Buck Danny tome 55 : Defcon One

Forum sur les aventures de Buck Danny et de ses coéquipiers J. Tumbler et S. Tuckson
Buck Danny sur Aeroplanete
Avatar de l’utilisateur
Baptiste
Messages : 356
Inscription : mercredi 09 mars 2005, 10:28
Localisation : Belgique

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Baptiste » vendredi 23 septembre 2016, 13:22

Prépublication dans Spirou n°4095 et suivants, à partir du 4 octobre 2016.
Baptiste,vieux nouveau

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1152
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Pierre Droudrou » dimanche 25 septembre 2016, 9:59

Albert62 a écrit :C'est ce que l'on appelle le marketing....
A chacun de savoir si il adhère à ce genre d'offre ou pas !
ce qui me paraîtrait important serait de savoir à quel moment elle doit être proposée sachant que l'idée n'en est pas débile.
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Robert
Messages : 874
Inscription : jeudi 05 décembre 2002, 19:20
Localisation : en route

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Robert » lundi 03 octobre 2016, 16:12

Baptiste a écrit :Prépublication dans Spirou n°4095 et suivants, à partir du 4 octobre 2016.
La couv :

Image

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1152
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Pierre Droudrou » dimanche 09 octobre 2016, 9:52

Dans la mesure où notre ami Robert nous avait donné un avant goût de la couverture de l’hebdomadaire Spirou il est clair que curiosité aidant, d’autant qu’un ami m’avait dit : « tu vas voir c’est génial ! », j’ai profité de mon dernier déplacement à Avallon pour acheter le dernier Spirou à la « maison de la Pressse » titre donné à l’enseigne pour ceux qui ont une envie irrésistible et incontrôlable au niveau des intestins…
J’ai donc découvert les premières pages de DEFCON ONE suite de LA NUIT DU SPECTRE qui ne m’avait guère convaincu d’autant que pour enfin tirer vengeance d’une gaminerie égrillarde que nous avait contée avec talent Francis Bergèse… Lady X allait fomenter la troisième guerre mondiale pour anéantir Buck Danny – Jerry Tumbler et Sonny Tuckson… Faisant les comptes en ancien bon contrôleur de gestion qui se respecte ça représentait beaucoup de morts pour 3 individus d’autant que la belle dame elle-même n’était pas à l’abri des radiations mortelles…
Cette suite qui se veut très contemporaine débute donc à bord du porte-avions Donald Trump (**) où Buck Danny – Sonny Tuckson et le lieutenant-colonel Keiji-Nishiwa viennent rendre compte à l’amiral des derniers évènements tragiques qui ont marqué leur rencontre avec Jane Hamilton alias Lady X…
S’en suit dès lors la recherche d’une solution pour éradiquer la dangereuse menace :

Buck déclarant :
Amiral, il existe une solution qui mettrait tout le monde d’accord : retrouver les spectres et les neutraliser. Laissez-moi m’en charger !
Paroles pleines de bon sens qu’un petit farceur que je connais saisit au vol pour cette année cinématographique ! on peut dès lors imaginer Buck – Tumbler – Sonny et Keiji-Nishiwa rejoignant les rangs des Ghostbusters…
Image


ce qui ferait que Buck troquerait son uniforme de pilote contre un nouveau treillis…
Image


quant aux F 18 Super Hornet on peut confier leur nouvelle décoration à Sonny que l’on sait particulièrement doué en la matière…
Image

Quant à la suite avec le dialogue tendu entre SATO et Lady X : MON PERE ! il m’a fait penser au réveil de la Force (Han Solo se faisant trucider par son parricide de fils : on ne peut jamais présager l’avenir avec les enfants…)

Vient enfin le moment le plus dramatique de ces 11 pages de mise en bouche : non seulement Sonny se fait descendre par le tir des défenses du porte-avions (HORREUR !) et le missile qui explose sur le Donald Trump !... (***)

Jeudi prochain je me précipiterai à « la maison de la presse » pour la suite :
May the force be with us… (gros changement : en 1956 on disait : « let it be written ! let it be done !)




(**) un porte-avions baptisé « Il a ri Clinton » ça ne fait pas sérieux ni très crédible…
(***) si après cela je ne reçois pas une lettre de remerciements de madame Clinton qui va pouvoir éviter le 2ème débat : je dirai qu’il n’y a plus de justice…
Dernière modification par Pierre Droudrou le vendredi 04 août 2017, 13:43, modifié 1 fois.
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Robert
Messages : 874
Inscription : jeudi 05 décembre 2002, 19:20
Localisation : en route

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Robert » dimanche 16 octobre 2016, 16:34

Image

"Defcon One": making of.

Avatar de l’utilisateur
Skywalker
Messages : 318
Inscription : vendredi 20 octobre 2006, 15:24
Localisation : Là où il fait beau environ 300 jours par an

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Skywalker » mardi 18 octobre 2016, 21:19

euh, ça sort quand ??? on a hâte de connaitre la suite de l'histoire d'amour entre B.D. et L.X quoique les histoires d'amour finissent mal, en général :lol: :lol: :lol:

Ah bah zut, ça ne marche pas il n'est QUE Colonel :oops: :oops: :oops:
Que la force soit avec vous...

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1152
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Pierre Droudrou » mercredi 19 octobre 2016, 11:12

Après avoir découvert la semaine dernière les 11 premières pages de cette œuvre historique qui va faire date dans les annales de l’histoire de l’humanité quand nous aurons tous disparu du fait des agissements de Lady X. Il ne m’était pas possible d’omettre jeudi 13 octobre un passage à la Maison de la Presse pour y acheter le dernier Spirou.
Face à une ambiance paroxysmique je me suis dit que si 2 scénaristes avaient participé à fixer les bases de ces 8 pages d’un rare suspens qu’un 3ème apportât sa pierre d’achoppement et sa touche personnelle ça ne pourrait que renforcer leur côté dramatique…
La semaine précédente, nous laissions le « Donald Trump » en pitoyable posture :
- Amiral, on a pris un missile !
- Outlaw blue 2, suis touché !
- Mon Dieu , Sonny..
- Dans quelle partie du navire ?! Quels sont les dégâts ?! Je veux un rapport de situation le plus vite possible !!!

Tout ceci en complète opposition avec le comportement du commandant Rockwell Torrey dans le film « In Harm’s Way » d’Otto Preminger, quand le croiseur Jackson vient d’encaisser 2 torpilles dans ses flancs, ici, au-delà des 39 heures payées 35, l’équipage semble corvéable à merci
Dans la candeur de ma sénescence, j’attendais une suite qui reléguerait très loin derrière, les scénarios dramatiques auxquels Wendell Mayes, un de mes scénaristes favoris, a apporté sa contribution…
A l’opposé des séries télé américaines au générique desquelles apparaissent des cabotins esbroufeurs comme Vin Diesel ou Kiefer Sutherland, je ne saurai trop engager nos scénaristes qui oublient beaucoup de choses de découvrir l’entièreté de la filmographie de Wendell Mayes pour son traitement des scènes d’action où l’humain comme chez Jean-Michel Charlier n’est jamais oublié.
la scène suivante apparaîtrait presque comme une redite des mésaventures vécues par Sonny Tuckson dans la dramaturgie des premières pages de « Alerte atomique »… avant que le porte avions « Kim Jung Un » (**) ne soit, à son tour, touché par 2 missiles…
C’est alors que nous revenons à bord du « Donald Trump » où, dans son poste de commandement, l’amiral Quintus Arrius, , qui a pris connaissance des dégâts évoque la situation délicate dans laquelle se trouve le porte-avions
Quintus Arrius : « le missile a touché la salle des machines, le bâtiment est hors de contrôle et nous dérivons vers une côte rocheuse »
Son second : « nous avons demandé de l’aide aux navires de l’escorte, mais il est impossible de se faire remorquer dans ces conditions. »
Buck, tandis que l’ouragan se déchaîne : « bon sang ! »

https://mereinkling.files.wordpress.com ... en-hur.jpg

C’est alors que Buck qui a vu en 1954, dans la salle de cinéma à bord du « Valley Forge » « les ponts de Toko-Ri » le film de Mark Robson se souvient que pour faciliter les manœuvres dans la rade de Tokyo, tous les appareils à hélices étaient montés sur le pont et que l’effet de souffle produit par les moteurs tournant à pleine puissance, permettait de mieux contrôler les déplacements de l’USS Oriskany (CV-34)…

http://pics.filmaffinity.com/The_Bridge ... -large.jpg

« J’ai peut-être une idée, c’est un truc de dingue mais… »
« Quoi ? Expliquez-vous ! »

Et quelques instants plus tard au BTA (Bureau Technique Aviation) après que Buck a raconté la scène :
« TED, C’EST UNE URGENCE ! » (***)

Et c’est à ce même instant qu’Octet, Dieu de la mémoire chez les Egyptiens (****) antiques, après avoir posé un regard bienveillant sur Buck Danny, est venu apposer ses bienfaits sur votre humble serviteur lui prescrivant de consulter Wikipedia, sa servante, laquelle lui a révélé que L’USS Donald Trump qui possède à quelques détails près les mêmes caractéristiques que l’USS Ronald Reagan (CVN-76) est un porte-avions polyvalent américain à propulsion nucléaire, faisant partie de la classe Nimitz. Il est le navire de tête de la sous-classe Ronald Reagan, et fait partie des 10 porte-avions géants de l'US Navy.
Son équipage est composé d’un effectif marin de 3200 personnes et d’un effectif aérien de 2480 personnes (hommes/femmes confondus)
Alors, ce fut pour moi l’éblouissement, tous les liens de la mémoire se réactivant et que connectique aidant je me souvenais que Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon possédaient un humour et un sens de la dérision qui manquent cruellement à nos auteurs présents, des qualités fédératives aptes à solutionner la dérive du « Donald Trump » et de façon moins destructrice que ce que nous découvrons dans les cases des planches 18 et 19 se résumant en 2 mots :
La propulsion musculaire et la puissance énorme représentée par 5680 individus unissant leurs forces…

http://www.salimbeti.com/aviation/image ... ing-64.jpg
et l’amiral Quintus Arrius, prenant toutes les dispositions utiles, après avoir fait distribuer les avirons à tout l’équipage
http://cdn.skim.gs/image/upload/v145633 ... f3cj4y.jpg
peut alors tester toute la capacité du « Donald Trump » à résister à la tempête :
un seul ordre fuse : « hortator maximum speed ! » mumixam deeps ? iou larima ! (*****)
bang ! bang ! bang ! bang ! bang !...

https://www.youtube.com/watch?v=0HrIAGxRHPI

http://www.mediterranees.net/civilisati ... tator.html

Et quand on ignore les bienfaits de l’écologie ; qu’on joue avec le feu, le résultat ne se fait pas attendre :
« Sonny, coupe tes réacteurs ! coupe tes réacteurs ! » « Je crame ! haaaaaa… »

la suite à paraître dans le Spirou de cette semaine que j’irai acheter à Saulieu dans l’autre « maison de la presse », espérant que les prochaines pages apporteront un peu plus de puissance à un récit que je trouve désespérément vide depuis ses premières pages de « la nuit du spectre »….


(**) Je fais gaffe, dans mon souci de rendre très présents les évènements auxquels nous assistons, notre bien-aimé modérateur pourrait me reprocher d’exprimer des opinions politiques personnelles… surtout en opposant 2 unités comme le « Donald Trump » et le « Kim Jung Un »…

(***) le genre d’urgence qui ne peut se traiter à la maison de la Presse…

(****) voir le film de Cecil B De Mille : « les dix commandements »

(*****) je m’exprime en Zorglang ! (lisez Spirou !)
Dernière modification par Pierre Droudrou le mercredi 19 octobre 2016, 13:07, modifié 2 fois.
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1152
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Pierre Droudrou » mercredi 19 octobre 2016, 11:34

Skywalker a écrit :euh, ça sort quand ??? on a hâte de connaitre la suite de l'histoire d'amour entre B.D. et L.X quoique les histoires d'amour finissent mal, en général :lol: :lol: :lol:

Ah bah zut, ça ne marche pas il n'est QUE Colonel :oops: :oops: :oops:
d'autant que mourrez est une conjugaison du futur ... mourir d'envie se pense prioritairement au présent sauf dans la tragédie - ici, il serait préférable d'écrire vous en mourez d'envie !...
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Skywalker
Messages : 318
Inscription : vendredi 20 octobre 2006, 15:24
Localisation : Là où il fait beau environ 300 jours par an

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Skywalker » mercredi 19 octobre 2016, 17:09

Pierre Droudrou a écrit :
Skywalker a écrit :euh, ça sort quand ??? on a hâte de connaitre la suite de l'histoire d'amour entre B.D. et L.X quoique les histoires d'amour finissent mal, en général :lol: :lol: :lol:

Ah bah zut, ça ne marche pas il n'est QUE Colonel :oops: :oops: :oops:
d'autant que mourrez est une conjugaison du futur ... mourir d'envie se pense prioritairement au présent sauf dans la tragédie - ici, il serait préférable d'écrire vous en mourez d'envie !...

je ne comprend pas ce que tu veux dire. et je n'ai toujours pas la réponse à ma question, ça sort quand ???
Que la force soit avec vous...

Avatar de l’utilisateur
Sony Tuckson
Messages : 344
Inscription : vendredi 20 février 2004, 21:53
Localisation : BXL
Contact :

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Sony Tuckson » mercredi 19 octobre 2016, 21:10

nous évoluons en eaux troubles, et c'est rien de le dire

:o :D
Jeepee

peter77
Messages : 127
Inscription : lundi 21 novembre 2005, 17:42

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par peter77 » jeudi 20 octobre 2016, 8:32

je pense que c'est de la "bonne" !! elle vient d’Afghanistan?? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1152
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Pierre Droudrou » jeudi 20 octobre 2016, 16:14

Robert a écrit :Image

"Defcon One": making of.
notre ami Robert qui est toujours à l'affût nous a posté le message ci-dessus qui suscite moult interrogations...
c'est une image inédite d'une aventure coquine de Buck Danny pour adultes avertis qui s'intitule BUCK DANNY TOUT CONTRE LADY X à paraître le 31 février 2017 jour de la Saint Glinglin...
pour les fortiches en grammaire - orthographe et conjugaison, l’auteur a écrit dans le phylactère de Lady X :
"J'étais sûre que mon nouveau look vous plairait ! Et bien, qu'attendez-vous pour me donner un baiser puisque je suis à votre merci ?
je sais que vous en mourrez d'envie !"
dans le cas présent mourir est au présent de l'indicatif et doit s'écrire : vous en mourez d'envie ! conjugué au futur simple mourez se serait écrit effectivement avec 2 "r" .ce phylactère est pour moi une mine d'or : autre faute : "et bien" s'écrit "eh bien" !
ce pavé répond aux 2 cases coquines dessinées par notre ami Francis Bergèse dans Zone interdite pages 35 et 36...

http://www.bdcouvertes.com/baisers/Buck_et_Lady_X.jpg
Dernière modification par Pierre Droudrou le jeudi 20 octobre 2016, 20:44, modifié 1 fois.
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1443
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Deltafan » jeudi 20 octobre 2016, 20:40

y avait eu, il y a une trentaine d'années, des albums "pastiches" sexy (voir plus) de la quasi totalité des BD franco-belges de l'époque. Si mes souvenirs sont bons, il y avait une page par BD.

Je me rappelle du pastiche de trois BD : La Patrouille des castors (à la fin une scout féminine se plaignait auprès d'un des héros qu'il avait "un truc qui dans tous les cas se tord"...) et celui de "Buck Danny" où le titre avait remplacé le B de Buck, par un F.... Toujours si mes souvenirs sont bons, l'avant "sexo-dynamique" de l'avion de Buck entrait dans la tuyère de l'avion de Lady X (la bien nommée sur ce coup-là)... Il y avait aussi Valérian et Laureline, qui était resté plutôt "soft"...

J'avais trouvé tout ça très lourdingue. Des goûts et des couleurs... :|

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1152
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Pierre Droudrou » jeudi 20 octobre 2016, 20:48

Deltafan a écrit :y avait eu, il y a une trentaine d'années, des albums "pastiches" sexy (voir plus) de la quasi totalité des BD franco-belges de l'époque.

Je me rappelle de trois : La Patrouille des castors (à la fin une scout féminine se plaignait auprès d'un des héros qu'il avait un truc qui "dans tous les cas se tord"...) et celui de "Buck Danny" où le titre avait remplacé le B de Buck, par un F.... Toujours si mes souvenirs sont bons, l'avant "sexo-dynamique" de l'avion de Buck entrait dans la tuyère de l'avion de Lady X (la bien nommée sur ce coup-là)... Il y avait aussi Valérian et Laureline, qui était resté plutôt "soft"...

J'avais trouvé tout ça très lourdingue. Des goûts et des couleurs... :|

très juste Deltafan je l'avais acheté. les pastiches étaient d'une qualité très inégale... Alix et Enack faisaient également partie du lot... Sans omettre Haran (Rahan)...
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1152
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Buck Danny tome 55 : Defcon One

Message par Pierre Droudrou » dimanche 23 octobre 2016, 9:59

Après avoir pris connaissance de la dernière donne de 10 pages parue dans le Spirou de la semaine écoulée, je n’éprouve aucune envie de rigoler et je ne peux m’empêcher de m’interroger quant à la méthodologie de travail des 2 scénaristes qui se sont vus confier la suite des aventures de Buck Danny.
Deux scénaristes pour un si piètre résultat c’est lamentable ! Non seulement on se trouve confronté à un minable blockbuster dont les studios de cinéma et de télévision américains se sont fait une réputation.
Mais d’un récit improbable auxquels ils croient ferme, notre équipe enchaîne ellipse sur ellipse là où Jean-Michal Charlier avait créé des situations paroxysmiques mais auxquelles il s’efforçait d’apporter la solution plus ou moins rationnelle à laquelle son lectorat se rattachait.
De qui se moque-t’on ?
Et nous sommes là dans le cadre de la série ordinaire alors que je n’évoque pas la dernière image des « fantômes du Soleil Levant » où Robinson Crusoé observe en ricanant le débarquement de « Vendredi – Buck Danny » si tant est que nos générations qui semblent vouloir cultiver l’inculture connaissent encore le roman de Daniel Defoe.
Etant gamin j’avoue quel moteur puissant a été la bande dessinée, tout comme le cinéma du dimanche pour m’inculquer la curiosité vers autre chose, plutôt que m’avachir dans un fauteuil face à un écran destiné à cultiver la débilité et le manque de réflexion, par la puissance de son image et de ce qu’il peut diffuser.
J’arrête me refusant à entrer dans un cadre politique, notre site Aéroplanète n’étant pas réservé à cet usage.
Jusqu'ici, tout va bien !

Répondre