Les figures de l'ombre

Ce forum contiendra les discussions sur toutes vos séances audiovisuelles
Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1435
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Les figures de l'ombre

Message par Deltafan » dimanche 08 septembre 2019, 23:59

Vu ce soir à la télé ce film dont le thème est la progression de trois scientifiques afro-américaines de la NASA au début du programme spatial US, dans un contexte, initial, de ségrégation raciale, de misogynie et de préjugés.

Je ne sais pas si tout est strictement exact, mais le film est plaisant à voir.

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1133
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Les figures de l'ombre

Message par Pierre Droudrou » lundi 09 septembre 2019, 9:30

pour répondre à notre ami Deltafan
voilà ce que nous apprend Wikipedia

Les travaux des trois héroïnes du livre, et du film, pour le compte de la NASA sont incontestables.

Le livre et le film font une place déterminante aux calculs mathématiques, alors que ceux-ci prennent place dans un ensemble de travaux souvent complexes, tels que la conception et la construction d'un vaisseau spatial, par exemple. L'Opération Paperclip fait partie des facteurs déterminants pour doter la NASA de moyens humains et technologiques avancés.

La NASA reconnaît la contribution cruciale de l'équipe de mathématiciennes au vol de John Glenn18. L'agence américaine y voit, en 2017, la trace de la diversité de ses équipes. La NASA comme Margot Lee Shetterly indiquent n'avoir jamais « caché » le travail de ces femmes, exposé depuis 199018.

Le personnage d'Al Harrison s'inspire de Bob Gilruth, mais n'a pas existé réellement ni exercé durant une aussi longue période de temps. Le personnage de Vivian Mitchell est fictif ; il vise à représenter l'attitude de dirigeantes blanches, à l'époque du film.

Le film enjolive à dessein certains faits ; par exemple, dans sa dernière partie, Katherine Johnson réalise des calculs sophistiqués en moins d'une heure, ce qui n'est pas compatible avec la réalité19. La NASA considère que cette scène s'inspire librement des faits18. L'ordinateur avait produit le même résultat, confirmé par le calcul humain.
petit complément
https://www.femmeactuelle.fr/actu/news- ... sa-2083390

pour ma part c'est un film que j'aime à revoir car très intéressant du point de vue humain
mais à chaque visionnage je le revois dans un contexte savoir à la fois avec "l’étoffe des héros" qu'il complète très bien ainsi qu' "apollo 11" et "Space cowboys" les films s'enrichissant les uns les autres !
en tant que "croulant" d'Aéroplanète à l'époque où se situe l'action du film je faisais partie de ce qu'on appelait "les jeunes cadres dynamiques" et j'ai connu et utilisé une partie du matériel bureautique présenté dans le film savoir que la perfo et la vérification des cartes IBM était un boulot fastidieux...
:mrgreen: :ane: :bye:
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1435
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: Les figures de l'ombre

Message par Deltafan » lundi 09 septembre 2019, 23:18

:pouce:
Merci pour tous ces éléments Pierre :paix:

J'ai aussi pensé à L'étoffe des héros et à Apollo 11 en voyant ce film. Effectivement, ces films se complètent bien pour nous donner une image relativement correcte des débuts de la conquête spatiale. Avec, en plus, pour Les figures de l'ombre un côté intéressant sur la situation de la minorité noire au sein de la NASA à cette époque.

En ce qui me concerne, j'avais 8 ans lorsque Armstrong a marché sur la Lune. Ca reste un moment inoubliable.

Répondre