2 films : Le désert des Tartares et Waiting for the Barbarians

Ce forum contiendra les discussions sur toutes vos séances audiovisuelles
Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1599
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

2 films : Le désert des Tartares et Waiting for the Barbarians

Message par Deltafan »

C'est au lycée que j'ai découvert le livre Le désert des Tartares, il y a plus de 4 décennies. Sans les explications du professeur, je serais sûrement passé à côté de bien des choses. J'ai vu le film quelques années plus tard. Il ne m'avait pas passionné outre mesure, mais j'avais trouvé une atmosphère particulière et des paysages splendides.

Il y a quelques mois, des publicités sont passées à la télévision pour présenter le DVD du film Waiting for the Barbarians. A la première vision, j'ai pensé que c'était une suite du Désert des Tartares. Ca a attiré ma curiosité et je me suis un peu renseigné dessus. En fait, il est issu d'un livre, lui-même fortement inspiré du cadre du Désert des Tartares. Mais, si ce cadre est très proche, les évènements sont très différents.

Du coup, j'ai acheté ces deux films en DVD, pour découvrir le second et redécouvrir le premier.





Dans les deux cas, nous sommes dans une ville fortifiée aux frontières désertiques d'un empire imaginaire d'Europe Centrale, dans la période au tournant entre les XIXème et XXème siècles. Dans les deux cas, la scène qui scelle l'histoire est la même vers la fin du film. Mais les dénouements sont très différents.

Dans le Désert des Tartares, il n'y a quasiment que des militaires, à la recherche d'un idéal dans le devoir. Dans ce but, ils attendent et sont prêts à toutes les souffrances pour eux.

Dans Waiting for the Barbarians, s'il n'y a pas que des militaires, ces derniers sont à la recherche de la satisfaction de leur pouvoir. Dans ce but, ils avancent et sont prêts à infliger toutes les souffrances aux autres.

Dans les deux cas, j'ai adoré les paysages, l'atmosphère et l'histoire (même s'il m'a fallu plus de 4 décennies pour le premier) :pouce:
Répondre