Les compagnons de la Libération : Romain Gary

Pour toutes les discussions sur les autres BDs aéronautiques...
Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1527
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Les compagnons de la Libération : Romain Gary

Message par Deltafan » vendredi 30 octobre 2020, 14:49

Je n'avais, initialement, pas l'intention d'acheter cet album. Covid 2 arrivant, je l'ai quand même feuilleté hier et je l'ai finalement pris. Ce parcours m'apparaissant, au final, intéressant.

http://www.angle.fr/bd-les-compagnons-d ... 76982.html

http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article6608.html

https://www.bdgest.com/chronique-10005- ... -Gary.html

Avant de devenir un homme de lettres, il était un homme qui voulait se battre. Si on connaît Romain Gary comme l'un des plus grands écrivains du XXe siècle, on ignore souvent le rôle important qu'il a joué pendant la Seconde Guerre mondiale. Incorporé dans l'armée de l'air en 1938, Gary se distingue par sa bravoure. En Angleterre, il intègre les Forces aériennes françaises libres pour combattre l'ennemi nazi. Le 25 janvier 1944, il réussit à bombarder des rampes de lancement de V1 allemands au sud de Saint-Omer, et bien que blessé, parvient à ramener son équipage sain et sauf. Ce fait d'armes lui vaut de recevoir le titre de Compagnon de la Libération.

Commentaires persos prochainement (ce nouveau confinement me permettra peut-être, j'ai bien dit peut-être, de commencer à rattraper mon retard de lectures BD-aéronautiques...)
Pièces jointes
BD Bamboo Romain Gary Compagnon Libération.jpg

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1527
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: Les compagnons de la Libération : Romain Gary

Message par Deltafan » mercredi 25 novembre 2020, 2:58

Lu.

Avant d'avoir feuilleté/acheté cet album, je ne connaissais de Romain Gary que son statut d'écrivain (dont je n'ai jamais rien lu) et je savais aussi qu'il avait utilisé comme autre nom d'écrivain celui d'Emile Ajar. J'ignorais totalement qu'il avait été Compagnon de la Libération et encore plus qu'il avait été aviateur militaire pendant la 2ème guerre mondiale.

Ce sont diverses étapes de son parcours pendant cette 2ème guerre mondiale qui sont racontées dans cet album, d'avril 1940 à juillet 1945. En fin d'album, il y a un supplément de 7 pages consacré à la vie de Romain Gary plus une page concernant les Compagnons de la Libération.

J'ai bien aimé cet album qui nous montre surtout ses déboires pour arriver, enfin, à combattre les Allemands. Il y a aussi l'évocation d'un épisode de la guerre qui lui a valu tous les honneurs. Clairement, cet ouvrage est centré sur l'homme beaucoup plus que sur les avions, mais c'est par son côté atypique que son parcours m'a paru très intéressant.

Sur le plan des avions j'ai vu, ou j'ai cru apercevoir : Dewoitine D-520, Caudron Simoun, Potez P-630, un avion d'entraînement avancé anglais que je n'ai pas réussi à identifier, peut-être un Caudron Luciole, peut-être un De Havilland Mosquito, des Martin B-26 Marauder et des avions italiens non identifiés (ça ressemble à des monomoteurs de chasse à moteur en étoile genre Fiat G-50, Reggiane Re-2000 ou Macchi MC-200, mais sachant qu'ils emportent chacun une bombe, je subodore que dans la réalité ce furent d'autres avions, comme des multimoteurs).

Répondre