"Le vol 501" et "Taïaut sur bandits"

Forum sur les aventures des 2 célèbres pilotes français Tanguy et Laverdure
Tanguy et Laverdure sur Aeroplanete
Avatar de l’utilisateur
Cochise29
Messages : 877
Inscription : dimanche 20 mai 2012, 12:23

"Le vol 501" et "Taïaut sur bandits"

Message par Cochise29 » dimanche 09 décembre 2012, 11:12

Afin d'éviter de longues pages de lectures aux nouveaux (c'est le cas ces deux derniers jours) et afin de laisser dernière nous le vol 501 ne répond plus qui ne correspond à aucun album je propose ce nouveau topic regroupant les deux précédents.
Dernière modification par Cochise29 le dimanche 09 décembre 2012, 11:20, modifié 1 fois.
Outre les BD et l'aviation j'aime aussi les films de John Wayne :
http://johnwayne29.wix.com/johnwayneandfriends
Je sais même lire : :mrgreen:
http://truegrit.fr.gd/Page-d-h-accueil.htm

Avatar de l’utilisateur
Cochise29
Messages : 877
Inscription : dimanche 20 mai 2012, 12:23

Message par Cochise29 » dimanche 09 décembre 2012, 11:20

J'ai donc lu l'album et je suis d'accord avec des commentaires déjà placés.

Le scénario est bon.
Les dessins sont à certains endroits très ou trop fouillés.

Monsieur FERNANDEZ, je me permets une petite critique, qui je l'espère sera constructive pour vos prochains albums :
J'ai eu beaucoup de mal à toujours reconnaitre qui des personnages était Tanguy.
La case du bas de la page 5 (planche 3) montre plusieurs hommes qui se ressemblent et sont un peu figé à la Léo (dont j'admire les décors).
La case 5 de la page 6 (planche 4) est très parlante : Tanguy est-il celui de gauche ou bien n'est-il pas dans la case ?
Idem concernant le passage avec la catalina : heureusement (et je pense que c'est fait exprès) que Tanguy a une casquette, ça permet de le repérer.

Je reconnais que j'attends la suite et la fin de cette aventure avec un intérêt certains.
Outre les BD et l'aviation j'aime aussi les films de John Wayne :
http://johnwayne29.wix.com/johnwayneandfriends
Je sais même lire : :mrgreen:
http://truegrit.fr.gd/Page-d-h-accueil.htm

JYB
Messages : 4262
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB » dimanche 09 décembre 2012, 20:54

Bon, puisque tu as créé un nouveau topic...
Est-ce calculé exprès ? Ce soir sur la chaîne W9, deux jours après la sortie de l'album Vol 501, le film Les Chevaliers du ciel de 2005 est rediffusé (ça a commencé au moment où j'écris).

Avatar de l’utilisateur
Cochise29
Messages : 877
Inscription : dimanche 20 mai 2012, 12:23

Message par Cochise29 » lundi 10 décembre 2012, 8:47

C'est un signe mon Colonel ! :lol:
Outre les BD et l'aviation j'aime aussi les films de John Wayne :
http://johnwayne29.wix.com/johnwayneandfriends
Je sais même lire : :mrgreen:
http://truegrit.fr.gd/Page-d-h-accueil.htm

tizef 29
Messages : 51
Inscription : vendredi 12 octobre 2012, 18:21

Message par tizef 29 » lundi 10 décembre 2012, 14:56

bonjour, si je vous dit terroristes attentat sur Ariane et crash d'un aeroplane du au souffle d'un avion de chasse français vous répondrez vol 501 moi je repond mission kimono 1 . si vous avez l'occasion feuilletez le à la derniere page et faites vous votre idee. j'ai bien aime vol 501 mais ......

Avatar de l’utilisateur
Skywalker
Messages : 315
Inscription : vendredi 20 octobre 2006, 15:24
Localisation : Là où il fait beau environ 300 jours par an

Message par Skywalker » lundi 10 décembre 2012, 16:13

JYB a écrit :Bon, puisque tu as créé un nouveau topic...
Est-ce calculé exprès ? Ce soir sur la chaîne W9, deux jours après la sortie de l'album Vol 501, le film Les Chevaliers du ciel de 2005 est rediffusé (ça a commencé au moment où j'écris).
J'ai regardé hier soir ce téléfilm, faute de mieux, que je n'avais jamais vu. Rien à voir avec la BD ni même avec les deux séries télévisées qui en étaient inspirées.

Un film d'action, inspiré de Top Gun, mais bourré d'invraissemblances, la plus flagrante étant à mon avis, celle du 2000D, où le pilote en place avant éjecte le naso (en fait un terroriste) en place arrrière à l'altitude 0 (du coup le méchant s'écrase comme une merde dans la brousse) puis récupère son collègue (pilote de l'un des 2000C) qui passe du camion dans lequel il s'était évadé, sur l'aile droite du 2000D puis s'installe en place arrière de celui-ci alors qu'il n'y a plus de siège ni de brélage... La dessus le 2000D redécolle, effectue plusieurs manoeuvres avant de détruire les ennemis au sol dont un camion de carburant et le dernier 2000C, le tout avec en place arrière un pilote sans casque, ni harnais :oops:

De mémoire, il me semble qu'actionner un siège éjectable sur un avion engage également une ouverture vers le bas, alors comment le capitaine machin (jai déja oublié son nom) peut-il rester à bord du 2000D :roll:

Ne parlons pas des barbouzes et autres seconds roles qui ne sont là que pour mettre en valeur les Mirage 2000. 8)

Quoique, à la réflexion, Alice Taglioni est vraiment jolie, même en tenue de pilote de chasse :lol:
tizef 29 a écrit :bonjour, si je vous dit terroristes attentat sur Ariane et crash d'un aeroplane du au souffle d'un avion de chasse français vous répondrez vol 501 moi je repond mission kimono 1 . si vous avez l'occasion feuilletez le à la derniere page et faites vous votre idee. j'ai bien aime vol 501 mais ......
Oui ça on le sait, on en a déjà parlé quelque part sur ce forum 8)
Que la force soit avec vous...

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 831
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » lundi 10 décembre 2012, 18:26

Skywalker a écrit :J'ai regardé hier soir ce téléfilm, faute de mieux, que je n'avais jamais vu. Rien à voir avec la BD ni même avec les deux séries télévisées qui en étaient inspirées.
"Téléfilm" : t'es sympa avec le budget qu'ils ont dû mettre pour le faire !

Sinon, pour le scénario, ça me paraît un peu mou avec des longueurs (le dépliant touristique sur les îles du Salut par exemple). L'histoire de la femme dont on enlève l'enfant me paraît peu crédible et alambiquée. Enfin Tanguy et Laverdure sont relativement spectateurs sur l'ensemble de l'album.

Et, comme ça a été dit, Fernandez a effectivement un petit problème sur les visages : les filles sur le bateau, par exemple, sont vilaines au possible (voir entre autres page 24).

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1131
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Message par Pierre Droudrou » lundi 10 décembre 2012, 21:01

j'ai reçu et lu le vol 501 - un titre ésotérique car après lecture je n?en vois pas le pourquoi.

dire « les chevaliers du ciel Tanguy et Laverdure » c'est faire affront aux personnages de Charlier et Uderzo - le duo n'est pas utilisé dans une action dramatique qui apparaît quelque peu confuse et où on ne verrait presque que Laverdure dans des situations non originales typiques de son personnage depuis sa création -

Isa est moche pour justifier un quelconque engouement du duo alors que Charlier aurait immédiatement utilisé l?enlèvement de sa fille pour corser le côté dramatique du récit (pour l?exemple relire SOS Soucoupes Volantes) et d'un autre côté les filles qui viennent montrer leurs nichons ne servent à rien.

quant à l'évocation historique de Dreyfus - Charrière (Papillon) et Selzneck il y avait certainement une toute autre façon de la faire ressortir dans le récit en moins de pavés !

globalement sur cet album il n'y a pas de mise en scène avec une exploitation judicieuse des plans ce que le dessin permet !

pour le titre de la suite « Taïaut sur bandits » après découverte j?ai failli avoir de gros problèmes avec un dentier récupéré de justesse.

pour ouvrir cette suite il aurait mieux valu que le récit s?étale sur 54 pages pour permettre de le densifier et le rendre plus clair : les dessins de Fernandez en auraient certainement profité car trop fouillés ils sont desservis certains moments par des couleurs sombres

globalement 10 ans pour cette suite qui sera un diptyque c?est beaucoup trop car il n?a suscité chez moi aucun engouement et

du coup : "je dis merde pour prisonniers des Serbes !... » que j?envisageais d?acheter

Comme Tizef la lecture de cette histoire m?a rappelé « objectif Ariane » un album intéressant d?un tandem de débutants à l?époque de sa sortie

et qui se déroule sur les mêmes lieux où les bandits arrivent en ULM.
dessiné par un inconnu nommé Francis Nicole et scénarisé par un certain Jean-Yves Brouard.

depuis 2001 le duo a fait son chemin avec une série où à la demande du ministre du développement productif il est question de Kimonos.

la série a bien fonctionné à un point tel qu?aujourd?hui faute de sujet pour leur 14ème volume nos deux compères se rabattent sur une bête histoire de soucoupes volantes dans laquelle, après avoir failli être dévorés par les requins (voir Rescue Echo), ils vont se faire congeler sur la calotte glacière? comme quoi après l?Arakistan on voyage beaucoup dans le monde de la BD.
Jusqu'ici, tout va bien !

Lima Bravo
Messages : 106
Inscription : dimanche 29 mai 2005, 20:06

Message par Lima Bravo » mardi 11 décembre 2012, 21:06

Pierre Droudrou a écrit :du coup : "je dis merde pour prisonniers des Serbes !... » que j?envisageais d?acheter
C'est dommage parce qu'il s'agit de mon point de vue du meilleur des trois scénarisés par Laidin, et haut la main. On ne s'ennuie pas ? contrairement au Vol 501 ?, il y a de l'action, des rebondissements et l'ensemble se lit sans à-coups ? là encore contrairement au Vol 501 lequel, on s'en doute, m'a plutôt déçu en terme de construction scénaristique. Surtout quand on le compare à l'« album intéressant d?un tandem de débutants à l?époque de sa sortie » :wink: , auquel je n'ai pu que penser en lisant Vol 501.

ludo39
Messages : 27
Inscription : vendredi 07 décembre 2012, 18:26
Localisation : Au centre

Message par ludo39 » mardi 11 décembre 2012, 22:26

Lima Bravo a écrit : C'est dommage parce qu'il s'agit de mon point de vue du meilleur des trois scénarisés par Laidin, et haut la main. On ne s'ennuie pas ? contrairement au Vol 501 ?, il y a de l'action, des rebondissements et l'ensemble se lit sans à-coups ? là encore contrairement au Vol 501 lequel, on s'en doute, m'a plutôt déçu en terme de construction scénaristique. Surtout quand on le compare à l'« album intéressant d?un tandem de débutants à l?époque de sa sortie » :wink: , auquel je n'ai pu que penser en lisant Vol 501.
Entièrement d'accord sur "Prisonniers des Serbes" de loin le meilleur des trois derniers. Pour ma part j'ai trouver "opération opium" plus décevant que "vol 501"...

catch22
Messages : 24
Inscription : dimanche 23 octobre 2011, 2:27

Message par catch22 » mercredi 12 décembre 2012, 0:27

2002 : acheté Prisonniers des Serbes ; scénar sympa (sans plus), dessin moyen.

2005 : acheté Opération Opium ; scénar moyen, dessin médiocre ; refourgué les 2 albums chez Gibert.

2012 : Feuilleté sans acheter Vol 501 ; scénar médiocre, dessin médiocre.

No comment, tout a déjà été dit. On ne tire pas sur une ambulance.

tomy12
Messages : 1
Inscription : jeudi 13 décembre 2012, 19:54

Message par tomy12 » vendredi 14 décembre 2012, 18:35

Je me suis inscrite sur ce forum (il y a très peu de filles ici on dirait) que je lis depuis un moment pour dire ce que je pense du dernier tome de T et LAVERDURE.
Mon père était déjà lecteur assidu de la série et m'a transmis sa passion. Ce n'est pas pour rien que je fais carrière dans l'armée de l'air...
L'avant dernier tome avec Garreta au dessin était déjà médiocre, car il me semble avoir été dessiné en trois ou quatre mois seulement si mes souvenirs sont bons.
J'ai trouvé ce dernier tome extrêmement médiocre tant du côté de l'histoire que des dessins. Histoire racontée sans passion, sans rythme.
Ce pseudo scérariste manque de professionnalisme. On retrouve ici collés bouts à bouts des souvenirs de Laidin ou d'autres pros de l'aviation avec des passages "empruntés" ici et là au premier tome de la série Kimono de jyb et Nicole qui dans notre milieu commence à détrôner T et Laverdure. Il ne sait pas raconter des histoires, ce monsieur. Cela fait trois tomes que cela dure.
Cette bande dessinée est pour moi et pour beaucoup de lecteurs et de lectrices une référence et c'est dommageable pour elle d'évoluer ainsi.
Si les dessins des avions est impeccable, beaucoup de visages sont laids et râtés et les cases sont souvent surchargées de détails qui alourdissent la lecture déja pas fameuse.
Le pire pour moi a été de voir les filles sur le bateau. Elles sont mal dessinées. Fernandez devrait faire comme Bergese dans Buck Danny et simplifier ses dessins. Quelqu'un pourra-t-il le lui dire ?
ET ne pourrait-on pas engager de bons scéraristes qui seraient capables d'écrire de bonnes histoires ?

catch22
Messages : 24
Inscription : dimanche 23 octobre 2011, 2:27

Message par catch22 » vendredi 14 décembre 2012, 19:29

(applaudissements) 100% d'accord.

Fernandez devrait surtout apprendre à dessiner des personnages avec un minimum d'expressivité (quitte à recopier quelques albums de Franquin). Les siens sont raides comme des machines. Je trouve que c'est un vice de fabrication fréquent chez les dessinateurs de BD aéronautique, qui semblent oublier que l'histoire passe d'abord par les personnages. Avant, on avait Hergé, Jijé ou Pratt qui déléguaient le dessin des machines. Aujourd'hui, on a des dessinateurs industriels qui ne savent pas ce que c'est que l'anatomie. Enfin ! Peu importe, vu que Fernandez passe la main à Olivier Wosniak pour la suite de Vol 501.
ne pourrait-on pas engager de bons scéraristes qui seraient capables d'écrire de bonnes histoires ?
Ben, si. C'est pas les talents qui manquent. Alors mystère. Peut-être que, comme pour le dessin, on a privilégié à tort (selon moi) le spécialiste des avions sur le raconteur d'histoires. Peut-être tout simplement qu'on mégote sur les salaires...

Avatar de l’utilisateur
Raymond
Messages : 1794
Inscription : mardi 08 août 2006, 9:40
Localisation : Sebourg (59)
Contact :

Message par Raymond » samedi 15 décembre 2012, 10:47

catch22 a écrit :(applaudissements) 100% d'accord.

Fernandez devrait surtout apprendre à dessiner des personnages avec un minimum d'expressivité (quitte à recopier quelques albums de Franquin). Les siens sont raides comme des machines. Je trouve que c'est un vice de fabrication fréquent chez les dessinateurs de BD aéronautique, qui semblent oublier que l'histoire passe d'abord par les personnages. Avant, on avait Hergé, Jijé ou Pratt qui déléguaient le dessin des machines. Aujourd'hui, on a des dessinateurs industriels qui ne savent pas ce que c'est que l'anatomie. Enfin ! Peu importe, vu que Fernandez passe la main à Olivier Wosniak pour la suite de Vol 501.
ne pourrait-on pas engager de bons scéraristes qui seraient capables d'écrire de bonnes histoires ?
Ben, si. C'est pas les talents qui manquent. Alors mystère. Peut-être que, comme pour le dessin, on a privilégié à tort (selon moi) le spécialiste des avions sur le raconteur d'histoires. Peut-être tout simplement qu'on mégote sur les salaires...
Un avis que je déploie depuis longtemps (et surtout sur un forum dédié à la BD, toutes séries confondues) est que la reprise des séries cultes ne serait qu'une affaire de marketting organisée par des gens qui n'ont rien à faire du contenu, voire de la BD tout simplement, mais des images de marques qu'elles portent, susceptibles de ramener des royalties !

Ne leur demandez pas d'être des experts pour juger d'un scénario ou d'un dessin, à fortiori des compétences de scénariste et de dessinateur !
Il parait évident, à leurs yeux, qu'un ancien professionnel de l'aviation soit le mieux placé pour raconter des histoires d'aviation, or le métier de scénariste est un métier à part entière et ne s'invente pas.
Ensuite, un bon dessinateur ne fait pas forcément un bon dessinateur de BD (j'en sais quelque chose), là aussi ces deux métiers ont leurs spécificités, le dessinateur de BD devant être le plus polyvalent qu'il soit pour interpréter, au mieux, le scénario qui lui est fourni (par un vrai scénariste de métier) .....

Maintenant on peut être un spécialiste de l'aviation et, en même temps, un spécialiste du scénario (ce n'est pas incompatible) !
Pareil pour le dessin !
J'en connais certains ....... suivez mon regard !.......

Raymond

catch22
Messages : 24
Inscription : dimanche 23 octobre 2011, 2:27

Message par catch22 » samedi 15 décembre 2012, 14:02

Un avis que je déploie depuis longtemps (et surtout sur un forum dédié à la BD, toutes séries confondues) est que la reprise des séries cultes ne serait qu'une affaire de marketting organisée par des gens qui n'ont rien à faire du contenu, voire de la BD tout simplement, mais des images de marques qu'elles portent, susceptibles de ramener des royalties !

Ne leur demandez pas d'être des experts pour juger d'un scénario ou d'un dessin, à fortiori des compétences de scénariste et de dessinateur !
Il parait évident, à leurs yeux, qu'un ancien professionnel de l'aviation soit le mieux placé pour raconter des histoires d'aviation, or le métier de scénariste est un métier à part entière et ne s'invente pas.
Ensuite, un bon dessinateur ne fait pas forcément un bon dessinateur de BD (j'en sais quelque chose), là aussi ces deux métiers ont leurs spécificités, le dessinateur de BD devant être le plus polyvalent qu'il soit pour interpréter, au mieux, le scénario qui lui est fourni (par un vrai scénariste de métier) .....

Maintenant on peut être un spécialiste de l'aviation et, en même temps, un spécialiste du scénario (ce n'est pas incompatible) !
Pareil pour le dessin !
J'en connais certains ....... suivez mon regard !.......

Raymond
Ça me laisse perplexe, cette propension d'une majorité d'éditeurs - a priori personnes instruites - à raisonner comme des pioches, à l'encontre du sens commun.

Ce n'est pas nouveau : à leurs débuts, Astérix, Gaston Lagaffe ou les Schroumpfs étaient réputés sans avenir (cf. "Le duel Tintin-Spirou" de Hugues Dayez). Pour parler BD aéronautique, c'était un genre soi-disant mort il y a une dizaine d'années. La réussite de quelques oeuvres contre cette idée reçue fait qu'aujourd'hui tout le monde veut en faire.

Une stratégie vouée à l'échec, qui va à l'encontre du bon sens comme des règles de base du marketing (que sont sensés connaître des gens qui ont justement été recrutés sur cette base, sans considération de toute capacité de jugement artistique, pourtant indispensable dans ce métier). Difficile à comprendre.

Répondre