique, même formidable, devient un jour introuvable parce qu'unique et daté, et l'éditeur finit par le supprimer de son catalogue car les lecteurs nouveaux ne l'achètent pas en masse, par le seul fait du renouvellement des générations. Pourquoi empêcher ces nouveaux lecteurs de connaître une telle oeuvre en la supprimant des rayons ? Par ailleurs, pour maintenir un titre dans les librairies, on n'a pas trouvé mieux que de créer une série, avec chaque nouveau titre qui renvoie aux précédents. Si je n'avais pas sorti les titres 2 à 6 de ma série Missions "Kimono", je n'aurais jamais vendu autant de Kimono 1 ! (puisque je l'ai réimprimé deux fois après la première édition). Ce n'est pas tellement la vision des éditeurs de BD de sortir un album qui plaît et marche pendant six mois ou un an, et de passer à tout autre chose après.
Troisième point : si les lecteurs s'intéressent à un personnage ou à un thème, pourquoi refuser de leur livrer de nouvelles aventures de ce personnage ou sur ce thème ? Il y a un attachement naturel et compréhensible des lecteurs pour des personnages ou des histoires, qui fait que les auteurs, tout aussi naturellement, continuent sur leur lancée. D'où la série.

thierry64
Messages : 17
Inscription : vendredi 11 novembre 2005, 15:23

Message par thierry64 » mardi 22 novembre 2005, 6:12

l'idée de FB est intéressante, mais pour moi une série ne faiblit pas... parce qu'elle est une série.

je n'ai jamais senti d'essoufflement chez Buck Danny, par ex, tant que Charlier était aux commandes.... Or aujourd'hui, c'est clair, l'essouflement, je le ressens aussi.

Pour prendre un point de comparaison, après la mort de Charlier, Blueberry n'a jamais perdu de son intérêt.
Pourquoi ? Parce que Gir est compétent ? Sans doute.

Je pense que ce n'est pas le principe de la série longue ou des histoires à suite qui est en cause, mais la compétence du scénariste... :roll:

Flying Breizh
Messages : 12
Inscription : samedi 29 octobre 2005, 14:04
Localisation : all around ze world

Message par Flying Breizh » mardi 22 novembre 2005, 14:46

Bonjour,

Personnellement, je vois une différence non négligeable avec Blueberry. Il vieillit, il a une histoire et Giraud est obligé d'évoluer dans un cadre precis, et ce brave Mike est humainement plus complexe que Buck...
Ce que je ""reproche"" (plein de " " car cette série reste pour moi un incontournable), c'est ce coté trop lisse, même Dan Cooper (dont je ne suis pas fan) trimbale la mort de Randy (j'ai bon ?).
Pour rebondir sur ce que dit JYB, je pense que l'attachement à un personnage est d'autant plus important que celui-ci est humain en bien et en mal.
Comme partout, je me doute que l'économie joue un grand role et ne va pas toujours dans le sens des acheteurs.
Mais en créant "Missions Kimono 1", tu as mis les ingredients propre à une série, avec (entre autres) un retour à la case départ à la fin de chaques aventures. Tu avais donc la vision, l'espoir... de pouvoir continuer avec ces personnages (pas d'ambiguïté, je n'aurai pas commandé 13 "Missions Kimono" (pas que pour moi!) si je n'appreciais pas la série!).
La notion de collection me semble être un très bon compromis entre un univers graphique (essentiellement) reconnaissable (L'éditeur s'y retrouve avec une sorte de marque de fabrique) et des histoires indépendantes avec des personnages plus travaillés (le scénariste , tu me confirmeras ...ou pas, s'y retrouve avec la possibilité de scénarii plus complexes et moins de "lassitude" puisque les personnages changent).
Je prendrais pour exemple le cas de Cosey avec sa série Jonathan et tous ses autres histoires qui lui permettent de passer de l'un à l'autre pour mon plus grand plaisir. Ainsi son style est toujours plus ou moins d'actualité (éditeur content!!) mais sa série évolue lentement avec moins de pression.
Kénavo
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait (Mark Twain)

JYB
Messages : 4159
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB » mardi 22 novembre 2005, 19:10

Flying Breizh a écrit : (...) en créant "Missions Kimono 1", tu (...) avais donc la vision, l'espoir... de pouvoir continuer avec ces personnages
Oui et non, justement. J'ai raconté sur le forum, je ne sais plus où (c'est pourquoi je vais être obligé de le re-raconter ici...) que les deux premières histoires courtes avec des Super Eendard (histoires qui figurent au début dudit album Missions "Kimono" 1) ont, à l'origine, été écrites comme ça, sans y penser, à une époque où je préparais des tas de petites BD pour diverses revues. Il y avait dans mes tiroirs ces histoires d'aviation comme d'autres sur des thèmes divers et variés comme on dit. A preuve : les deux héros, le blond et le moustachu, ne s'appelaient pas Fleuret et Mittel... (encore une fois : voir mon site, qui est une mine de renseignements).
Quand j'ai lancé le premier album (en 2001), je ne savais pas du tout si ça allait marcher et je pensais même que ce serait le seul et que je devrais tout arrêter, faute de combattants (faute de lecteurs en fait). Et puis non, ça a marché suffisamment pour me permettre de continuer, et c'est là que j'ai écrit la suite d'un troisième récit publié naguère dans la revue Hello-Bédé, intitulé "Vector for Bogey !". Cette histoire améliorée/allongée est devenue l'album Mission "Assaut-Mer". Et la boule de neige a fait tâche d'huile...

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 829
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » mardi 22 novembre 2005, 20:18

JYB a écrit :Et la boule de neige a fait tâche d'huile...
Bien !

Répondre