team rafale 3: operation nexus one

Avatar de l’utilisateur
Baptiste
Messages : 355
Inscription : mercredi 09 mars 2005, 10:28
Localisation : Belgique

Message par Baptiste » mercredi 07 janvier 2009, 9:45

Raymond a écrit :Le deuxième point qui me gène, c?est qu?à chaque album, une fois le mot « fin » arrivé, je suis resté avec mes questions concernant le scénario :
Quid des terroristes du premier opus, quid de la seconde partie du trésor de guerre, et de leurs détenteurs etc.
Ce troisième album nous annonce une suite, qui m?évitera, peut être de rester avec mes interrogations, ce que j?espère, sur cette histoire dont le synopsis parait propice à ne nombreux rebondissements spectaculaires.
Je n'ai pas encore lu (ni même vu en librairie :cry: ) le tome 3, donc je me garderai bien de faire un commentaire ou une critique dessus. Mais plus généralement, sur les 2 premiers tomes, j'ai un peu la même impression que Raymond, je l'avais exprimé dans un post à l'occasion de la sortie du tome 2: je reste pour ceux-ci un peu sur ma faim. On dirait que le récit n'est pas totalement achevé, on n'a pas le "fin mot de l'histoire". Plus précisément, on a dans les deux cas l'impression que les auteurs ont manqué de quelques pages pour clôturer le récit "comme il faut", donnant, sur ce plan, une impression de scénario peut-être un peu "bâclé" (pardonnez-moi ce terme fort).
Certes, un des partis-pris de la série semble être l'accent sur les scènes d'action, ce qui est un des points forts de la série dans la mesure où elles sont servies par un dessin magistral et des cadrages très bien choisis (qu'il s'agisse d'Eric Loutte ou de Mumuth). Mais cela peut peut-être expliquer le retrait des héros dans la "fable" plus générale (même s'ils sont u premier plan des péripéties, de l'action, par leur courage ou leur virtuosité), et ce retrait expliquer ce côté "mal clôturé" des récits: en effet, si le rôle de héros se cantonne à l'action pure (ce que je ne conteste pas nécessairement), et que la focalisation est donnée sur cette même action, le comment, le pourquoi, le commanditaire, les motivations des anti-héros restent dans l'ombre...
Baptiste,vieux nouveau

Avatar de l’utilisateur
Raymond
Messages : 1794
Inscription : mardi 08 août 2006, 9:40
Localisation : Sebourg (59)
Contact :

Message par Raymond » mercredi 07 janvier 2009, 15:25

Une autre petite critique :roll: que je voudrais apporter aux auteurs, et qui se devrait d'être corrigée dans les éditions futures :
Bien que ce soit considéré, depuis trés longtemps, comme la science des anes, il serait bien d'éviter les trop nombreuses fautes d'orthographe !
Rien qu'à la première lecture, j'en ai compté plus d'une dizaine, or, je ne suis pas un expert en la matière (c'est tout dire) !

Quelques exemples (liste non exhaustive) :

Page 10 : Post combustions allumés au lieu de Post combustions allumées .
Page 14 : Rejoingnez Berthier au lieu de rejoignez Berthier.
Page 16 : l?endroit où est caché l ?épave au lieu de l?endroit où est cachée l ?épave.
Page 18 : quelque chose t?inquiètes au lieu de quelque chose t?inquiète.
Demandez aux boum au lieu de demandez aux boums.
Deux milles stingers au lieu de deux mille stingers.
Page 19 : Contact multiples et indéterminés au lieu de Contacts multiples et indéterminés .
Page 28 : 10 nautique au lieu de 10 nautiques.
etc

Bon ! J'ai fait assez de reproches pour aujourd'hui !
J'espère que les auteurs ne m'en voudront pas trop de ces quelques remarques, qui je le répète, se veulent plus constructives qu'autre chose .... et......j'espère, aussi, ne pas en avoir fait moi même :oops:

Raymond

Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 678
Inscription : samedi 28 décembre 2002, 11:21
Localisation : Paris

Message par pierre » mercredi 07 janvier 2009, 21:39

Raymond a écrit :...
Comme le titre l?indique, le seul héros de cette série est le Rafale, et lui uniquement, la contrepartie étant, malheureusement, que les deux personnages principaux, Tom et Jessica, passent au second plan, et de ce fait manquent singulièrement de « profondeur », ou de présence si vous préférez.
On ne les voit pas plus que n?importe quel autre personnage secondaire, un peu à la façon de Tumbler dans le trio « Buck Danny », alors que j?aimerais leur voir une importance équivalente à Buck Danny, Tanguy et Laverdure, Mittel et Fleuret ou autre Biggles.
Je pourrais demander au scénariste, de leur donner un rôle plus prépondérant (moteur) dans le déroulement du scénario, allant bien plus loin que leur seul rôle de pilotes, aussi bons soient ils. Contrairement aux autres héros, ces derniers n?éprouvent ni doutes, ni états d?âme, ni expression d?une quelconque volonté farouche.
Dans toutes les séries analogues, c?est le héros principal qui est l?auteur des initiatives décisives, alors que dans « Team Rafale », ce sont toujours des extérieurs qui dirigent leurs destinées et prennent les décisions finales(hors scénes de pilotage, où l'auteur leur permet de montrer leur professionalisme).
...
Raymond
Oui, je suis d'accord. Après lecture de ce "post", je me souviens avoir eu cette impression (ce manque ?). J'aurais aimé que les personnages soient plus présent.

Par contre, j'apprécie que ce soient les évenements qui dictent la destinée des personnages car je pense que cela est plus plausible, car je pense que les pilotes de chasse sont avant tout des militaires, qu'ils obéissent aux ordres et que leurs pouvoirs de manoeuvre doit être faible. D'ailleurs dans Buck Danny, j'ai été plusieurs fois surpris qu'il puisse faire ce qu'il veux.
[je signale que je connais pas du tout ce milieu]

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1060
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Message par Pierre Droudrou » mercredi 07 janvier 2009, 22:06

Buck est un grand chef jusques et y compris vis-à-vis de l'Amiral !...
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Raymond
Messages : 1794
Inscription : mardi 08 août 2006, 9:40
Localisation : Sebourg (59)
Contact :

Message par Raymond » jeudi 08 janvier 2009, 8:07

pierre a écrit :Oui, je suis d'accord. Après lecture de ce "post", je me souviens avoir eu cette impression (ce manque ?). J'aurais aimé que les personnages soient plus présent.

Par contre, j'apprécie que ce soient les évenements qui dictent la destinée des personnages car je pense que cela est plus plausible, car je pense que les pilotes de chasse sont avant tout des militaires, qu'ils obéissent aux ordres et que leurs pouvoirs de manoeuvre doit être faible. D'ailleurs dans Buck Danny, j'ai été plusieurs fois surpris qu'il puisse faire ce qu'il veux.
[je signale que je connais pas du tout ce milieu]
Sur le fond tu as sans doute raison concernant le pouvoir d'initiative des militaires.
Mais n'oublions pas que nous sommes dans une BD, qui est par définition une fiction, et non un documentaire.

Quand tu regardes les autres héros, tu les vois rarement peser sur les décisions prises dans le cadre du scénario, mais ce sont bien leurs analyses, et réflexions, qui inspirent, à leurs chefs, l'option finale et décisive.

Vivant frequemment dans ce milieu, je peux dire que si la hiérarchie militaire est toujours présente, je suis toujours surpris de voir à quel point les supérieurs sont à l'écoute de leurs subalternes.
Cela s'explique aussi par le fait qu'un pilote, officier par nature, atteint trés vite, et trés jeune, les pouvoirs décisionnels, et ce serait une erreur pour ses supérieurs de ne pas tenir compte de ses avis.
En 2002 je faisais la connaissance d'un jeune capitaine, comme Tom Nolane, et aujourd'hui il est lieutenant colonel, commandant en second de son escadron, 6 ans aprés, ce qui est relativement court, et certainement bientot "patron" de cet escadron (avant 2 ans maximum).

Par contre, que les jeunes pilotes s'inspirent de l'expérience de leurs ainés, ne change rien à leur intelligence et à leur pouvoir d'analyse, et c'est pour cela que je regrette que les auteurs ne donnent pas à Tom et Jessica un rôle plus moteur dans leur scénario.

PS : Il y a longtemps que Buck Danny est colonel, ce qui explique sa liberté de mouvements ! A contrario, il devrait être moins souvent au manche, ou sur le terrain ! :wink:

Amicalement

Raymond

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1060
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Message par Pierre Droudrou » jeudi 08 janvier 2009, 9:16

Raymond a écrit : ...PS : Il y a longtemps que Buck Danny est colonel, ce qui explique sa liberté de mouvements ! A contrario, il devrait être moins souvent au manche, ou sur le terrain ! :wink:
Amicalement - Raymond
Ca ne prêche pas en sa faveur ! Par contre, il aime bien aller au charbon... et surtout là-haut !...

là, Raymond va m'en vouloir !
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Raymond
Messages : 1794
Inscription : mardi 08 août 2006, 9:40
Localisation : Sebourg (59)
Contact :

Message par Raymond » jeudi 08 janvier 2009, 9:19

Pierre Droudrou a écrit :
Raymond a écrit : ...PS : Il y a longtemps que Buck Danny est colonel, ce qui explique sa liberté de mouvements ! A contrario, il devrait être moins souvent au manche, ou sur le terrain ! :wink:
Amicalement - Raymond
Ca ne prêche pas en sa faveur ! Par contre, il aime bien aller au charbon... et surtout là-haut !...

là, Raymond va m'en vouloir !

meuh nôn ! :wink:

Raymond

Avatar de l’utilisateur
julietbravo
Messages : 38
Inscription : dimanche 10 juin 2007, 15:25
Localisation : Ile de France

Message par julietbravo » vendredi 09 janvier 2009, 7:50

Hood a écrit :Bon, je viens de la lire et j'ai plutot aimé, surtout le dessin et le découpage d'Eric Loutte que j'ai toujours aimé depuis les Biggles. Maintenant, juste histoire de faire mon ch***r mais sans que ca n'enlève quoi que ce soit à cette BD :
[...]
Je me permet d'en ajouter un petit peu à la liste :
  • Couverture (et quelques pages intérieures) : Encore des canards avec dièdre positif, alors qu'il me semble bien qu'ils sont parallèles aux ailes (cela dit on peut trouver, même sur le site Dassault, une animation avec cette erreur)
  • Pages 3 & 27 : Les équipements des soldats (armée de terre) français ressemblent à ceux des années 90 (guerre du Golfe) plus qu'à ceux utilisés de nos jours sur le théâtre afghan (dont les illustrations dans la presse n'ont pas manqué ces derniers mois pourtant).
  • Page 25 : Tom demande à Jess de ne pas utiliser de bombes pour éloigner les Talibans de l'épave de l'"Horizon", alors que les Rafale ne sont équipés que de MICA...
  • Page 27 : Je pense qu'en général les Gunship se gardent bien de passer aussi bas pour leur passes de tir... Mais ça permet un point de vue intéressant dans la vignette.
  • Pages 28 & suivantes : Des Magic II en point externe (bouts d'ailes) sur des Rafale F2 (alors qu'au début de l'album ce sont bien des MICA, même si leur forme est approximative).
  • Pages 29-31 : Un pod Reco-NG qui ressemble à un gros PDLCTS...
  • Enfin, de nombreux cas de braquages de canards qui me semblent excessifs, mais je ne serai pas catégorique, ça n'est qu'une impression.
Les bonus, c'est bien, mais des planches en plus, c'est bien aussi... ;-) Le tome précédent de Team Rafale comportait un nombre de planches nettement supérieur !

Au final, je ne cache pas ma petite déception à la lecture de cet album...

    Avatar de l’utilisateur
    Hood
    Messages : 238
    Inscription : mardi 27 juillet 2004, 7:47
    Localisation : Salon de Provence (13)
    Contact :

    Message par Hood » vendredi 09 janvier 2009, 14:59

    Effectivement tu as raison pour les MII et le reco NG qui ne ressemble pas à ça...

    http://ervc135.free.fr/Ex_PodRecoNG.htm
    Longue vie aux aviateurs de papier !

    Avatar de l’utilisateur
    mumuth
    Messages : 705
    Inscription : mardi 27 mai 2003, 13:44
    Localisation : le mans
    Contact :

    Message par mumuth » samedi 10 janvier 2009, 10:30

    merci pour l'intérêt que vous portez à la BD, les critiques sont toujours instructives.

    Je me permets simplement de répondre à quelques points soulevés

    Julietbravo, dans ton premier point, tu parle bien des plans canards sous le cockpit ? je te demande ça car au début tu dis que d'après toi ils doivent être immobile, et à la fin du dis qu'ils sont mobiles mais avec un débatement moindre que ce que dessiné dans la BD.


    En tout cas, les plans canards sont mobiles, ils se mettent dans le sens des filets d'air ce qui conduit (dans la réalité) ) à des positions assez croquignolesque. En ce qui me concerne, je prends la lberté de faire parfois l'inverse. Par exemple dans le cas d'une ressource en représentant les canards pointant vers le haut et non le bas histoire de ne pas cassé la dynamique du dessin.

    Pour les ailevons/ailerons, ils marchent de concert sur une même ailes, les deux à braquer ou à piquer mais avec des incidence par forcément symétrique d'une aile à l'autre, sauf pour la fonction AF où là les ailerons sont croisés.


    Pour les planches en plus sur le tome 2 c'est du au ait que l'histoire était prévu pdans la tête du scénariste sur 2 albums mais à été réduit à un tome... mais pour que ça passe, il fallait augmenter le nombre de pages. Pour le tome 3, comme le t4 est la suite de l'hisoire, pas besoin de rajouter des pages.
    La vocation, c'est avoir pour métier sa passion.
    Stendhal


    http://matthieu-durand.blogspot.com

    Avatar de l’utilisateur
    julietbravo
    Messages : 38
    Inscription : dimanche 10 juin 2007, 15:25
    Localisation : Ile de France

    Message par julietbravo » samedi 10 janvier 2009, 13:12

    mumuth a écrit :Merci pour l'intérêt que vous portez à la BD, les critiques sont toujours instructives.
    C'est bien dans cet esprit qu'elles sont exprimées ! :wink:
    mumuth a écrit :Je me permets simplement de répondre à quelques points soulevés :
    Julietbravo, dans ton premier point, tu parle bien des plans canards sous le cockpit ? je te demande ça car au début tu dis que d'après toi ils doivent être immobile, et à la fin du dis qu'ils sont mobiles mais avec un débattement moindre que ce que dessiné dans la BD.
    En fait mon premier point concerne la géométrie des canards "au repos". Sur un avion vu de face, ils doivent être sensiblement parallèles aux ailes, ou en tout cas perpendiculaires à la dérive. Sur certaines vignettes il me semble que l'extrémité des canards est située plus haut que leur point de fixation (dièdre positif).
    Cf. cette photo : http://www.futura-sciences.com/galerie_ ... /00001.jpg
    Pour les personnes non familières du terme "dièdre" : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dièdre_(avion)
    mumuth a écrit :En tout cas, les plans canards sont mobiles, ils se mettent dans le sens des filets d'air ce qui conduit (dans la réalité) ) à des positions assez croquignolesque. En ce qui me concerne, je prends la lberté de faire parfois l'inverse. Par exemple dans le cas d'une ressource en représentant les canards pointant vers le haut et non le bas histoire de ne pas cassé la dynamique du dessin.
    Je comprends mieux certaines configurations, alors ! :)
    Peut-être que les braquages un peu excessifs parfois ou "à contre-courant" ne "choquent" (entre guillemets, j'insiste) que moi...
    mumuth a écrit :Pour les planches en plus sur le tome 2 c'est du au ait que l'histoire était prévu pdans la tête du scénariste sur 2 albums mais à été réduit à un tome... mais pour que ça passe, il fallait augmenter le nombre de pages. Pour le tome 3, comme le t4 est la suite de l'hisoire, pas besoin de rajouter des pages.
    Merci pour l'explication. En fait, pour ma remarque, j'étais un peu déçu de trouver, dans les bonus, des illustrations (voire du texte) que j'avais déjà lu dans le livre sur le Rafale d'A. Paringaux, que j'ai déjà acheté... :(

    En tout cas, merci Mumuth de cette réponse prompte !

    Avatar de l’utilisateur
    Jaj'Air one
    Messages : 696
    Inscription : vendredi 14 décembre 2007, 10:40
    Localisation : Strasbourg Bas-Rhin

    Message par Jaj'Air one » samedi 10 janvier 2009, 13:39

    Sur la photo citée, le dièdre des plans canard me semble être légèrement positif, alors que celui des ailes est à l'évidence négatif, ou je me trompe??

    Image
    Image

    Avatar de l’utilisateur
    julietbravo
    Messages : 38
    Inscription : dimanche 10 juin 2007, 15:25
    Localisation : Ile de France

    Message par julietbravo » samedi 10 janvier 2009, 14:02

    Jaj'Air one a écrit :Sur la photo citée, le dièdre des plans canard me semble être légèrement positif, alors que celui des ailes est à l'évidence négatif, ou je me trompe??
    Je suis d'accord, mais sur certaines vignettes (et sur la couverture), je trouve que ce dièdre est exagéré...
    http://www.zephyreditions.net/images/bd ... fale3b.jpg
    http://www.zephyreditions.net/images/bd ... e3_03b.jpg

    Mais ne nous éternisons pas sur les canards... :?

    Avatar de l’utilisateur
    Jaj'Air one
    Messages : 696
    Inscription : vendredi 14 décembre 2007, 10:40
    Localisation : Strasbourg Bas-Rhin

    Message par Jaj'Air one » samedi 10 janvier 2009, 14:07

    Il me semble que le dessin par rapport à la photo permet de donner un plus grand dynamisme à une image, quitte à "tricher" un peu avec la réalité en exagérant légèrement certains angles...
    Je trouve que Matthieu reste dans des limites tout à fait acceptables , non?

    Avatar de l’utilisateur
    julietbravo
    Messages : 38
    Inscription : dimanche 10 juin 2007, 15:25
    Localisation : Ile de France

    Message par julietbravo » samedi 10 janvier 2009, 16:11

    Mes remarques s'appliquaient au Tome 3, donc aux dessins d'Eric Loutte. D'une manière générale je préfère le trait de Mathieu Durand...

    Après, entre le réalisme et le "lyrisme", c'est une question de goût ! :wink:

    Répondre