Page 1 sur 4

Buck Danny T56

Publié : samedi 28 janvier 2017, 17:43
par Robert
Image

Buck Danny tome 56 : "Vostok ne répond plus" (automne 2017)

Avec le MiG-35D (Fulcrum-F) ?





Votre avis !

Re: Buck Danny T56

Publié : lundi 30 janvier 2017, 18:39
par Arsenal53
Décidément, tu as un faible pour cet appareil ! :wink:

Re: Buck Danny T56

Publié : lundi 02 juillet 2018, 16:23
par laurent
Des nouvelles de ce tome 56 ?

Re: Buck Danny T56

Publié : lundi 02 juillet 2018, 17:19
par Robert
laurent a écrit :
lundi 02 juillet 2018, 16:23
Des nouvelles de ce tome 56 ?
Voir aussi : lien

Re: Buck Danny T56

Publié : jeudi 09 août 2018, 22:42
par Robert

Re: Buck Danny T56

Publié : vendredi 10 août 2018, 7:57
par JYB
Dans cette vidéo, le pilote aux commandes de l'avion L-39 s'appelle Aymeric de Valence (son nom est inscrit dans un banc-titre de l'image où il répond à la journaliste). Dans une vie antérieure, il était pilote de l'Aéronautique navale et plus précisément à la 11e Flottille de Landivisiau où son "call-sign" (nom de guerre) était : Baron.
Il est mis en scène, en tant que pilote de Super Etendard, avec son portrait et son call-sign, dans l'album Missions Kimono n°6 titré Piège à Koh-e-Shar, planches 70 à 72. Sur son casque, dans cette scène de la BD, on lit son trigramme, qui, comme tous les trigrammes, est formé de la première et de la dernière lettres de son nom réel (ValencE) et d'une lettre du milieu de son nom (L), d'où : VLE.

Re: Buck Danny T56

Publié : samedi 01 septembre 2018, 0:34
par Robert
La couv :

Image

Re: Buck Danny T56

Publié : samedi 01 septembre 2018, 6:42
par Pierre Droudrou
après lecture du synopsis j'étais tellement émouvé que j'avais omis de reproduire la couverture aimablement mise à disposition par notre ami Robert ce sera chose faite avec mon prochain message

Tandis que les préparatifs de la traversée du continent glacé par trois F-35 pilotés par Buck, Tumb et Sonny vont bon train, Lady X est mandatée par les mystérieux commanditaires du tome précédent pour une mission aussi dangereuse que secrète, devant se dérouler en Antarctique. Elle décolle en avion gros-porteur depuis la Nouvelle-Zélande avec, à son bord, un commando de mercenaires très entraînés.

Re: Buck Danny T56

Publié : samedi 01 septembre 2018, 6:43
par Pierre Droudrou
Robert a écrit :
samedi 01 septembre 2018, 0:34
La couv :

Image
Tandis que les préparatifs de la traversée du continent glacé par trois F-35 pilotés par Buck, Tumb et Sonny vont bon train, Lady X est mandatée par les mystérieux commanditaires du tome précédent pour une mission aussi dangereuse que secrète, devant se dérouler en Antarctique. Elle décolle en avion gros-porteur depuis la Nouvelle-Zélande avec, à son bord, un commando de mercenaires très entraînés.

On ira en Antarctique où il y a une base russe. On a creusé à 4000 mètres de profondeur et on touche un lac souterrain dans lequel il y a des choses incroyables dont un virus mortel inconnu contre lequel il n’y a pas de remède. Et bien sûr il y a des méchants qui le volent. Je balade un peu mon lecteur et Lady X est au centre de l’affaire. Il va lui arriver des choses qu’on n’avait jamais vu. Danny prend aussi une dimension supplémentaire car il vit une petite histoire d’amour. (avec Anna Ivanovna Grandegamine - la petite fille de Ivan Labibine Ossouzof)

De l’inédit.

Re: Buck Danny T56

Publié : samedi 01 septembre 2018, 9:08
par Robert
@Pierre Droudrou. Sur le scénario de tome 56 lire aussi : https://www.ligneclaire.info/frederic-z ... 75187.html (presque au bas) !

Re: Buck Danny T56

Publié : samedi 01 septembre 2018, 9:48
par Pierre Droudrou
merci Robert j'en ai profité pour compléter mon message :love: :mdr: :paix:

Re: Buck Danny T56

Publié : samedi 01 septembre 2018, 12:22
par Robert
Titre tome 57 : "Opération Vektor" (Novembre 2019 ? )

**********************************************************************************

Collection "Ne répond plus" : https://s22.postimg.cc/b0aaii7v5/Ne_Rep ... ection.jpg

Re: Buck Danny T56

Publié : dimanche 16 septembre 2018, 7:25
par Robert
Tome 56 avec le retour de Sergeant-Major Ropper Bowen ( de série BOWEN de Gil Formosa ) : planche 3 (líntroduction). 8)
Voir aussi: 5 planches (Dupuis)

Re: Buck Danny T56

Publié : dimanche 16 septembre 2018, 9:13
par Pierre Droudrou
Robert a écrit :
dimanche 16 septembre 2018, 7:25
Tome 56 avec le retour de Sergeant-Major Ropper Bowen ( de série BOWEN de Gil Formosa ) : planche 3 (líntroduction). 8)
Voir aussi: 5 planches (Dupuis)
merci Robert par - 70 ça réchauffe (pendant ce temps le prix du fuel domestique ne cesse de monter ! :ane: :desole: :mdr:

Re: Buck Danny T56

Publié : lundi 17 septembre 2018, 11:32
par Pierre Droudrou
eh bien dites donc pour un territoire consacré au pacifisme il s'en passerait des choses interdites
c'est très vrai : "les règlements sont faits pour être contournés" !... :desole: :desole:
ça fait froid dans le dos à défaut de faire chaud au coeur !...
À la suite du traité sur l'Antarctique signé en 1959 par douze États et suivi en 1991 par le protocole de Madrid, l'ensemble des territoires situés au sud du 60e parallèle sud acquiert un statut particulier : les activités militaires y sont interdites ainsi que l'exploitation des ressources minérales sauf celles qui sont menées à des fins scientifiques. Les signataires accordent la priorité aux activités de recherche scientifique. Les expériences en cours sont effectuées par plus de 4 000 scientifiques de diverses nationalités et ayant des intérêts différents. Considéré comme une réserve naturelle, le continent est protégé par la Convention sur la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) et divers accords internationaux sur la protection de la biodiversité et sur la restriction du tourisme. Modeste ressource jusque dans les années 1980, le tourisme attire de plus en plus de visiteurs : 10 000 en 2000, 37 000 en 2010, soit sept fois plus de personnes que le nombre de scientifiques présents. La majorité des touristes se concentre durant l'été à proximité de la péninsule Antarctique. Depuis 1991, des mesures de régulation et de protection ont été prises. L’Association internationale des voyagistes antarctiques (IAATO), qui regroupe 80 % des voyagistes opérant sur ce continent, a établi un code de conduite, prône un tourisme éducatif et coopère avec les scientifiques en mettant à leur service la logistique et les moyens de transport. Aussi les États se sont inspirés de ses travaux et données pour élaborer un code international très contraignant.
:ane: :mdr: :paix: