Qui verriez-vous pour reprendre Buck Danny ?

Forum sur les aventures de Buck Danny et de ses coéquipiers J. Tumbler et S. Tuckson
Buck Danny sur Aeroplanete
Répondre
Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 833
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Qui verriez-vous pour reprendre Buck Danny ?

Message par laurent » vendredi 28 décembre 2007, 11:47

Scénariste et dessinateur.
Dernière modification par laurent le vendredi 28 décembre 2007, 12:27, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
juliet-fox
Messages : 968
Inscription : dimanche 03 avril 2005, 14:44

Message par juliet-fox » vendredi 28 décembre 2007, 12:13

Merci Laurent d'avoir ouvert le débat. Mais je ne vois pas ton choix.

Pour ma part, je me lance :

Dessinateurs :
1ent et 2ent ex-aequo - Francis Nicole et Matthieu Durand (Mumuth pur les intimes)
3ent et 4ent ex-aequo - Eric Loutte et Olivier Dauger
5ent - Renaud Garetta

:lol: JOKE (ou joker)
(6ent - Albert Weinberg
(7ent - Zep :wink: )
etc...

Chacun a ses qualités et ses défauts. Je pense que tous sont parfaitement aptes à reprendre la série et à nous donner du plaisir à la lecture des nouvelles aventures de Buck Danny.
Là où ça se corse davantage, c'est s'agissant d'un scénariste.

Dans la veine de Charlier, je ne vois pour l'instant (mais je ne connais peut-être pas suffisamment d'auteurs et de scénaristes) que :

Scénariste : Jean-Yves Brouard

arguments en faveur du scénariste proposé :
- grande connaissance et admiration pour l'oeuvre de Charlier ;
- est très au fait des questions de marine et d'aéronautique.
- possède une expérience consommée dans le domaine du scénario réaliste.

Le fait de ne pas figurer dans ce choix ne signifie pas l'absence de talent. J'aime beaucoup les histoires de Régis Hautière (A deux doigts des nuages) ; Jean Van Hamme a fait ses preuves dans les histoires réalistes à rebondissement (XIII, Histoire sans héros) comme dans la reprise réussie (Blake et Mortimer) mais je crains qu'il manque de connaissances en matière aéronautique.
On pourrait citer ainsi des tas d'auteurs talentueux ou confirmés qui, à mon avis, pourraient avoir de sérieuses difficultés en reprenant une série comme Buck Danny.

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 833
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » vendredi 28 décembre 2007, 12:42

La solution ne me paraît ps être Francis Nicole qui est déjà sur Missions Kimono. Or, pour un créateur, il est toujours plus valorisant de travailler sur ses propres personnages et son propre univers.
Même raisonnement pour Matthieu Durand et Eric Loutte qui sont eux ausi sur des séries au long cours.
Restent donc les dessinateurs qui travaillent sur des one shot ou few shots, type Romain Hugault ou Olivier Dauger. On sait qu'ils sont capabes de desiner des avions qui volent. Pour les personnages, il furait leur faire faire un test. Pour ma part, le trait très Ligne Claire d'Olivier Dauger me semblerait intéressant pour assurer la succession de Francis Bergèse qui est un peu dans ce genre là.

Pour ce qui est des scénaristes, c'est doublement dificile, acr il faut être capable de rédiger un scénario bien charpenté, mais il faut aussi avoir des connaissances solides en aéronautiques. Et quand on croise les deux, il ne reste pas forcément grand monde.
Pour les mêmes raisons que Francis Nicole, Jean-Yves Brouard ne me semble pas être la solution. Laidin ne m'a pas convaincu sur les deux albums de Tanguy et Laverdure qu'il a réalisés, de même que Fed Zumbiehl, pour l'instant du moins. De toute façon, eux aussi sont déjà engagés dans des séries aéro. Point trop nen faut pour un seul homme.
Restent donc là aussi ceux qui travaillent sur des récits en un ou deux tomes et qui peuvent donc se libérer. On retrouve ceux qui travaillent avec les dessinateurs que j'ai retenus plus haut : Régis Hautière, Philippe Pinard.

Allez ! un ticket Hautière-Dauger ?

Avatar de l’utilisateur
juliet-fox
Messages : 968
Inscription : dimanche 03 avril 2005, 14:44

Message par juliet-fox » vendredi 28 décembre 2007, 15:59

Pour ma part, je n'ai pas dans mon intervention spéculé sur les possibles repreneurs.
J'ai seulement voulu répondre à la question (sachant bien entendu que mon avis ne compte pas, c'est juste une discussion entre une poignée de membres du forum) : A qui aimerais-je que la reprise soit confiée ?

Et j'ai succinctement expliqué les raisons de mon choix.

En réponse à l'intervention de Laurent je voudrais ajouter ceci.

Le fait que tel ou tel auteur soit déjà accaparé par une série (Kimono, Biggles, Team Rafale, etc...) ne me paraît pas un obstacle radical pour une reprise éventuelle.
Au scénario : je ne vois pas où est le problème : Charlier mais aussi Greg, Goscinny, Yves Duval, Olivier Dufaux, Cauvin, Cothias, Yann Lepennetier, Yvan Delporte, Desberg, figurent sur la longue liste des scénaristes animant ou ayant animé de front plusieurs séries.
D'avoir quelques séries à succès sur les bras (Thorgal, XIII, Les maîtres de l'orge) n'a pas empêché Van Hamme de reprendre Blake et Mortimer.

Quant aux dessinateurs, il est évident que je n'ai pas cité Yvan Fernandez parce que je ne l'imagine pas illustrer deux séries aéronautiques en parallèle, essentiellement en raison de sa lenteur.
Mais Hubinon a su mener de front Buck Danny et Tiger Joe, Buck Danny et Surcouf, puis plus tard Buck Danny et Barbe Rouge. William Vance a alterné Bruno Brazil et Bob Morane. Hermann a illustré avec brio Bernard Prince et Comanche, puis Comanche et Jérémiah, puis encore Jérémiah et les Tours de Bois Maury, sans parler d'albums divers.

Au surplus, même si un auteur est attaché à ses personnages et que son rythme ne lui permet pas de travailler en alternance sur plusieurs séries, on peut envisager qu'il se résolve à abandonner sa "propre" série pour travailler sur une série qui marche mieux commercialement. S'il le fait en alternance, la série moins connue profitera toujours de la notoriété de l'autre série.

On peut citer aussi l'exemple de William Vance qui ne manquait pas d'ouvrage au début du lancement de XIII et de Bruce Hawker. C'est pourtant à cette même époque qu'il s'est attelé à deux Marshall Blueberry en plus des séries habituelles (sans parler de Rodric et Ramiro).
Et tout récemment Giraud a fait de même en illustrant "La Version Irlandaise", un des meilleurs XIII de la série ; pourtant, Jean Giraud avait suffisamment de grain à moudre avec ses propres séries et ses multiples projets.

Je pense qu'une des multiples difficultés de la reprise de Buck Danny consiste à éviter une rupture trop forte tant sur le plan graphique qu'avec l'esprit de la série. C'est une difficulté pour tout scénariste postulant que d'avoir comme contrainte de rester proche de ce que faisait Charlier. Hautière plait parce qu'il raconte des histoires à sa manière, avec un ton qui lui est personnel. Et Romain Hugault est un dessinateur qui sait sublimer les récits du scénariste. On ressent une sorte de connivence entre les auteurs qui développent des récits en rupture avec ce qui se faisait chez nous. Je trouve Régis Hautière plus proche d'une certaine tradition Américaine (la BD US n'est pas que celle des super héros, même s'ils sont devenus particulièrement envahissants ces dernières années) que de la tradition Franco-Belge.

Or reprendre Buck Danny, c'est accomplir des figures imposées. L'auteur n'a pas d'autre choix que de s'accomoder d'un certain carcan.

Je suis d'accord avec toi Laurent pour considérer Olivier Dauger comme apte à relever le défi sur le plan graphique.

Mais pour le scénario, il s'agit de trouver un feuilletoniste qui connaisse l'oeuvre de Charlier sur le bout des doigts (afin d'éviter une rupture fatale) et qui soit parfaitement au fait des particularités et des contraintes dans l'accomplissement d'une mission militaire.
Il ne s'agit pas de se contenter des seules performances (vitesse, plafond, autonomie, masse etc) d'un appareil pour le faire "fictivement voler".
Il faut aussi avoir à l'esprit les questions que se posent en permanence les pilotes : navigation, prévisions météo, devis de centrage, de carburant, incidence de tel et tel facteur sur la conduite du vol (aérologie, thermiques, vents d'altitude ou près des reliefs, etc...). Problèmes spécifiques aux réacteurs, aux turbo-prop, aux moteurs à pistons, aux hélices, aux monomoteurs ou aux multimoteurs, aux pannes, etc...
Il faut posséder correctement la phraséologie utilisée sur les fréquences aéronautiques (de manière générale) et les jargons spécifiques aux militaires. Et tout en respectant ces contraintes techniques, il faut au bas de chaque page ou double page aboutir à une case qui relance ou maintient le suspense comme si l'histoire paraissait au compte-gouttes dans un hebdomadaire.

Ces multiples difficultés ne sont pas exhaustives. Je les cite seulement pour rappeler (mais j'en parle forcément moins bien que les auteurs eux-mêmes) à quel point l'élaboration d'histoires passionnantes avec des pilotes de chasse est un domaine ardu, où l'on peut vite trouver ses limites. Et que le tout se corse si on plaque par dessus un "cahier des charges" composé de 52 albums précédemment parus et un droit de regard des héritiers de la famille Charlier (lesquels, je l'imagine, pourraient trouver à redire s'il prenait l'envie à un repreneur de marier Buck, de lui coller des étoiles de général et l'installer derrière un bureau en conférant le rôle principal à Tumbler, de faire agir Tumbler ou Tuckson comme s'il s'agissait du professeur Tournesol, etc...).

On se souvient de la virulence de certains commentaires à propos de Sabotage au Texas, L'heure du Serpent ou encore Mystère en Antarctique. Commentaires qui sont en partie à l'origine du découragement de Francis Bergèse dans la poursuite de la série. Bâtir des scénarios aussi plaisants que ceux de la trilogie nucléaire et des Agresseurs et traiter cela avec un graphisme irréprochable n'est pas une mince affaire.

Avatar de l’utilisateur
lodjfe
Messages : 83
Inscription : mardi 10 avril 2007, 12:42
Localisation : Muret

Message par lodjfe » vendredi 28 décembre 2007, 18:44

Tout cela est fort joli mais maheureusement je ne vois pas grand monde capable de reprendre Buck Danny pour les raisons suivantes :

M.Bergese avait le don de faire voler reellement des avions de papier et cela n'est pas le cas de grand monde. on doit les compter sur une seule main. De plus, certains de ses scenarios etaient vraiment tres pointus tres recherches au niveau de l'ambiance d'un avion de combat, le ballet des awacs, la dialectique militaire. il suffit de se souvenir de l'Escadrille fantome par exemple ou des deux tomes suivants. c'est vrai que depuis le numero 49 le resultat est peut etre moins probant.

quant au scenario, on pourrait imaginer Oleffe (série Biggles qui recherche un dessinateur ...) mais il est pas vraiment dans les chalumeaux plutot ds les bons vieux moulinets

cela serait vraiment dommage que cette serie s'arrete a suivre

Avatar de l’utilisateur
Jaj'Air one
Messages : 697
Inscription : vendredi 14 décembre 2007, 10:40
Localisation : Strasbourg Bas-Rhin

Message par Jaj'Air one » vendredi 28 décembre 2007, 19:08

M.Bergese avait le don de faire voler reellement des avions de papier et cela n'est pas le cas de grand monde.
Je suis d'accord sur le fait que ce soit un plus, mais est-ce indispensable pour dessiner des avions, ça n'est pas certain...Hergé n'est jamais allé sur la Lune, mais il a su nous faire rêver et l'a très bien décrite... :)

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 699
Inscription : samedi 28 décembre 2002, 11:21
Localisation : Paris

Message par pierre » vendredi 28 décembre 2007, 20:24

Pour ma part, j'espère comme beaucoup que cette série soit reprise.
J'aimerais également que ce soit des nouveaux dans l'univers de la BD aéronautique, car les artistes précédement cités travaillent déjà sur leurs propres séries et je souhaite quelles se poursuivent.

olivier
Messages : 89
Inscription : jeudi 03 août 2006, 23:36
Localisation : Brest

Message par olivier » vendredi 28 décembre 2007, 20:32

Je voudrais revenir sur les propos de Juliet Fox sur la virulence de certains commentaires concernant certains albums signés Bergèse.
Je les ai découvert aujourd'hui en les lisant et certains furent effectivement assez "durs". je ne crois pas qu'il faut oublier que Francis Bergèse est un artiste et aussi un homme. Et comme tous les artistes, cinéastes chanteurs ou écrivains, sensibles à la critique. J'ai réalisé un film en 2002 que beaucoup avait apprécié, mais il suffit qu'une seule personne puisse avoir la critique sévère pour qu'elle écrase les autres opinions en nous, et elles peuvent blesser, c'est comme ça. Je n'ai pas relu depuis longtemps "Sabotage au Texas", mais je pense avoir bien compris la démarche de Francis Bergèse, qui était de faire intervenir des "warbirds" dans un environnement actuel qu'il maitrise afin de célébrer le cinquantième album de la série. Ensuite il s'agissait de batir un scénario sur ce sujet, ce qui à mon avis était loin d'être une mince affaire. Et même si le résulat n'a pas été du goût de tout le monde, la démarche était à saluer, il a fait l'effort d'essayer. J'assimilerai cette démarche à la même qu'avait fait Jean Graton avec sa série Michel Vaillant 14 ans auparavant : pour célébrer le cinquantième album de la série,"le défi des remparts", il avait fait réintervenir les voitures et les personnages des premiers épisodes, face à un ennemi mystérieux nommé "le carré d'as". Cet album n'est peut-être pas non plus le meilleur de la série, mais la démarche était analogue...
Mais il ya une chose qui m'est certaine, je ressens que Francis Bergèse a pris un plaisir fou à dessiner les chasseurs de la WWII. Relisez "la mascotte" du numéro 3000 de Spirou, faire réintervenir Buck et ses équipiers au sein des "Tigres Volants" était tout simplement génial. Cette histoire courte je l'avais adorée. Je reste persuadé que Francis Bergèse a aimé animer les aventures de Buck Danny, j'ai le lointain souvenir d'un gag signé Francis Bergèse, ou on voit Buck, Tumb et Sonny avec leur petit avion en bois et qui croise Lady X en petite fille. Et à la fin du récit si je me souviens bien celle-ci déclare "je me vengerai", c'était dans le dyptique "Miklo" je crois.
Je ne connais pas tous les auteurs que vous citez mais, je serai ravi si Eric Loutte pouvait être choisi, son graphisme,pourrait très bien succèder à celui de Francis Bergèse comme "le vol du wallenstein" a succédé à "squadron Biggles".
Comme certains "Mystère en Antarctique" m'a fait penser également au pirates du pole sud" et c'est pour moi une qualité scénaristique.

Bonne soirée!

Avatar de l’utilisateur
Jaj'Air one
Messages : 697
Inscription : vendredi 14 décembre 2007, 10:40
Localisation : Strasbourg Bas-Rhin

Message par Jaj'Air one » vendredi 28 décembre 2007, 20:53


Avatar de l’utilisateur
Romain
Messages : 235
Inscription : mercredi 02 juin 2004, 13:30
Localisation : 78

Message par Romain » samedi 29 décembre 2007, 11:51

Héhé trop fort Jaj' Air one... :D

En tout cas, si repreneur il y a, il faut qu'il s'accroche, car Francis Bergèse a mis la barre très haute!

Avatar de l’utilisateur
Jaj'Air one
Messages : 697
Inscription : vendredi 14 décembre 2007, 10:40
Localisation : Strasbourg Bas-Rhin

Message par Jaj'Air one » samedi 29 décembre 2007, 11:57

Merci Romain, j'espère que tu ne m'en veux pas trop pour t'avoir "croqué"... :wink:

Avatar de l’utilisateur
Romain
Messages : 235
Inscription : mercredi 02 juin 2004, 13:30
Localisation : 78

Message par Romain » samedi 29 décembre 2007, 16:02

mais non, c'est rigolo... :D

Avatar de l’utilisateur
juliet-fox
Messages : 968
Inscription : dimanche 03 avril 2005, 14:44

Message par juliet-fox » samedi 12 janvier 2008, 20:34

pierre a écrit :Pour ma part, j'espère comme beaucoup que cette série soit reprise.
Pour ma part, étant gourmand et insatiable, je souhaite non seulement une reprise de Buck Danny, avec une équipe qui maintienne la série dans son esprit d'origine et si, possible, avec une qualité proche du niveau auquel les prédécesseurs l'ont hissée.

Mais en pareille occurence, l'idéal pour moi serait qu'il y ait, en marge de la série principale, des one shots ou des séries parallèles.
Tout serait alors possible :
- des flash back permettant de plonger nos héros dans des aventures qu'ils auraient se situant dans les années 50, 60 ou 70 ; la participation à des conflits ou des missions qui ont été jusqu'alors écartées pour diverses raisons ;
- on pourrait aussi imaginer des épisodes consacrés à la carrière de Jerry Tumbler ou de Sonny Tucson avant qu'ils ne volent sous les ordres de Danny (imaginez un peu de tels épisodes dessinés par Romain Hugault, grand spécialiste es warbirds) ; des aventures qui pourraient avoir pour cadre le Pacifique ou d'autres théâtres d'opérations ;
La saga se déroule sur une période tellement longue (environ 65 ans) qu'elle offre des possibilités multiples.
Par ailleurs, des styles plus ou moins éloignés de ceux d'Hubinon et de Bergèse pourraient, au lieu de poser un problème d'hétérogénéïté, enrichir la série voire la doper.
Dans le domaine des super héros et des comics, le talent de certains artistes (Frank Frazetta, John Buscema (Conan, Spiderman), Joe Kubert (Tarzan), Gene Colan (Batman), Frank Miller (Batman, Daredevil, etc...), a permis de relancer des séries en perte de vitesse voire à l'agonie (phénomène compréhensible et inévitable compte tenu de la production industrielle des comics et de la multiplicité des auteurs qui interviennent sur un même personnage) ;
Il y a quelques années, la série western Italienne Tex (série fleuve se déroulant sur plusieurs centaines de titres en fascicules populaires) a donné lieu à quelques albums grands format en noir et blanc (d'environ 150 pages) confiés à des dessinateurs venus de tous horizons : ce fut un succès avec la participation de Victor de la Fuente, Jordi Bernet, Colin Wilson, Roberto Raviola alias Magnus, Joe Kubert (4 volumes cartonnés couleur sous le titre "Quatre Tueurs". Du coup, le cow boy Tex Willer existe sous deux formes BD : une multitude de fascicules populaires (petits formats, dessinés souvent à la hate pour tenir le rythme infernal imposé par l'éditeur) de qualité variable (le meilleur peut cotoyer le pire, en petit format) ; et une poignée d'albums tous de très grande qualité aptes à satisfaire les lecteurs habitués au format franco-belge, amateurs de planches et de cadrages différents.

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 833
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » samedi 12 janvier 2008, 21:56

juliet-fox a écrit :
pierre a écrit :Pour ma part, j'espère comme beaucoup que cette série soit reprise.
Pour ma part, étant gourmand et insatiable, je souhaite non seulement une reprise de Buck Danny,
Il me semble que c'est plus ou moins acquis, non ?

Avatar de l’utilisateur
juliet-fox
Messages : 968
Inscription : dimanche 03 avril 2005, 14:44

Message par juliet-fox » samedi 12 janvier 2008, 22:01

Le principe de la reprise de la série semble acquis en effet, mais si tu disposes d'infos plus précises à ce sujet, je suis preneur.

Répondre