Le faucon du désert

Pour toutes les discussions sur les autres BDs aéronautiques...
Avatar de l’utilisateur
rafju
Messages : 165
Inscription : samedi 12 juin 2004, 6:59
Localisation : France, Chartres

Le faucon du désert

Message par rafju » lundi 13 septembre 2010, 15:37

Bjr
J'ouvre un post sur cette BD n'en ayant pas trouvé, mes excuses s'il en existe un?
Je viens de la lire, achetée récemment car attiré par le thème: lieu-époque. Bingo c'est bon tout çà, inédit à ma connaissance? donc bravo pour l'originalité: le camp des aviateurs allemands, la Luftwaffe dans la campagne en Afrique, j'aime beaucoup!
Le scénario débutant dans ce premier tome et maintenant ayant l'eau à la bouche un 2è est attendu, et voir plus...
Je trouve les dessins parfaitement à mon goût: couleur et trait, bravo M. Zumstein.
Mais une seule remarque SVP, n'oubliez surtout pas le dièdre alaire si caractéristique de ces Chasseurs! le réalisme s'en trouve fortement affecté mais c'est certainement dû à une déformation avec mon oeil de maquettiste ...
Cordialement

edit : je viens de m'apercevoir que le tome 2 est sorti récemment, j'y vais...
http://francejohn.pagesperso-orange.fr/ ... _page1.htm


Raphael

Avatar de l’utilisateur
anduze
Messages : 201
Inscription : jeudi 09 mars 2006, 17:34
Localisation : Paris
Contact :

Message par anduze » mardi 31 mai 2011, 14:42

Le T3 (Bergün) du Faucon du désert est prévu pour le mois d'octobre, il termine le 1° cycle (en 3 BD) et sera accompagné d'un cahier graphique de 8 pages en cadeau aux lecteurs.
Le T4 sera un One-shot avec les mêmes personnages.

Avatar de l’utilisateur
Hood
Messages : 240
Inscription : mardi 27 juillet 2004, 7:47
Localisation : Salon de Provence (13)
Contact :

Message par Hood » mardi 14 juin 2011, 21:03

Surprenant qu'il n'y ait pas plus de commentaires sur cette série. Je la découvre un peu sur le tard.

Un bon point pour le fait qu'on sort enfin du côté "Alliés" et théatre européen pour se mettre du côté forces de l'Axe et théatre africain. Ca fait du bien de voir du 109, du Macchi, du Sparviero etc.

Le scénar est peu "forcé" à mon goût, au sens où rien n'obligent les choses à se dérouler comme elles s'y déroulent dans la BD, mais bon si on accepte de se faire mener ca se lit bien.
Longue vie aux aviateurs de papier !

spaceman
Messages : 226
Inscription : samedi 23 octobre 2010, 15:15
Localisation : Geneva, Switzerland

Message par spaceman » mercredi 15 juin 2011, 8:36

Pas de commentaires parce que c'est assez affligeant au niveau du scénario?
Mon commentaire posté sur un site marchand bien connu, tout cela pour m'éviter de retaper les mêmes propos!

Si dans le premier tome nous apprenons que le jeune Ali a réussi à devenir un brillant pilote de chasse au sein de la Luftwaffe en n'utilisant qu'un simulateur fabriqué par son père, on peut en déduire qu'il parle couramment l'allemand (et accessoirement l'italien vu qu'Ali travaille avec les forces italiennes pour récupérer des pièces détachées). Faut déjà faire un effort mais admettons.

Mais alors dans ce deuxième tome, le jeune Ali se fait abattre, prend l'identité du pilote abattu (un Polonais volant pour le compte de la Royal Air Force) et s'intègre au sein de la RAF sans que cela ne pose problème à qui que ce soit au sein de l'armée de l'air...et bien évidemment on peut donc en conclure qu'Ali parle couramment l'anglais...C'est d'une incohérence à tomber à la renverse. Et cette incohérence rend toute cette histoire peu crédible et par conséquence il est difficile de s'y attacher. Et on ne parlera pas de la fin mais le simulateur qu'a fabriqué le père d'Ali, ce n'est plus un simulateur, c'est une cour des miracles. Franchement cela devient franchement grotesque. C'est à se demander si quelqu'un a lu le scénario avant publication. Ou alors j'ai vraiment loupé quelque chose. Et ce n'est pas les dessins qui sauveront quoi que ce soit. Le tome 3 se fera sans moi.

loftal
Messages : 109
Inscription : lundi 04 octobre 2010, 17:10

Message par loftal » mercredi 15 juin 2011, 9:37

spaceman a écrit :Si dans le premier tome nous apprenons que le jeune Ali a réussi à devenir un brillant pilote de chasse au sein de la Luftwaffe en n'utilisant qu'un simulateur fabriqué par son père, on peut en déduire qu'il parle couramment l'allemand (et accessoirement l'italien vu qu'Ali travaille avec les forces italiennes pour récupérer des pièces détachées). Faut déjà faire un effort mais admettons.
Quelques précisions quand même:
1. Le simulateur est fabriqué par son père adoptif
2. La mère d'Ali est Allemande, donc assez logique qu'Ali parle l'allemand
3. Le vrai père d'Ali est Italien (as de l'aviation italienne), donc assez logique qu'Ali parle l'italien, d'autant plus qu'il commerce avec les Italiens présent en Afrique du Nord.
spaceman a écrit :Mais alors dans ce deuxième tome, le jeune Ali se fait abattre, prend l'identité du pilote abattu (un Polonais volant pour le compte de la Royal Air Force) et s'intègre au sein de la RAF sans que cela ne pose problème à qui que ce soit au sein de l'armée de l'air...et bien évidemment on peut donc en conclure qu'Ali parle couramment l'anglais...
Bah, on peut aussi en conclure qu'il le parle avec un mélange d'accents italien et allemand. De là à penser qu'il peut bien passer pour un Polonais avec son accent, il n'y a qu'un pas.

Les 14 et 15 mai se tenait un festival BD à Colmar. J'y ai croisé Franz Zumstein qui m'a fait une magnifique dédicace dans le tome 1.
Comme il n'y avait pas trop de monde, on a pu parler un petit moment ensemble.

Je lui ai donc demandé si le fait qu'Ali parlait plusieurs langues et passait d'une armée à l'autre (armée allemande, puis italienne, puis alliée) ne manquait pas un peu de crédibilité.

Et il m'a répondu quelque chose qu'ai j'ai trouvé très juste et que j'ai apprécié:
Il respecte chaque détail de chaque élément matériel qu'il dessine (avions, automobiles, etc.) avec la plus grande rigueur puisque l'aviation est sa grande passion.
Pour ce qui est du scénario, il ne veut pas rester "coincer" dans un moule d'authenticité trop rigide. Sa série est plus à rapprocher du cinéma hollywoodien avec ses rebondissements et ses dépaysements et c'est comme ça qu'il faut la comprendre.

Et puis bon, par exemple ceux qui apprécient la série Ciel en Ruine ne sorte que très très rarement l'argument que le chien Méphisto n'a pas sa place dans la BD. Et là, question authenticité? on pourrait aussi se poser la question. Je précise que je suis un grand amateur de cette série.
spaceman a écrit :Et ce n'est pas les dessins qui sauveront quoi que ce soit.
Alors là, c'est un peu rude je trouve. Le dessin est une affaire de goût et de couleurs? Bien que selon moi, quelques vignettes auraient mérité d'être retravaillées, le reste est à mon avis de très bon niveau et les couleurs très agréables.
Dernière modification par loftal le mercredi 15 juin 2011, 9:39, modifié 1 fois.

loftal
Messages : 109
Inscription : lundi 04 octobre 2010, 17:10

Message par loftal » mercredi 15 juin 2011, 9:39

Oups, erreur...

spaceman
Messages : 226
Inscription : samedi 23 octobre 2010, 15:15
Localisation : Geneva, Switzerland

Message par spaceman » mercredi 15 juin 2011, 16:24

loftal a écrit : Pour ce qui est du scénario, il ne veut pas rester "coincer" dans un moule d'authenticité trop rigide. Sa série est plus à rapprocher du cinéma hollywoodien avec ses rebondissements et ses dépaysements et c'est comme ça qu'il faut la comprendre.
Merci pour les précisions. Si j'avais su, je n'aurais donc pas acheté. Que l'auteur veuille prendre des libertés scénaristiques c'est une chose mais il faut juste faire attention que cela ne devienne pas trop gros à avaler. Je suis peut-être trop vieux...(y'a des choses qui passent à 10 ans mais plus 35 années plus tard; comme James Bond qui ressort de la piscine tout sec ou son costume qui n'a pas un froissement alors qu'il vient de casser la figure à un lot de gros méchants...)

loftal a écrit :
spaceman a écrit :Et ce n'est pas les dessins qui sauveront quoi que ce soit.
Alors là, c'est un peu rude je trouve. Le dessin est une affaire de goût et de couleurs? Bien que selon moi, quelques vignettes auraient mérité d'être retravaillées, le reste est à mon avis de très bon niveau et les couleurs très agréables.
Je ne dis pas le contraire. Mais les plus beaux dessins du monde ne sauveront pas un scénario qui ne tient pas la route.

spaceman
Messages : 226
Inscription : samedi 23 octobre 2010, 15:15
Localisation : Geneva, Switzerland

Message par spaceman » mercredi 15 juin 2011, 16:25

loftal a écrit :Oups, erreur...
:?:

loftal
Messages : 109
Inscription : lundi 04 octobre 2010, 17:10

Message par loftal » jeudi 16 juin 2011, 9:43

spaceman a écrit :...un scénario qui ne tient pas la route.
Je comprends ton point de vue.

En ce qui me concerne, j'arrive à faire en partie abstraction du fait que le héros est un peu trop "super héros" à mon goût également.

J'apprécie la série par contre pour ses dessins, ses couleurs, ses avions très bien dessinés, le contexte historique, la rencontre avec des personnages ou des as d'aviation historiques (ex. Hans-Joachim Marseille) et l'originalité du thème traité.

Avatar de l’utilisateur
mumuth
Messages : 705
Inscription : mardi 27 mai 2003, 13:44
Localisation : le mans
Contact :

Message par mumuth » jeudi 16 juin 2011, 11:18

d'après la fiche sur ce pilote, il a eu pas mal de réprimendes avant de devenir un bon soldat. C'est peut-être là qu'est né l'expression le savon de Marseille ^^
La vocation, c'est avoir pour métier sa passion.
Stendhal


http://matthieu-durand.blogspot.com

loftal
Messages : 109
Inscription : lundi 04 octobre 2010, 17:10

Message par loftal » jeudi 16 juin 2011, 12:54

mumuth a écrit :d'après la fiche sur ce pilote, il a eu pas mal de réprimendes avant de devenir un bon soldat. C'est peut-être là qu'est né l'expression le savon de Marseille ^^
:D
Oh, ça, Marseille, il a effectivement dû en recevoir, des savons, vu son indiscipline.

Sa facilité d'apprendre à piloter et son talent sont très proches des qualités du héros de la série.

D'ailleurs, ce rapprochement entre ces deux "héros" (l'un réel et l'autre imaginaire) est très probablement voulu car le surnom de Marseille était "Der Stern von Afrika", et c'est précisément le titre en allemand de la série "Le Faucon du Désert".
Source

Avatar de l’utilisateur
anduze
Messages : 201
Inscription : jeudi 09 mars 2006, 17:34
Localisation : Paris
Contact :

Message par anduze » vendredi 08 juillet 2011, 15:27

Deux infos :

_ Le T3 est terminé (Source Franz Zumstein)

_ GALERIE 9e ART
4 rue Cretet
75009 PARIS

Exposition / Vente de dessins originaux et de planches originales BD
EXPOSITION VIRTUELLE/ VENTE
FRANZ ZUMSTEIN
Le Faucon du Désert
Du 09 juillet au 31 Août 2011


Pour ceux qui aiment les planches originales, il y aura même celles du T3

http://www.galerie9art.fr/index.php?content=home

Avatar de l’utilisateur
anduze
Messages : 201
Inscription : jeudi 09 mars 2006, 17:34
Localisation : Paris
Contact :

Message par anduze » vendredi 09 septembre 2011, 23:26

Sur le site de Delcourt, on peut voir le T3 du Faucon du désert avec la couverture définitive, qui est totalement de celle annoncée précédement :
Image

Sur le site : http://www.editions-delcourt.fr/catalog ... _3_berguen

Projet de couverture :
Image

Avatar de l’utilisateur
anduze
Messages : 201
Inscription : jeudi 09 mars 2006, 17:34
Localisation : Paris
Contact :

Message par anduze » vendredi 09 septembre 2011, 23:37

les 4 premières planches que l'on a de la peine à voir sur le site de Delcourt :
Image
Image
Image
Image[/img]

Fan80
Messages : 29
Inscription : mardi 21 juin 2011, 14:12

Message par Fan80 » vendredi 09 décembre 2011, 18:09

Cette série à l'air d'être pas mal du tous et je pense que je vais l'inclure dans ma liste des futurs achats.

Quelqu'un peu me donner un avis simple sur la série, car j'ai du mal à lire tous ce qui ce trouve sur le site et à me faire une vrai idée du potentiel de cette série.

Merci d'avance.

8)

Répondre