Page 1 sur 1

Cherche illustrateur (bon!!!!) pour BD aéro

Publié : lundi 05 novembre 2007, 17:07
par Colonel Konilev
Je cherche un illusrateur pouvant travailler avec moi sur une BD, "IAP 710", racontant la 2e guerre mondiale vue par un escadron fictif des VVS, composé de pilotes et d'avions de tous pays et fabricants.... ca intéresse quelqu'un??
Répondre sur: [url]http://squadronmaster.skyrock.com[/url]

Publié : mardi 06 novembre 2007, 9:41
par Victor
si tu désires trouver un dessinateur, je pense que ce serais bien (sans dévoiler l'histoire complète) que tu donnes quelques informations supplémentaires sur ton projet.

Est-ce que le découpage a été fait ? si oui l'histoire est basé sur combien de pages ? est-ce un projet pour l'édition ? etc ...

je pense que ça pourrait être utile

la BD

Publié : mardi 06 novembre 2007, 19:38
par Colonel Konilev
baaa je sais pas quel nombre de pages mé le synopsis c'est:
-Un jeune pilote Hongrois, Jozef Kovacs, rejoint l'URSS quelques jours avant ja guerre. Il demande à voir la "Stavka" (état major Soviétique) pour leur proposer de créer l'IAP 710. etant donné qu'il s'était illustré en Espagne, dans l'aviation républicaine, les officiers acceptent.
-Il se met à la recherche de pilotes à travers l'Europe.
-Il retrouve ses anciens coéquipiers d'Espagne, Miguel Perez (Espagnol, Hawker Hurricane) et William Thomson (USA, F4F3 Wildcat), ainsi que plusieurs autres.
-Il fonde l'IAP 710 une semaine après l'incursion allemande et l'escadron connaît le baptême du feu face à une escadrille de Ju-87
-Kovacs se fait un ennemi mortel, le Leutenantoberst Wilhelm Bertelmann, qu'il avait pourtant connu à l'académie de Szeged lors d'un échange. :evil:

Bon, c'est fini MAIS l'accent sera mis surtout sur la recherche des pilotes, leur engagement.... parce que ce n'est que le 1er tome. La série se finira quand les derniers pilotes trouveront la mort en Corée. :cry:

Re: la BD

Publié : mardi 06 novembre 2007, 20:59
par Deltafan
Colonel Konilev a écrit :baaa je sais pas quel nombre de pages mé le synopsis c'est:
-Un jeune pilote Hongrois, Jozef Kovacs, rejoint l'URSS quelques jours avant ja guerre. Il demande à voir la "Stavka" (état major Soviétique) pour leur proposer de créer l'IAP 710. etant donné qu'il s'était illustré en Espagne, dans l'aviation républicaine, les officiers acceptent.
-Il se met à la recherche de pilotes à travers l'Europe.
-Il retrouve ses anciens coéquipiers d'Espagne, Miguel Perez (Espagnol, Hawker Hurricane) et William Thomson (USA, F4F3 Wildcat), ainsi que plusieurs autres.
-Il fonde l'IAP 710 une semaine après l'incursion allemande et l'escadron connaît le baptême du feu face à une escadrille de Ju-87
-Kovacs se fait un ennemi mortel, le Leutenantoberst Wilhelm Bertelmann, qu'il avait pourtant connu à l'académie de Szeged lors d'un échange. :evil:

Bon, c'est fini MAIS l'accent sera mis surtout sur la recherche des pilotes, leur engagement.... parce que ce n'est que le 1er tome. La série se finira quand les derniers pilotes trouveront la mort en Corée. :cry:
J'allais écrire que ce genre de fin est un peu tristounet... Mais quand on voit le résultat du "Dernier envol" de Romain Hugault et Régis Hautière, ça peut aussi être signe de (grande) qualité...

En revanche, des appareils différents dans une même unité (si j'ai bien compris), surtout si certains sont des modèles jamais utilisés en URSS (comme le F-4F3) ça me paraît assez irréaliste sur le plan pratique :shock:
Mais peut-être ai-je mal compris :?

Publié : mercredi 07 novembre 2007, 11:09
par Victor
j'ai le même sentiment. Tu tiens une orinalité mais tu risque de frustré les mordus d'aéronautique pur et dur qui demande du réalisme et de la précision.

L'histoire d'une esquadron composé de pilote à forte personnalité parait être une bonne idée. Mais je pense que le fait de faire apparaitre des avions très différent est vraiment trop osé. C'est à débattre ... pourquoi pas

Quant à moi je reste perplexe ...

Les avions!!!

Publié : jeudi 08 novembre 2007, 13:10
par Colonel Konilev
Le truc, c'est que la plupart des pilotes sont issus de pays neutres (Suisse, Espagne) ou pas encore belligérants (USA, Hongrie), ou ont carrément fui leur pays! (Pologne, Allemagne)
Donc, pour les 1ères missions, ils n'ont que les avions qu'ils ont sous la main!!!! Mais on peut envisager (plus tard) un rééquipement sur MiG-3, LaGG-3 ou autres chasseurs soviétiques.

Publié : jeudi 08 novembre 2007, 22:14
par Deltafan
Oui, mais d'une lecture d'un bouquin sur le Normandie-Niemen, il y a tout un tas paramètres à prendre en compte. L'entretien de l'avion et les mécaniciens nécessaires sont très importants... Les mécaniciens français qui ont suivi le NN ont dû repartir en France car n'arrivant pas à travailler correctement dans les conditions de froid extrême.

Par ailleurs, si on peut cannibaliser des avions lorsqu'on en a plusieurs du même modèles, si on peut échanger certains moteurs car issus d'un même bloc d'origine (les dérivés des Hispano-Suiza ou Gnôme et Rhône français sur des avions russes ou d'autres pays de l'est), si on peut cannabaliser des avions abattus quand on a un avion allemand (encore faut-il que les autres avions russes ne le confondent pas avec de vrais avions ennemis) il est beaucoup plus difficile de le faire pour un avion tel qu'un unique F-4F3, avec aucun équivalent, avec aucune pièce de rechange sur place (me demande même si le carburant ou simplement les bougies peuvent être compatibles).

Dans des conflits de "relativement" basse intensité (du moins aérienne) comme l'Espagne ou (moins intenses) comme les conflits en Amérique du Sud, on peut parfois utiliser un exemplaire unique. Mais il n'effectue pas de fréquentes missions et il faut souvent un bon moment pour le remettre en état de vol en cas de problème. Par contre, dans un conflit comme celui entre l'URSS et l'Allemagne nazie, un tel avion à l'entretien isolé serait, à mon avis un poids insupportable sur le plan opérationnel.

Ceci dit, il y probablement d'autres choses à prendre en compte. Peut-être qu'un dessin n'insistant pas trop sur le réalisme technique, comme dans Dog Fights, permet plus de liberté avec la réalité, alors qu'un dessin hyperréaliste, demande peut-être plus de rigueur technico-historique... Mais bon, en écrivant ça, je me rends compte que Ciel en ruine, par exemple, ou ,dans un autre registre, la série des Sentinelles sont un contre exemple à ce que je dis... Alors... :?

Publié : vendredi 09 novembre 2007, 8:04
par Raymond
Deltafan a écrit :Un dessin hyperréaliste, demande peut-être plus de rigueur technico-historique...
C'est bien là tout le problême de tout ouvrage de fiction s'appuyant sur des données techniques et/ou historiques, et se voulant réaliste.
C'est aussi pourquoi, quand il existe de bonnes BDs du genre, on les repère facilement, sur ces points, au détriment des autres.
Encore faut il, comme dirait Jean Yves, qu'il y ait au départ une bonne histoire.

Raymond

cé bien vrai....

Publié : vendredi 09 novembre 2007, 16:22
par Colonel Konilev
C'est vrai que vu comme ca ca paraît impossible. Mais on pourrait imaginer ça pour le 1e-2e vol, avec les pilotes pestant contre la qualité du carburant ou de l'huile, et une requête de la part de Kovacs car il leur FAUT des nouveaux avions, que ça ne vole pas avec cette "efficacité" mécanique....et à la fin un rééquipement en vieux I-16, etc...

Deltafan, tu as raison sur la Corée. Peut-être une fin avec simplement... la retraite?? Une promotion au grade de général? C'est déja plus "happy end"!

IAP 710

Publié : vendredi 09 novembre 2007, 16:27
par Colonel Konilev
Au départ, faut dire que IAP 710 était un film entre copains, Squadron 710, quelque chose de ressemblant, mais pendant la Bataille d'Angleterre. Le temps de le retrouver (je viens de déménager, c'est le foin, j'ai à peine retrouvé 5-6 maquettes!!!)

en plus...

Publié : vendredi 09 novembre 2007, 16:41
par Colonel Konilev
Puor le dessin, la seule chose que je serais capable de dessiner, c'est les avions!!! Alors, je cherche SURTOUT quelqu'un capable de dessiner un pilote ou une ville ...corrects! Mais, s'il sait dessiner les avions, c'est pas de refus!

Publié : jeudi 01 mai 2008, 13:01
par renaud
faut que tu parles des ressources
et de la destination,
dans quel circuit c'est sensé se trouver
(amateur, pro, directeur de collection machin, etc. )

la BD est un buziness extrremement faiblard en gain pour les dessinateurs,
et la liberté artistique y est bien plus faible que ce qu'on peut croire.
(voir nulle pour un débutant)


ren