DUNKIRK (film Christopher Nolan)

Ce forum contiendra les discussions sur toutes vos séances audiovisuelles
Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1184
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

DUNKIRK (film Christopher Nolan)

Message par Pierre Droudrou » samedi 06 mai 2017, 8:25

pour ceux qui se souviennent de "Week end à Zuydcoote" avec Jean-Paul Belmondo

voici la bande annonce de la vision US des mêmes évènements
http://www.blu-ray.com/news/?id=21275
le film sortira en France 2ème quinzaine de Juillet
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
vautour2b
Messages : 261
Inscription : vendredi 23 février 2007, 18:08
Localisation : Gif sur Yvette (91), France

Re: DUNKIRK (film Christopher Nolan)

Message par vautour2b » samedi 06 mai 2017, 14:05

J'espère surtout qu'il nous collera pas un personnage féminin aussi imbuvable que celle du film de Henri Verneuil.
Au premier abord, la B.A me donne plutôt bonne impression... Par contre je suis agacé de voir que c'est encore le Spitfire qui aura la vedette parmi les avions, alors que, merde! c'est tout de même les squadrons sur Hurricane qui ont fait le gros du travail de couverture aérienne... et cela d'autant plus que c'étaient les plus nombreux et les plus expérimentés...

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1184
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: DUNKIRK (film Christopher Nolan)

Message par Pierre Droudrou » samedi 06 mai 2017, 19:13

vautour2b a écrit :
samedi 06 mai 2017, 14:05
J'espère surtout qu'il nous collera pas un personnage féminin aussi imbuvable que celle du film de Henri Verneuil.
Je n'ai pas lu le livre de Robert Merle et il semble bien que le personnage féminin fait partie de l'intrigue.

Ce roman historique raconte la vie d'un groupe de soldats français pris au piège dans la poche de Dunkerque, durant deux jours, après la défaite franco-britannique. Les protagonistes sont Julien Maillat, sergent, Pierson, un prêtre catholique, Alexandre, ingénieur en céramique et cuisinier du groupe, et Dhéry, le combinard du groupe. Par la suite, un certain Pinot les rejoint brièvement, avec son fusil mitrailleur MAC 24/29, qui lui permet de tirer sur les avions allemands.

Le personnage principal, Maillat, fait plusieurs rencontres tout au long du récit, certaines insolites, comme celle d'un homme qui transporte une morte jusqu'à la mairie… Maillat se retrouve aussi dans des situations difficiles, certaines héroïques (il sauve une jeune fille de deux violeurs), d'autres cocasses.

mais faute de cette lecture je ne peux préjuger de la bonne exploitation du personnage par le scénariste mais une chose est certaine les derniers instants du film nous décrivent la mort de Maillat tandis que le silhouette de Jeanne portant ses valises parcourt la plage à sa recherche... Dans ce film d'hommes : Catherine Spaak était-elle un bon choix en matière de casting ? là est la question essentielle...

à propos du roman un article très intéressant qui permet de mieux comprendre la réussite désabusée du film

http://www.lexpress.fr/culture/livre/we ... 18952.html
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
vautour2b
Messages : 261
Inscription : vendredi 23 février 2007, 18:08
Localisation : Gif sur Yvette (91), France

Re: DUNKIRK (film Christopher Nolan)

Message par vautour2b » dimanche 07 mai 2017, 0:11

Pierre Droudrou a écrit :
samedi 06 mai 2017, 19:13
vautour2b a écrit :
samedi 06 mai 2017, 14:05
J'espère surtout qu'il nous collera pas un personnage féminin aussi imbuvable que celle du film de Henri Verneuil.
(...)Dans ce film d'hommes : Catherine Spaak était-elle un bon choix en matière de casting ? là est la question essentielle... (...)
Ce n'est pas Catherine Spaak que je n'aime pas, je la trouve au contraire bonne actrice (je l'ai d'ailleur apprécier dans d'autres rôles), c'est le personnage qu'on lui fait jouer dans le film que je n'aime pas, car le trouve caricatural.
Heureusement les autres personnages du film plus intéressants et la reconstitution historique est plutôt bonne.

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1184
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: DUNKIRK (film Christopher Nolan)

Message par Pierre Droudrou » jeudi 02 avril 2020, 17:36

vautour2b a écrit :
samedi 06 mai 2017, 14:05
J Par contre je suis agacé de voir que c'est encore le Spitfire qui aura la vedette parmi les avions, alors que, merde! c'est tout de même les squadrons sur Hurricane qui ont fait le gros du travail de couverture aérienne... et cela d'autant plus que c'étaient les plus nombreux et les plus expérimentés...
ayant enfin découvert le film lors de son passage sur la 2 "on s'en contrefiche du type d'avion ce n'est pas le sujet et l'objet du film
c'est un survival qui explique qu'on n'aperçoit pas l'ennemi seule compte la peur qu'il engendre
et de la flotille qui vient récupérer les survivants on nous en montre peu mais toujours ce tiraillement d'accomplir la mission et d'échapper au danger !
afin de bien saisir les choix des auteurs revoir le film "BATTLE OF BRITAIN les différences de point de vue deviennent éclatantes
Battle of Britain nous emmène dans les hautes sphères militaires et politiques ce qui diffère énormément avec Dunkirk
Image
Christopher Nolan a fait très fort :pouce:
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
vautour2b
Messages : 261
Inscription : vendredi 23 février 2007, 18:08
Localisation : Gif sur Yvette (91), France

Re: DUNKIRK (film Christopher Nolan)

Message par vautour2b » jeudi 23 avril 2020, 16:01

Pierre Droudrou a écrit :
jeudi 02 avril 2020, 17:36
vautour2b a écrit :
samedi 06 mai 2017, 14:05
J Par contre je suis agacé de voir que c'est encore le Spitfire qui aura la vedette parmi les avions, alors que, merde! c'est tout de même les squadrons sur Hurricane qui ont fait le gros du travail de couverture aérienne... et cela d'autant plus que c'étaient les plus nombreux et les plus expérimentés...
ayant enfin découvert le film lors de son passage sur la 2 "on s'en contrefiche du type d'avion ce n'est pas le sujet et l'objet du film
c'est un survival qui explique qu'on n'aperçoit pas l'ennemi seule compte la peur qu'il engendre
et de la flotille qui vient récupérer les survivants on nous en montre peu mais toujours ce tiraillement d'accomplir la mission et d'échapper au danger !
afin de bien saisir les choix des auteurs revoir le film "BATTLE OF BRITAIN les différences de point de vue deviennent éclatantes
Battle of Britain nous emmène dans les hautes sphères militaires et politiques ce qui diffère énormément avec Dunkirk
Image
Christopher Nolan a fait très fort :pouce:
Je suis d'accord avec ça :wink: (même si je continue déploré le choix des Spitfires au lieu des Hurricanes).... Ce film a aussi l’intérêt de montrer des soldats Français défendre le camp retranché de Dunkerque avec courage et détermination (la scène de la barricade au début), comme dans l'histoire réel :pouce: ... alors que dans le "Week-end à Zuydcoote"(1) de Verneuil... à part "Le gars de Bezons", ils ne pensent tous qu'à fuir, piller et violer :evil:

(1) Par ailleurs, n'en déplaisent certain commentaires sur le net, le film de Verneuil - à part pour la représentation de l'encombrement de la plage - n'a rien de plus réaliste que "Dunkirk"..., c'est même le contraire sur pas mal points : la scène des espions allemands déguisés en bonnes sœurs est un fantasme débile qui ne repose sur rien d'historique... idem pour les multiples mitraillages des plages à basse altitude par les Messerschmitt Bf 109 (simuler par des Nord 1000 Pingouin, ex Bf 108) alors que les chasseurs de la Luftwaffe étaient bien trop occupé à protéger les bombardiers contres les chasseurs de la Royal Air Force pour pouvoir se le permettre aussi régulièrement et avec une tel impunité ; l’essentiel des attaques aériennes allemande contre les plages et les navires, étaient du fait du fait des bimoteurs Heinkel He-111, Dornier Do-17 & Junker Ju-88 qui bombardaient à moyenne altitude (comme le film de Nolan le montre bien) et des attaques en piqué des Junker Ju-87'Stuka ....
(Je veux bien croire que Verneuil n'avait pas le budget pour allez chercher des CASA 2.111 en Espagne, mais ne fera pas croire qu'il aurait été impossible de louer 3 ou 4 SNCAC NC 701"Martinet" en version nez vitré et de leur faire simuler des attaques à moyenne altitude contre la plages et les navires) (idem).

Répondre