Herzet et Loutte - Centaures

Pour toutes les discussions sur les autres BDs aéronautiques...
JYB
Messages : 4357
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB »

Baptiste a écrit :Juste pour pétroler un peu, c'est pourtant en ces termes que la Marine fait la pub des visites qu'elle organise sur place, ou que Matignon communique sur les déplacements du Premier Ministre! :wink:

http://www.defense.gouv.fr/marine/au-fi ... etit-train
http://www.gouvernement.fr/presse/le-pr ... te-surcouf
Je maintiens, Baptiste, qu'on dit "base aéronavale" pour qualifier l'aérodrome qui se trouve à Hyères, et seulement à Hyères (pas à Toulon ; il n'y a pas de "base aéronavale" à Toulon).
Les deux sites officiels dont tu joins les liens parlent de "base aéronavale de Toulon-Hyères" ; remarque bien l'expression "Toulon-Hyères" ; comme on dit : l'aéroport de Paris-Le Bourget : il y a un aéroport au Bourget, mais il n'y a pas d'aéroport dans Paris même. Ou alors dis-moi vite où, que j'aille voir ça. Eh bien, pour Toulon (la ville de Toulon), c'est pareil.
Voici la porte dessinée par Eric Loutte dans la planche 1 de Centaures, mais vue sous un angle permettant de bien lire sur le panneau "Base navale de Toulon" :
Image
(Photo Magali Ruffato)
Baptiste a écrit :Surtout que dans la planche en question, rien ne dit que nous sommes au centre: la jeune dame en voiture peut avoir fait quelques km...
Si, on est en centre ville. Vois le plan ci-dessous ; la "porte principale" de la base (photo ci-dessus) est en plein milieu de la carte ; un peu à droite de cette porte, il est écrit "Vieille ville", "Hôtel de ville", "Musée du Vieux Toulon"...

Image
Avatar de l’utilisateur
Baptiste
Messages : 356
Inscription : mercredi 09 mars 2005, 10:28
Localisation : Belgique

Message par Baptiste »

JYB a écrit :Je maintiens, Baptiste, qu'on dit "base aéronavale" pour qualifier l'aérodrome qui se trouve à Hyères, et seulement à Hyères (pas à Toulon ; il n'y a pas de "base aéronavale" à Toulon).
J'entends bien l'argument, je ne dis pas qu'il est faux et, pour tout dire, je ne suis jamais allé à Toulon de ma vie. Si je signalais ces liens (mais il y en a d'autres, j'ai choisi ceux-ci parce qu'ils ont un caractère officiel), ce n'est absolument pas pour dire que tu aurais tort, mais simplement pour dire qu'on semble employer à différents endroits, y compris très sérieux, et de manière plus ou moins indifférenciée les expressions "base navale", "base aéronavale", "arsenal", etc. pour désigner un ensemble plus ou moins indéfini d'installations militaires situées à ou autour de Toulon.

Il est clair que cette base a un nom officiel, qui n'est sans doute pas celui repris dans cette fameuse planche, mais cela est-il un réel problème dans la mesure où la dénomination dans la BD condense certains usages réels, et dans la mesure (je suppose) où c'est une façon de planter un certain cadre pour les lecteurs non spécialistes (à qui l'on dit ainsi: c'est à Toulon, y a des avions et des bateaux et c'est ce que vous allez voir dans la suite)? D'autantq ue si j'ai bien compris, des planches visibles sur le site, on ne fait partir aucun avion de cette "base aéronavale" qui n'est pas aéro: on campe juste un rapport entre 2 personnages qui parlent d'un 3°...

Je suis d'accord que si on avait dit "centre de lancement spatial de Toulon" ou "centre d'essais des armements atomiques de Toulon", on aurait certainement pu critiquer le côté documenté de la chose, mais il me semble qu'on est loin de ce genre de bourde (sous réserve de lecture de l'album)...
Baptiste,vieux nouveau
JYB
Messages : 4357
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB »

Baptiste a écrit :J'entends bien l'argument,
Non, tu ne l'entends pas, puisque tu dis plus loin que ça t'est égal. Je répète : est-ce normal que dans une BD dont le thème est l'aviation et l'aéronavale, une telle erreur passe comme une lettre à la Poste ? Est-il normal que d'éminents spécialistes et conseillers issus de la marine et de l'Aéronavale n'aient pas, lors de la relecture, vu cette erreur que je considère, moi, comme énorme ? (au début de l'album Centaures, il y a la liste des remerciements, dont, parmi d'autres, pour des "experts" - c'est le mot utilisé - à Toulon même !). Je regrette que les lecteurs ne voient pas que cette erreur est énorme (je répète : dans le cadre d'une BD avec un tel thème, avec un tel degré de préparation et de relecture, appuyée par l'Aéronavale et le Sirpa-Marine, Service officiel des Relations publiques de la marine et de sa communication). Dans mon avant-dernier post, j'ai écrit : "Je cite une réponse d'Eric Loutte (sur Graphivore) : "Nous avons également eu la chance que l'Etat-major accepte de relire le scénario et d'y apporter son aval."
Et je repose pour la Nième fois l'excellente question de l'excellent Nemo : "Sérieusement, le tout a-t-il réellement été "validé" par des pilotes militaires". Je n'ai toujours pas de réponse.
Baptiste a écrit :je ne dis pas qu'il est faux
Ben si, on dirait presque que tu penses qu'il est faux. Or, il est vrai et "en béton".
Baptiste a écrit :et, pour tout dire, je ne suis jamais allé à Toulon de ma vie.
C'est pourquoi je t'ai envoyé une photo et un plan ! Et même malgré ça, tu continues à douter ! Et que dire des Toulonnais et des Varois (sans parler des millions de touristes, de personnels de la Marine nationale qui ont transité par Toulon un jour), lorsqu'ils vont lire la BD et voir cette image réaliste, avec un commentaire totalement erroné ? Il aurait fallu qu'Emmanuel Herzet invente une ville fictive, genre Trifouillis-les-Oies, dotée d'une belle base aéronavale, de la même façon que pour sa BD, il a inventé un archipel fictif du nom d'îles Amandine, quelque part dans le sud de l'océan Indien.
Baptiste a écrit :Si je signalais ces liens (mais il y en a d'autres, j'ai choisi ceux-ci parce qu'ils ont un caractère officiel), ce n'est absolument pas pour dire que tu aurais tort, mais simplement pour dire qu'on semble employer à différents endroits, y compris très sérieux, et de manière plus ou moins indifférenciée les expressions "base navale", "base aéronavale", "arsenal", etc. pour désigner un ensemble plus ou moins indéfini d'installations militaires situées à ou autour de Toulon.
Ce n'est pas "plus ou moins indéfini". Je suis en train de te démontrer que les dénominations sont extrêmement définies et précises : une base navale (ou arsenal si tu veux) à Toulon même, pour les bateaux ; et une base aéronavale à Hyères, pour les avions.
Baptiste a écrit :Il est clair que cette base a un nom officiel, qui n'est sans doute pas celui repris dans cette fameuse planche
Ce n'est pas "sans doute" ; c'est : certainement ! Je m'interroge sur ta façon et ta volonté de mettre sans arrêt en doute ce que je dis sur ce cas précis.
Baptiste a écrit :mais cela est-il un réel problème dans la mesure où la dénomination dans la BD condense certains usages réels, et dans la mesure (je suppose) où c'est une façon de planter un certain cadre pour les lecteurs non spécialistes (à qui l'on dit ainsi: c'est à Toulon, y a des avions et des bateaux et c'est ce que vous allez voir dans la suite)?
NON ! Je dis et répète que dans Toulon il y a des BATEAUX, il n'y a pas d'AVIONS ! Il ne PEUT PAS y avoir d'avions.
Mais il peut y avoir des hélicos. Ou alors éventuellement des avions débarqués à l'aide d'une grue, à partir d'un navire à quai. Mais il ne PEUT PAS y avoir d'avions à atterrir ou à décoller.
Baptiste a écrit :D'autantq ue si j'ai bien compris, des planches visibles sur le site, on ne fait partir aucun avion de cette "base aéronavale" qui n'est pas aéro
Ecrire "Base aéronavale", ça veut évidemment dire que des avions peuvent décoller de cette base, même si, dans la BD, on ne les voit pas décoller (ni atterrir). Mais on devine que derrière la grille dessinée par Eric Loutte dans cette image, on pourrait sans doute apercevoir au loin un parking avec des avions (si c'était une base aéronavale).
Baptiste a écrit :on campe juste un rapport entre 2 personnages qui parlent d'un 3°...
Ah bon ? Donc, dans le texte, Emmanuel Herzet aurait pu mettre "Marché aux fleurs", ou "Jardin zoologique", ou "Casino", etc ? Mais alors, pourquoi le dessinateur a-t-il dessiné l'entrée de la base navale ?
Par ailleurs, qui sont les deux personnages en question ? Décris-moi leur statut, leur rôle. Ne peux-tu soupçonner que s'ils sont là, c'est parce qu'il y a un lien entre eux et cette prétendue "base aéronavale" (qui est en fait une base navale) ?
Baptiste a écrit :Je suis d'accord que si on avait dit "centre de lancement spatial de Toulon" ou "centre d'essais des armements atomiques de Toulon", on aurait certainement pu critiquer le côté documenté de la chose, mais il me semble qu'on est loin de ce genre de bourde (sous réserve de lecture de l'album)...
Eh bien figure-toi que dire "base aéronavale" de Toulon là où il y a une base navale, c'est pareil que si c'était écrit dans la BD "Centre de lancement spatial de Toulon". D'une base aéronavale, on fait décoller des AVIONS, d'un centre de lancement spatial, on fait partir des fusées, et dans une base navale, on amarre des BATEAUX - et en plus, des gros bateaux.
Je commence à avoir des doutes, à mon tour : sais-tu faire une différence entre un AVION et un BATEAU ? Est-ce que tu sais qu'on ne peut pas faire atterrir un bateau sur une base aéronavale ? Est-ce que tu sais qu'on ne peut pas faire atterrir par exemple un Rafale, même Marine, sur un quai de port ? Dans le cadre d'une BD se prétendant très documentée et relue par des spécialistes, c'est grave que la différence ne soit pas marquée. Ceci ne présage rien de bon pour la suite de la BD, puisqu'on n'en est qu'à la première planche.
Dernière modification par JYB le jeudi 29 décembre 2011, 10:46, modifié 6 fois.
JYB
Messages : 4357
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB »

Ah ben tiens, qu'est-ce qui s'est passé ? Ton post a disparu, Voodoo 34 ?
Tant pis, j'envoie la réponse que j'ai préparée...
Voodoo 34 a écrit :Par contre, à Toulon, dans l'Arsenal, car c'est comme ça que les Toulonnais parle de la Base Navale, on peut faire atterrir et décoller tous les types d'hélicoptères de l'Aéronautique Navale. Alors, Toulon n'est toujours pas une base aéronavale ? :mrgreen:
Ceci pour dire que dans l'Aéronautique Navale il n'y a pas que des avions et que la BAN (Base d'Aéronautique Navale et non pas Base Aéronavale) de Hyères le Palyvestre est maintenant une base où ne sont stationnées que des unités d'hélicoptères exception faite de la CEPA.
Dans l'intervalle, j'ai ajouté dans mon précédent post, pendant que tu inscrivais le tien, qu'en effet des hélicos peuvent évoluer sur la base navale de Toulon (tu peux voir tout en bas de mon précédent post qu'il y a eu 6 réactualisations pendant que tu préparais ton propre post).
Mais le fait que des hélicos (de l'Aéronavale) peuvent s'y poser ou y sont basés, ne débaptise pas la base et ne la transforme pas tout à coup en "base aéronavale". D'ailleurs, pourquoi sur l'entrée de la base, il est toujours écrit "base navale" ?
Je suis allé sur la base aéronavale d'Hyères en 2010. J'en ai vu, des avions ! Je suis aussi allé dans la base navale (ou arsenal) de Toulon : je n'ai vu aucun avion en service, se posant ou atterrissant. Bizarre...
Toulon est une base NAVALE, c'est-à-dire un port militaire avec "des bateaux qui vont sur l'eau". Aucun avion n'y est basé. Qualifier d'aéronavale cette base est quasiment manquer de respect aux marins qui semblent alors compter pour du beurre. C'est balayer d'un revers de la main le passé multiséculaire de la base (navale) de Toulon, réputée dans le monde entier (au moins dans le monde maritime) et qui fit la gloire de la France jusqu'à la Seconde guerre mondiale au moins. Et qui, en 2011, bientôt 2012, est toujours base NAVALE.
Par ailleurs, point important à signaler : l?Aéronavale (ou Aéronautique navale, si tu veux, mais j'abrège car le déroulé complet est plus long à écrire) n'est qu'une composante de la Marine nationale. Impossible, impensable de débaptiser la base navale de Toulon, base la Marine nationale, en base aéronavale. Et ce n'est pas parce que les gens ("les gens", notion vague) diraient "base aéronavale", par méconnaissance, par habitude, qu'il faut reproduire le terme dans la BD qui, elle, est sensée avoir été pensée, préparée, relue à plusieurs.
Dernière modification par JYB le jeudi 29 décembre 2011, 12:58, modifié 1 fois.
loftal
Messages : 109
Inscription : lundi 04 octobre 2010, 17:10

Message par loftal »

Baptiste, je comprends ton point de vue et j'y souscris.

Quant à toi, JYB, que t'arrive-t-il ?
Te rends-tu compte que tes commentaires peuvent être pris comme une attaque en règle de cette BD et de ses auteurs ?

J'en arrive à penser que ton attitude est plus dictée par une aigreur personnelle, jalousie (couverture médiatique, marketing, tirage, chiffres de vente,? ?) ou tout autre sentiment négatif que par la défense de la pure réalité ou de nous autres, lecteurs lambda.

Je te cite:
Je regrette que les lecteurs ne voient pas(1) que cette erreur est énorme(2).
(1)Laisse donc les lecteurs penser ce qu'ils veulent ! A chacun sa sensibilité et son degré d'appréciation.
(2)En effet, elle est énorme, mort d'homme n'aurait pu être plus grave.
Ceci ne présage rien de bon pour la suite de la BD, puisqu'on n'en est qu'à la première planche.
En effet, boulette à la première planche, allez hop, anathème et autodafé, jetons le tout !

Moi, qui ne suis ni Toulonnais, ni aviateur, je reconnais que le terme juste aurait été, comme tu le démontres photo à l'appui, base navale.

Ainsi, on a un "aéro" de trop.

Allez, petite recherche sur Wikipédia pour le néophyte que je suis:
Source
Extrait: Le port militaire de Toulon est la principale base navale française, avec celle de Brest. En ce début de XXIe siècle, il abrite notamment la majeure partie de la force d'action navale, comprenant le porte-avions Charles de Gaulle,?

Tiens, tiens, tiens?
Toulon abrite le PA CdG, si c'est pas de l'aéronautique navale ça !
Base aéronavale est donc faux, mais quand même bien dans le ton, il me semble.

Maintenant, erreur du scénariste, ok. Et bien errare humanum est, non ?
Erreur du dessinateur, ok. Ben est-il Toulonnais ? Ben non, le pauvre, il n'est que Belge, mais passons, il doit quand même tout savoir et surtout remettre en question tout le travail de son scénariste et tout recontrôler.
Erreur des relecteurs, ok. Et si ces bons militaires pouvaient eux-mêmes très bien s'accommoder de cette erreur au point de ne pas vouloir la relever ? Ben oui quoi, il y a quand même le PA CdG dans cette base (avec de temps en temps des avions dessus je pense).

Tu ne peux pas vivre avec cette erreur ?
Tu dois absolument avoir le bon rivet de la bonne taille et de la bonne longueur ?
Et bien moi, et apparemment Baptiste, et qui sait d'autres encore, on pourra tout de même vivre, même si les rivets ont été remplacés par des boulons et écrous, des vis à croix ou des vis torx.

S.t.pl., mets donc un petit peu d'eau dans ton vin !

J'ajoute, JYB, que je suis fan de tes BD. Pour leurs histoires, pas pour la taille et l'emplacement des rivets des avions ou le cordage des navires.
JYB
Messages : 4357
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB »

Euh... J'attends un peu avant de te répondre, Loftal. Pour voir si tu ne vas pas supprimer ton post, comme Voodoo 34 a supprimé le sien tout à l'heure en l'espace de dix minutes.
Voodoo 34
Messages : 113
Inscription : vendredi 06 juin 2008, 10:13

Message par Voodoo 34 »

J'ai suprimé mon intervention que je ne renie pas, parce que, après mure reflexion, ton attitude me gonfle au plus haut point. J'ai l'impression qu'à travers ce fil tu règles tes comptes avec Le Lombard, sur le dos de Herzet. Tu nous fait un cinéma, je dirais presque un caca nerveux, comme ça n'est pas possible. En fait, et ça tu n'arrives pas à le comprendre, le lecteur s'en fout que Toulon soit une base aéronavale ou pas, que Toulon soit un arsenal ou pas. Ce que veut le lecteur quand il prend une BD, c'est s'évader et passer un bon moment.
Dernière modification par Voodoo 34 le jeudi 29 décembre 2011, 14:48, modifié 2 fois.
Image
loftal
Messages : 109
Inscription : lundi 04 octobre 2010, 17:10

Message par loftal »

Voodoo 34 a écrit :J'ai suprimé mon intervention que je ne renie pas, parce que, après mure reflexion, ton attitude me gonfle au plus haut point. J'ai l'impression qu'à travers ce fil tu règles tes comptes avec Le Lombard, sur le dos de Herzet. Tu nous fait un cinéma, je dirais presque un caca nerveux, comme ça n'est pas possible. En fait, et ça tu n'arrives pas à le comprendre, le lecteur s'en fout que Toulon soit une base aéronavale ou pas, que Toulon soit un arsenal ou pas. Ce que veut le lecteur quand il prend une BD, c'est s'évader et passer un bon moment.
+1
:D
Hermes16
Messages : 1
Inscription : jeudi 29 décembre 2011, 14:36
Localisation : Charente

Message par Hermes16 »

Bonjour à tous,
Je viens de temps sur ce forum, car etant passionné d?aviation, je lis beaucoup de bds traitant ce sujet.

C?est la 1ere fois que j?interviens ici, car en lisant tes posts on frôle quand même l?hystérie.

Je vais défendre cette bd car oui j?ai aimé, j?ai trouvé un bon scenario original- quoi qu?en dise certain- avec des scènes de combats dynamiques et quand même inédites.
Tu vas avoir du mal à trouver l?équivalent du rafale qui surgit de la cascade pour abattre un avion, et au canon en plus.... ; Le strafing de la base est pas mal non plus, le canadair qui traverse un vol de flamands roses etc. etc.
Tu te refugies derrière le coté réaliste. Mais cette bd n?est pas un document historique sur l?aéronavale, ou l?aviation. A mon avis tu devrais lire plus de bds et tu t?apercevrais qu?il y a des auteurs, qui horreur, racontent des combats avions contre soucoupes volantes, non mais tu crois ca !!
Il en existe meme qui font sauter des mecs en parachutes de 10000 m sortant d?un jumbo tu te rends compte jusqu?ou ils peuvent aller !! Ne lis pas ce type d?album, tu vas cauchemarder pendant des heures.
J?ai même revu à la télé un documentaire, très bien fait, sur un président des états unis, attaquant des soucoupes avec un F18 ; comble de l?horreur les scénaristes se sont lamentablement trompés sur la couleur des soucoupes. Elles sont couleur alu, alors que tout le monde sait que les couleurs de camouflage dans le désert sont le sable. Ha mais j?ai immédiatement écris à Emmerich pour me plaindre d?un tel laxisme dans le scenario !!!

Par contre je suis d?accord avec toi sur le manque de sérieux des auteurs en plus relu par des pilotes j?ai relevé au moins 3 erreurs grossières à corriger dans le prochain tome
Il manque la référence sur les bélières de rappel de bras des pilotes Rafale
Le rivet du Charles situé sur la coque à 15 m bâbord est rouillé et pas sur la bd
Il manque 3 barreaux à la grille d?entrée de la base aéronavale de Toulon

Maintenant prends un prosac, et remets les choses à leurs justes valeurs, ceci est une ?uvre de fiction réaliste, et dans fiction réaliste il y a fiction, ce qui veut dire que ce n?est pas un documentaire historique, mais une histoire plausible.
Tout comme il est plausible que je gagne le super lot au loto, il est plausible qu?un falcon se pose sur le Charles.
Bon d?accord que je gagne au loto le jour ou un Falcon se pose sur le Charles faut pas pousser mais bon, c?est plausible... Médite tout ca
Et pour moi VIVEMENT le tome 2, mais sans les 3 erreurs relevées....
Messieurs les auteurs, serez vous à Angoulême ou au Bourget pour une p?tit séance de dédicaces ?
Avatar de l’utilisateur
Skywalker
Messages : 323
Inscription : vendredi 20 octobre 2006, 15:24
Localisation : Là où il fait beau environ 300 jours par an

Message par Skywalker »

hola, cool les gars, on se croirait dans Réglement de Compte à Ok Corral :lol: , mais d'un coté ça tombe bien car le parc d'attraction OK Corral se situe à environ 20 bornes de Toulon, en passant par les gorges d'Ollioules via l'ex RN-8, il est situé tout près du plateau de Signes où l'on peut également trouver le circuit automobile Paul Ricard qui a accueillit en son temps le GP de France de Formule-1, mais également l'aérodrome du Castellet où j'ai photographié la Patrouille de France en 1995. 8) Bah oui, fallait bien trouver une anecdote pour revenir au sujet aviation :lol: :lol:

Pendant que j'y suis, il existe bel et bien un centre de lancement dans la région de Toulon :lol: , il s'agit du Centre d'Essai de la Méditerranée, il est situé sur l'ile du Levant à quelques encablures de Toulon, cette ile comme Port Cros ou Porquerolles fait partie des Iles d'Or :wink:

Pour les plus anciens d'entres nous, une vieille histoire de Caravelle abattue par un missile tiré du CEM a longtemps empoisonné l'atmosphère un peu secrète entourant l'ile du Levant et ses activités militaires. 8)

Pour les plus lubriques d'entre nous, une partie de l'ile est un domaine civil dédié au naturisme avec pour centre Héliopolis. Là, pas besoin de combi, ni de casque ou de gants, il vous faut juste une banane (non pas celle-là !!!) pour y mettre vos clés et votre porte-monnaie. :roll:
Que la force soit avec vous...
Avatar de l’utilisateur
Baptiste
Messages : 356
Inscription : mercredi 09 mars 2005, 10:28
Localisation : Belgique

Message par Baptiste »

Cher JYB,

Sans vouloir polémiquer sur ce que je considère comme un détail, je me permets de préciser ma pensée car il semblerait que j'aie été mal compris.

D'une part, quand je dis "j'entends ton argument", c'est vrai, je ne cherche pas à dire que tu aurais tort: tu as raison, le nom officiel de la base n'est pas celui mentionné dans la BD. Ce que j'essaie de dire, c'est qu'il est difficile, pour autant, de considérer cela comme une impardonnable erreur de scénario ou de documentation: l'expression jugée incorrecte semble largement utilisée par ailleurs. La planche ne fait, apparemment, que reprendre une sorte de tournure commune, quoique techniquement imprécise (comme on a pu parler de "base du plateau d'Albion" pour la "Base aérienne 200 Apt-Saint Christol", pour prendre une région que je connais mieux).

D'autre part, quand je dis que cela se passe à Toulon et qu'il y a des avions et des bateaux, j'ai eu une formule maladroite. Je ne voulais pas dire que des avions sont basés au c?ur de la ville et je te donne 100% raison quand tu dis que ce n'est pas le cas. Je voulais dire qu'en campant sur la première planche la "base aéronavale (et non seulement navale) de Toulon", les auteurs ancrent les choses pour la suite du récit qui nous emmène dans les milieux de l'aviation et de l'aviation navale. Utiliser le terme "aéronaval" me semble pour moi une façon de planter le décor, de dire dans quels milieux on va évoluer, sans dérouter le lecteur non spécialiste (qui pourrait être perturbé qu'on parle de base navale mais qu'on voit essentiellement des avions).

Enfin, j'ai déjà dit plus haut le malaise que j'avais vis-à-vis de la "validation" des BD par l'armée, pour autantq u'on s'entende sur ce qu'on signifie par là. Libre à chaque auteur de développer les liens et les collaborations qu'il souhaite, et en tant qu'amateur de BD d'aviation j'apprécie le résultat de cette démarche de documentation, mais j'ai un peu envie de dire "chacun son métier". Qu'un scénariste ou un dessinateur demandent à un pilote si telle ou telle invention ou image est crédible (ou, inversement, qu'un lecteur par ailleurs militaire tuyaute les auteurs pour améliorer leur BD), pourquoi pas, mais de là à plaider (ou peut-être t'ai-je mal compris) pour une sorte de vérification voire imprimatur de spécialistes ou carrément de l'institution militaire, il y a un pas que je ne franchirais pas pour des tas de raisons...

Pour conclure, je dirais que c'est bien évidemment ton droit, comme le droit de tout lecteur, de ne pas apprécier la chose ou même d'être très énervé par ce genre d'"erreurs" (qui n'a jamais été énervé par une BD, un film, un livre ou un article de journal qui comportait une imprécision de ce genre?), mais je ne suis pas sûr que cette seule case condamne irrémédiablement la bande dessinée la faisant passer de la catégorie "BD d'aviation documentée" à la catégorie "n'importe quoi délirant". Si encore l'erreur entraînait des incohérences de scénario, on comprendrait qu'on s'indigne d'un certain amateurisme préjudiciable au plaisir ou à la bonne compréhension du lecteur, mais en l'occurrence ça me paraît assez léger.

Sur ce je vais enfin lire Centaures! :wink:
Baptiste,vieux nouveau
Avatar de l’utilisateur
Raymond
Messages : 1794
Inscription : mardi 08 août 2006, 9:40
Localisation : Sebourg (59)
Contact :

Message par Raymond »

Bien que ne participant pas à ce débat, je lis comme tout le monde ce qui s'y dit !
Baptiste vient d'exprimer en son nom, ce que depuis un moment je cherchais à expliquer moi même :
Il est trés difficile d'expliquer par écrit ce qui prendrait cinq minutes à deux personnes face à face, à fortiori quand il s'agit de précisions techniques.
Pas de regards, d'attitudes etc, qui, dans toutes conversations normales, viendraient atténuer le coté un peu rugueux des explications et propos tenus.
Connaissant Jean Yves, j'ai compris ce qu'il voulait démontrer, mais cet exercice, sur un forum n'est pas évident (question de spécialiste face à des amateurs, dont je suis, pas toujours au fait de ces subtilités), or quand l'incompréhension s'installe, comme disait "Skywalker", on se retrouve malgré soi, à "OK-Coral"
Merci à vous deux, Skywalker et Baptiste de tenter de dédramatiser ce débat ! :wink:

Raymond
JYB
Messages : 4357
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Message par JYB »

Les gens sont formidables ! Et en cette veille d'année 2012, je suis fier de vous !
Voilà un forum plus ou moins mort depuis des années, et qui se réveille enfin ! Et même un nouveau arrive : Hermes16. Bienvenue au club !
Je remarque que chacun d'entre vous développe des arguments intéressants, et a envie de discuter de façon positive et constructive.
J'en ai des choses, à répondre à chacun d'entre vous. J'y vais, j'y vais pas ?
Déjà, UNE chose, UNE seule réponse, globale : cet extrait de la revue Cols Bleus (revue officielle, je le rappelle, de la Marine nationale, faite par le Sirpa-Marine, donc par le Gouvernement français, donc une instance tout ce qu'il y a d'officiel là aussi ; ça ne rigole pas !), qui parle de l'album Centaures :

Image

Je n'invente pas : "Intrigue, dessin, dialogues, situations, séquences aéronautiques, tout a donc été pensé dans le moindre détail." A chaque fois que vous voulez avancer un argument, vous devriez avoir cet extrait à l'esprit. La question n'est pas de savoir si tel lecteur trouve la BD formidable, réaliste, documentée, si tel autre lecteur trouve que je fais chier tout le monde avec des histoires microscopiques de base aéronavale à Toulon ou à Pétaouchnok. La question est de savoir si la Marine française, l'Aéronavale, le Sirpa-Marine (donc le Gouvernement français) ont accordé leur imprimatur à une BD qui comporte un certain nombre d'erreurs, je dirais même un nombre important d'erreurs, alors que "tout a été pensé dans le moindre détail."
S'il n'y avait pas ces références appuyées au Sirpa Marine, à l'Aéronavale qui ont manifestement soutenu l'album et l'ont (paraît-il) relu pour corrections, je vous demande de me croire : je n'aurais rien dit du tout ! Chaque auteur et chaque éditeur est libre de faire ce qu'il veut. Et je serais le dernier à interdire à tout créatif de laisser libre court à son imagination. Mais à condition que ces créations ne se fassent pas sous couvert d'instances officielles qui valident des approximations, erreurs et bourdes plus ou moins énormes.
Avatar de l’utilisateur
rob1bureau
Messages : 211
Inscription : vendredi 14 mars 2008, 22:23

Message par rob1bureau »

Ouais m'enfin, est-ce de la faute des auteurs ou de l'éditeur si les "instances officielles" ont laissé passer "base aéronavale de Toulon" ?

Et si les "instances officielles" valident, comment les auteurs et l'éditeur sont-ils censés savoir qu'il y a des erreurs qui hérisseront le poil de certains pour se priver de dire que les "instances officielles" ont validé ?

Mes questions n'appellent pas de réponses, il y a déjà bien trop de posts et de pages ici qui se succèdent à faire de la diptérosodomie autour de cette BD.

Oui, cette BD n'est pas parfaite. Oui, au niveau scénario il est difficile de se démarquer aujourd'hui. Non, rien ne vous oblige à aimer cette BD. Et non, cette BD n'est pas à jeter avec l'eau du bain.

Et surtout, j'aimerais qu'entre passionnés sur un forum dédié, on soit plus constructifs.
Avatar de l’utilisateur
Skywalker
Messages : 323
Inscription : vendredi 20 octobre 2006, 15:24
Localisation : Là où il fait beau environ 300 jours par an

Message par Skywalker »

Merci Raymond, je ne veux surtout pas créer de polémique, il est vrai que je connais depuis 1982 toutes les bases aéronavales de la Région Maritime Méditerranée pour y avoir travaillé, et j'ai vécu en "live" le transfert des diverses unités vers Nimes, ou Hyères, sans parler des dissolutions d'unités, avec les fermetures de St-Raphaël et de St-Mandrier, mais ce n'est pas le propos, et le fait que j'ai eut la chance et l'honneur de rencontrer JYB et Francis Nicole en juin 2010 sur la BAN de Hyères au cours de la JPO pour le centenaire de l'aéronautique navale, j'y ai également croisé Mumuth, et Jean Barbaud sous les hangars, bref, je m'égare, ce que je voulais juste dire c'est "halte au feu", :wink: on est là pour lire des BD, pas pour flinguer les auteurs. :roll:
Que la force soit avec vous...
Répondre