La politique etrangère Américaine dans Buck Danny

Forum sur les aventures de Buck Danny et de ses coéquipiers J. Tumbler et S. Tuckson
Buck Danny sur Aeroplanete
ipsa
Messages : 2
Inscription : vendredi 24 mars 2006, 15:33

La politique etrangère Américaine dans Buck Danny

Message par ipsa »

Bonjour a tous.


Je suis actuellement en première année du cycle préparatoire intégrée d?une école d?ingénieur en aéronautique et c?est avec grand bonheur que je me suis vu confier le sujet suivant en classe d?économie : « En quoi les aventures de Buck Danny sont-elles le reflets de la politique étrangère américaine ? ».

En effet une analyse politique des aventures du héro de Charlier est loin d?être vide de sens. Apres avoir parcouru ce forum plusieurs idées apparaissent clairement ; par exemple si Buck est née de l?admiration pour les pilotes américains a la fin de la seconde guerre mondiale, son implication pour l?oncle Sam semble devenir de plus en plus secondaire. Cependant les conflits évoqués ne sont jamais purement virtuel (pour reprendre les propos de certain sur ce forum, « Viet-tan » laisse peu de place a l?imagination). De plus les conflits modernes ne semblent pas (ou très peu) apparaître dans les derniers tomes ; Guerres du Golf, Afghanistan ou encore la situation en Irak seraient-elles déshonorantes pour Buck ? En tout cas, l?engouement pro-americain à l?origine de Buck Danny semble avoir bien changé.

Merci de vos éventuelles réactions.
JYB
Messages : 4313
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB »

Encore faut-il différencier la période "Charlier" de la série (quand JMC était le scénariste, de 1947 à 1989) et la période actuelle, où le nouveau scénariste (Francis Bergèse) a sans doute une approche différente des choses (sans parler de l'intermède De Douhet, qui n'a scénarisé qu'un épisode après le décès de JMC, mais un épisode intéressant pour ton devoir), d'autant que la mort de Charlier a correspondu comme par hasard à la chute du mur de Berlin, symbolique de pas mal de changements politico-militaro-diplomatiques, au moins en Europe.
Mais il y a ici quelques passionnés qui vont t'aider à y voir clair.
Vérifie aussi que des réponses à certaines de tes questions n'aient pas déjà été données quelque part sur le forum, depuis quatre ans que le site existe...
Avatar de l’utilisateur
Antoine
Site Admin
Messages : 437
Inscription : vendredi 27 septembre 2002, 21:35
Localisation : Paris
Contact :

Re: La politique etrangère Américaine dans Buck Danny

Message par Antoine »

ipsa a écrit :Bonjour a tous.


Je suis actuellement en première année du cycle préparatoire intégrée d?une école d?ingénieur en aéronautique et c?est avec grand bonheur que je me suis vu confier le sujet suivant en classe d?économie : « En quoi les aventures de Buck Danny sont-elles le reflets de la politique étrangère américaine ? ».

En effet une analyse politique des aventures du héro de Charlier est loin d?être vide de sens. Apres avoir parcouru ce forum plusieurs idées apparaissent clairement ; par exemple si Buck est née de l?admiration pour les pilotes américains a la fin de la seconde guerre mondiale, son implication pour l?oncle Sam semble devenir de plus en plus secondaire. Cependant les conflits évoqués ne sont jamais purement virtuel (pour reprendre les propos de certain sur ce forum, « Viet-tan » laisse peu de place a l?imagination). De plus les conflits modernes ne semblent pas (ou très peu) apparaître dans les derniers tomes ; Guerres du Golf, Afghanistan ou encore la situation en Irak seraient-elles déshonorantes pour Buck ? En tout cas, l?engouement pro-americain à l?origine de Buck Danny semble avoir bien changé.

Merci de vos éventuelles réactions.
C'est marrant, j'avais proposé un sujet similaire pour mon mémoire dans un cours d'histoire des relations internationales (le sujet avait été refusé, et j'avais dû bosser sur la mémoire et le fait résistant en France, Italie et Allemagne pendant la 2e Guerre Mondiale :cry:). Certains de mes collègues avaient travaillé à l'époque sur un sujet relatif à Tintin (plus connu, donc accepté).

Ceci dit, Buck Danny vit la politique étrangère des Etats-Unis à travers le regard que JM Charlier porte dessus. Une des limites de ton sujet va être les albums dispo. La politique étrangère des Etats-Unis ne transparait pas dans tous.
Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 833
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Re: La politique etrangère Américaine dans Buck Danny

Message par laurent »

Antoine a écrit :Une des limites de ton sujet va être les albums dispo.
Je ne comprends pas pourquoi tu dis ça ? Ils sont encore tous disponibles à la vente.
Avatar de l’utilisateur
Antoine
Site Admin
Messages : 437
Inscription : vendredi 27 septembre 2002, 21:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Antoine »

Je me suis mal exprimé: les albums dans lesquels le sujet transparait. Ca n'est pas le cas de tous.
Lima Bravo
Messages : 106
Inscription : dimanche 29 mai 2005, 20:06

Re: La politique etrangère Américaine dans Buck Danny

Message par Lima Bravo »

Antoine a écrit :Ceci dit, Buck Danny vit la politique étrangère des Etats-Unis à travers le regard que JM Charlier porte dessus. Une des limites de ton sujet va être les albums dispo. La politique étrangère des Etats-Unis ne transparait pas dans tous.
Il en reste quand même pas mal. Outre les six premiers (hors catégorie ?), sont concernés les n°11, 12, 13, 16, 17 (ces deux là à la marge), 18, 19, 22, 23, 26, 27, 28, 32, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43 (à la marge pour ces trois là), 44, 45, 46, 47, 48, 49 + l'inachevé Les Oiseaux noirs ? certains en ajouteraient probablement d'autres (ainsi les n°31 & 33).
D'accord, tous ne sont pas concernés de la même manière, mais il y a largement de quoi faire (on pourrait écrire un livre entier sur le sujet !)...
Mais avant tout, définir "politique étrangère des États-Unis"...
Avatar de l’utilisateur
Baptiste
Messages : 356
Inscription : mercredi 09 mars 2005, 10:28
Localisation : Belgique

Re: La politique etrangère Américaine dans Buck Danny

Message par Baptiste »

Lima Bravo a écrit :D'accord, tous ne sont pas concernés de la même manière, mais il y a largement de quoi faire (on pourrait écrire un livre entier sur le sujet !)...
Mais avant tout, définir "politique étrangère des États-Unis"...
Je suis d'accord avec Lima Bravo: je pense qu'il y a largement matière à des analyses fort intéressantes, qui feront traverser un demi-siècle d'histoire récente. Et je suis d'accord aussi avec la nécessité de définir la politique "étrangère des USA", pour définir par exemple de sindicateurs qui signaleraient dans quelle mesure les albums la mettent en scène, l'évitent, la critiquent, etc. Je pense pour cela qu'il faut d'ailleurs remettre chaque album dans son contexte (année) de parution. Par exemple, la vision qu'on (donc JMC aussi) peut avoir de la guerre du Viet-Nam, indirectement présente dans Buck Danny, n'est pas nécessairement la même en 1960-61 (parution des albums "vientannais" de Buck Danny) que quelques années plus tard (ou les USA sont franchement embourbés sur place) ou qu'aujourd'hui. Buck Danny "fait" le Viet-Nam/Vien-Tan comme barbousard, mais à une époque d'opérations de barbousards. On pourrait considérer qu'il n'a pas été impliqué dans la guerre elle-même, mais on peut aussi comprendre JMC qui peut avoir choisi pour des raisons autres que politiques de ne pas y envoyer se héros 5 ou 6 ans plus tard, le sujet ayant déjà été exploité... (Encore que: ses déboires avec la censure pendant la guerre de Corée l'auront peut-être rendu plus prudent, et les aventures "spatiales" un sujet moins polémique.)

Le sujet est l'occasion de poser une question, d'ailleurs: j'ai toujours été surpris par l'absence assez criante des soviétiques, jusqu'à la trilogie nucléaire (où Reagan se préoccupe de savoir si les soviétiques seraient dans le coup), si on excepte ?je parle de mémoire, je dis peut-être une bêtise? "Le mystère des avions fantômes" où Buck et ses amis sont directement confrontés à une taupe soviétique, et la confrontation amicale entre les Blues angels et les "Colombes de la paix" venues d'URSS... En place de ça, l'ennemi est rarement lié aux soviétiques, même si on peut voir dans ces multiples "théâtres d'opérations secondaires", pourrait-on dire, une trace évidente des pratiques de guerre froide...
Il y aurait sans doute quelque chose à dire des profils des "méchants" et adversaires: dictatures plus ou moins carnavalesques, états mafieux et potentats traditionnels, et "puissances étrangères" non nommées, mais plutôt nordiques (les noms des méchants d'"Opération Mercury/Les voleurs de satellites" sont plutôt scandinaves...
Baptiste,vieux nouveau
Avatar de l’utilisateur
Antoine
Site Admin
Messages : 437
Inscription : vendredi 27 septembre 2002, 21:35
Localisation : Paris
Contact :

Re: La politique etrangère Américaine dans Buck Danny

Message par Antoine »

Baptiste a écrit :
Je pense pour cela qu'il faut d'ailleurs remettre chaque album dans son contexte (année) de parution.
Oui, complètement. Un exemple sur Alerte à Cap Kennedy:

Alerte à Cap Kennedy est inspiré de manière quasi-transparente de la crise des missiles cubains. Mais contrairement à cet événement, le bloc de l?Est n?est pas mêlé au "complot", et se range aux côtés des Etats-Unis.

Si la trame de l?histoire semble s?opposer à la réaction américaine lors de cet épisode de la guerre froide, il faut remarquer qu?elle a été écrite en 1964, alors que la Détente, consécutive à la crise de Cuba et à la deuxième crise de Berlin, venait de débuter.
Lima Bravo
Messages : 106
Inscription : dimanche 29 mai 2005, 20:06

Re: La politique etrangère Américaine dans Buck Danny

Message par Lima Bravo »

Baptiste a écrit :Il y aurait sans doute quelque chose à dire des profils des "méchants" et adversaires: dictatures plus ou moins carnavalesques, états mafieux et potentats traditionnels, et "puissances étrangères" non nommées, mais plutôt nordiques (les noms des méchants d'"Opération Mercury/Les voleurs de satellites" sont plutôt scandinaves...
J'ai toujours été intrigué par le rôle accordé par Charlier dans ses scénarios aux pays scandinaves, et plus particulièrement à la Suède, que ce soit nommément (ainsi dans Duel dans le ciel) ou non. À tel point que je m'étais persuadé quand j'étais gamin que la Suède était une puissance aérorautique majeure (même si j'avais des doutes), au regard par exemple de ses Drakken ! S'y ajoutait le fait que, comme l'écrit Baptiste, les "méchants" opérant pour leur compte ont plutôt des patronymes nordiques (je dis tout ça de tête car je n'ai pas les albums sous les yeux) ? outre Opération Mercury / Les Voleurs de satellites, j'y ajouterais Coup d'Audace et Cap Zéro / Canon bleu ne répond plus (cette dernière double histoire ayant d'ailleurs un "pitch" identique à celle citée par Baptiste : le dragueur ringard rigolo se fait piéger par une femme (1). En près de 45 ans de carrière, Charlier a parfois repris des idées semblables dans des séries différentes). C'est encore plus évident dans Danger dans le ciel, où l'état-major lui-même est concerné (à moins qu'il ne s'agisse d'un autre pays ?) ! La Suède serait-elle alors une métaphore de l'Union soviétique, qu'on ne doit pas citer explicitement dans les années 1950 et 1960 ? On pourrait aussi dire que Lady X en est une autre... ? même si elle est aussi un personnage de fiction bien pratique pour le scénariste. Car il ne faut pas non plus oublier l'essentiel (comme le rappelle souvent JYB pour ses propres scénarios) : "Buck Danny" est une fiction !

(1) La place des femmes dans "Buck Danny" est aussi très intéressante (sic) : à part Susan Holmes et, surtout, Myriam, la fille de l'Émir (? je n'ai plus en tête son titre exact), elles sont présentées quasiment sans exception comme néfastes : Lady X, bien sûr ; elles jouent de leurs charmes pour obtenir ce qu'elles recherchent (la chanteuse dans Opération Mercury, l'ancienne pilote dans X-15) ; mères et épouses, elles amènent leurs maris pilotes à trahir (S.O.S. Soucoupes Volantes, la trilogie "vientianienne") ou mettent en danger les héros (L'Escadrille de la mort). Jeunes garçons, méfiez-vous des femmes ! Ne vous mariez jamais ! N'ayez jamais d'enfants ! Tel est le message qui leur est envoyé dans les années 1950 et 1960. Cela commence à changer avec les femmes pilotes soviétiques dans Les Anges bleus / L'Homme au masque de fer (nous sommes au début des années 1970), et véritablement avec l'arrivée de Cindy McPherson ? quoiqu'elle trahisse à son tour...
Dernière modification par Lima Bravo le lundi 29 octobre 2007, 13:20, modifié 1 fois.
Merlock
Messages : 92
Inscription : dimanche 05 mars 2006, 10:55

Re: La politique etrangère Américaine dans Buck Danny

Message par Merlock »

Lima Bravo a écrit :à part Susan Holmes et, surtout, Myriam, la fille de l'Émir (? je n'ai plus en tête son titre exact), elles sont présentées quasiment sans exception comme néfastes
Tu oublies la blonde platinée agent de l'Intelligence service dans ces mêmes albums "Les trafiquants de la Mer Rouge/Les gangsters du pétrole". Son Maticule "XB 16" est très "d'époque", dirons-nous...
C'est une tireuse d'élite qui expédie dans le décor d'une seule balle dans un pneu une jeep des méchants qui les poursuivaient, et tout ce que Buck trouve à dire c'est: "si vous cuisinez comme vous tirez votre mari sera un homme heureux" (de mémoire)...

A noter que "Les trafiquants de la Mer Rouge/Les gangsters du pétrole" sont très intéressants (et d'actualité) en regard de la politique étrtangère américaine puisqu'ils se passent à l'époque où la Grande-bretagne commence à se faire évincer de la péninsule arabique par les USA (traité de 1945 entre Rooswelt et la famille Séoud qui entérine la mainmise états-unienne sur le pétrole séoudien)...
De là à dire que les "méchants" de la compagnie aérienne de trafiquants sont payés en sous-main par la toutes jeune CIA... hum! :roll:
Avatar de l’utilisateur
cécile
Messages : 581
Inscription : mardi 20 avril 2004, 23:07
Localisation : En vol dans un mirage 2000 avec Michel Tanguy aux commandes...

Message par cécile »

Petite précision : Cindy trahit son pays, certes, mais contraite et forcée, pour le bien de sa fille mais pas par malhonnêté et/ou pour de l'argent... C'est une victime de Lady X...
May the force be with you
Mon blog : http://cecilouette.blogspot.com
Mon forum sur l'Ecosse : http://passion-ecosse.boardonly.com/index.htm
Image
JYB
Messages : 4313
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB »

Je n'ai pas ma documentation sous la main (elle est en province) mais il faudrait pouvoir retrouver les propos de Jean-Michel Charlier lui-même qui parlait de ses démêlés avec la censure dans les années cinquante. Il s'agit de la censure française, et JMC parlait de convocations par un certain M. Barbaride, dans un bureau d'un département ad hoc du ministère de la Justice, chargé de faire appliquer la loi de 1949 sur les publications destinées à la jeunesse (en clair : les BD). On sait que les deux épisodes de la guerre de Corée de la série Buck Danny ont été interdits de diffusion sur le territoire français jusqu'en 1973 (près de 20 ans d'interdiction !), tandis qu'un épisode de Buck Danny (Ciel de Corée ? Un avion n'est pas rentré ?) a dû, d'après Charlier, être changé en cours de route car un avion soviétique intervient mais disparaît mystérieusement peu après (on n'entend plus parler de lui), tout simplement parce que JMC s'était fait taper sur les doigts par ce M. Barbaride. Comme notre scénariste écrivait ses histoires petits bouts par petits bouts, à mesure que Victor Hubinon dessinait les planches les unes après les autres, il lui a été relativement facile de modifier son scénario en cours de route et de changer d'orientation, au point de faire disparaître cet avion soviétique qui donnait des boutons au type de la protection de la jeunesse. C'est le genre d'anecdotes qu'ipsa pourra placer dans son mémoire... Car ce n'est pas tant "le reflet de la politique étrangère américaine dans Buck Danny" qu'il faut analyser, mais plutôt la vision qu'en avait Charlier - à travers de simples oeuvres de fiction comme le rappelle Lima Bravo - et surtout la vision, déformée et/ou imposée par la censure, que Charlier devait coller dans ses scénarios - du moins tout le temps que cette censure eut assez d'autorité pour l'obliger à revoir sa copie... De toute façon, cette "pression" de la censure fut telle que Charlier se méfia longtemps de sujets délicats comme la guerre du Viet-Nam, 15 ans après celle de Corée.
Avatar de l’utilisateur
cécile
Messages : 581
Inscription : mardi 20 avril 2004, 23:07
Localisation : En vol dans un mirage 2000 avec Michel Tanguy aux commandes...

Message par cécile »

C'est dans Un avion n'est pas rentré qu'un avion soviétique disparait brutalement. :wink:
May the force be with you
Mon blog : http://cecilouette.blogspot.com
Mon forum sur l'Ecosse : http://passion-ecosse.boardonly.com/index.htm
Image
Merlock
Messages : 92
Inscription : dimanche 05 mars 2006, 10:55

Message par Merlock »

cécile a écrit :C'est dans Un avion n'est pas rentré qu'un avion soviétique disparait brutalement. :wink:
Sauf que les pilotes ont plutôt des allures de Chinois ou de Nord-coréens! :wink:
Avatar de l’utilisateur
cécile
Messages : 581
Inscription : mardi 20 avril 2004, 23:07
Localisation : En vol dans un mirage 2000 avec Michel Tanguy aux commandes...

Message par cécile »

Il me semble aussi, qu'ils ne sont pas russes mais je n'ai pas l'album chez moi. Par contre pour le titre, je suis sûre de moi.
May the force be with you
Mon blog : http://cecilouette.blogspot.com
Mon forum sur l'Ecosse : http://passion-ecosse.boardonly.com/index.htm
Image
Répondre