Les ailes du singe, Wakanda

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1344
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Les ailes du singe, Wakanda

Message par Deltafan » jeudi 15 septembre 2016, 0:55

Image

Lu la bête,

c'est le cas de le dire, puisque le héros (le singe en question) a, comme les autres personnages, une physionomie animale. Cas plutôt rare (voire unique ?) dans la BD d'aviation. C'est une originalité. Notre héros est accompagné d'une journaliste "renarde" plutôt sexy et énergique, au milieu de toute une ménagerie.

Le principal "héros aérien" est un dirigeable présent une grande partie de l'histoire, qui a quelque originalité également. On aperçoit quelques chasseurs d'époques différentes et l'"avion" du héros, original lui aussi.

Ce n'est pas un univers tout à fait réaliste... Cet/te album/série est un genre à part à lui/elle tout/e seul/e. L'humour est souvent présent.

Ce qui ressemble le plus à ce travail me semble être Dog Fight ou des BD aviation comiques.

L'amateur d'univers réalistes à la Kimono et d'avions à la Romain Hugault pourraient être déçus. Les fans d'univers originaux moins regardants devraient apprécier.

http://www.paquet.li/bd/catalogue/1946- ... du-singe-1

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1077
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Les ailes du singe, Wakanda

Message par Pierre Droudrou » vendredi 16 septembre 2016, 10:53

je vais m'essayer à compléter l'intervention de Deltafan à propos de l'oeuvre d'Etienne Willem (graphiste et scénariste)

Etienne Willem a un style de dessin assez particulier - hors "les ailes du singe" il nous a proposé une série dont j'avais adoré le graphisme intitulée "vieille bruyère et bas résille" qui mettait en scène un détective que n'aurait pas réprouvé Conan Doyle (Sherlock Holmes) - Etienne Willem qui est un perfectionniste a revisité sa création qui d'est étoffée jusqu'à devenir une série en 3 volumes à tel point qu'après moult lectures je n'en ai jamais et toujours pas compris la chute sinon la deviner...

néanmoins pour tout amoureux de séries au dessin hors normes ce sont là 3 ouvrages à posséder dans sa bibliothèque.

à la suite de cette série caricaturale Etienne Willem s'est lancé dans une immense saga moyenâgeuse en 4 volumes inspirée de l'oeuvre de Tolkien (ou peut-être même : "la quête de l'oiseau du temps") intitulée "l'Epée d'Ardenois" dont tous les héros et héroïnes sont des animaux- originale dans sa conception - si mes souvenirs sont exacts Etienne Willem peu satisfait de la coloration du premier tome de sa série l'avait entièrement repris. Pour ma part j'ai offert la série à ma petite fille (13 ans)... qui a aimé.

Personnellement je n'ai pas eu l'occasion de lire "L'Epée d'Ardenois" même si j'en connais la trame...

Et sachant que dans "les ailes du singe" Willem réintroduit des personnages qui sont des animaux la question que je me pose est de savoir si ce 20 septembre je peux tranquillement offrir cet album à ma petite fille dont ce sera l'anniversaire ce à quoi la lecture de l'intervention de Deltafan ne m'apporte pas une réponse évidente même après en avoir lu et découvert 6 pages sur le site Paquet...

L'avis de notre ami contributeur Deltafan ne serait pas inutile... :prie: :prie: :prie:
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1344
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: Les ailes du singe, Wakanda

Message par Deltafan » vendredi 16 septembre 2016, 13:09

Ben justement, à la lecture de l'album, je me posais la question de savoir à quel public il pouvait être destiné.
Tout dépend aussi du lecteur/de la lectrice. Même à 13 ans tout le monde n'a pas la même sensibilité, ni la même éducation, ni les mêmes goûts...
A 13 ans, je prêtais à deux-trois potes des comics de Super Héros Marvel (Les 4 Fantastiques), qu'ils lisaient en cachette de leurs parents, hostiles à ce genre de lectures "dangereuses"...
Au même âge un de mes neveux se faisaient acheter toutes les semaines par sa mère la revue "Entrevue"...
Le panel est large...


Je suis allé voir la vingtaine de pages disponibles chez Paquet sur L'épée d'Ardenois. Il y a des scènes plus violentes que dans Les ailes du singe.

L'héroïne des Ailes du Singe est dessinée sexy et plantureuse. Mais si elle est "obligée" de changer de tenue dans l'histoire, c'est à l'occasion de raisons "sécuritaires". Il n'y a jamais de nudité, ni de scènes de sexe, même si l'héroïne est quelques fois visible en jarretelles. Bref, on en voit autant que chez une danseuse de saloon dans Lucky Luke.

En revanche, dans Les ailes du singe, le vocabulaire peut-être plus grossier [en regardant vite fait, j'ai repéré un "bordel" (visible en haut de la deuxième page d'extraits sur le site de Paquet), un "con", deux "merde" et un "shit"].

Voilà ce que je peux en dire :desole:

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1077
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Les ailes du singe, Wakanda

Message par Pierre Droudrou » dimanche 25 septembre 2016, 10:13

Deltafan a écrit :Ben justement, à la lecture de l'album, je me posais la question de savoir à quel public il pouvait être destiné.
Tout dépend aussi du lecteur/de la lectrice. Même à 13 ans tout le monde n'a pas la même sensibilité, ni la même éducation, ni les mêmes goûts...
A 13 ans, je prêtais à deux-trois potes des comics de Super Héros Marvel (Les 4 Fantastiques), qu'ils lisaient en cachette de leurs parents, hostiles à ce genre de lectures "dangereuses"...
Au même âge un de mes neveux se faisaient acheter toutes les semaines par sa mère la revue "Entrevue"...
Le panel est large...


Je suis allé voir la vingtaine de pages disponibles chez Paquet sur L'épée d'Ardenois. Il y a des scènes plus violentes que dans Les ailes du singe.

L'héroïne des Ailes du Singe est dessinée sexy et plantureuse. Mais si elle est "obligée" de changer de tenue dans l'histoire, c'est à l'occasion de raisons "sécuritaires". Il n'y a jamais de nudité, ni de scènes de sexe, même si l'héroïne est quelques fois visible en jarretelles. Bref, on en voit autant que chez une danseuse de saloon dans Lucky Luke.

En revanche, dans Les ailes du singe, le vocabulaire peut-être plus grossier [en regardant vite fait, j'ai repéré un "bordel" (visible en haut de la deuxième page d'extraits sur le site de Paquet), un "con", deux "merde" et un "shit"].

Voilà ce que je peux en dire :desole:
Tu touches là l'essentiel concernant l'auteur, Deltafan !
d'une part les aspects du langage parfois volontiers grossier !...
au niveau de l'image : une caricature parfois un peu trop réaliste - qu'Etienne Willem veuille donner des traits animaliers à ses personnages est louable mais certaines fois elle se détache par trop de toute réalité. Mais vu les détails que tu fournis concernant l'héroïne j'en réserve la lecture à une tranche d'âge un peu plus mûre !... (73 ans par exemple...)
j'en profite pour signaler la sortie le 17 janvier prochain (pour ceusses qui ne le sauraient pas : le 17 janvier est la veille du 18 janvier - une date importante qui me concerne !... je serai un peu plus sénile... :mdr: :clap: ) de l'intégrale "vieille bruyère et bas résille" style qu'aurait dû conserver Willem...
Jusqu'ici, tout va bien !

Répondre