Tome 5 : Le souffle de l'Harmattan

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1788
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Tome 5 : Le souffle de l'Harmattan

Message par Deltafan »

Facebook nous donne le visuel de la couverture et des 5 premières pages :

https://www.facebook.com/CallixteDuranc ... 4967500471

Image

Divers sites (FNAC, Cultura, ...), nous donnent le synopsis :
Novembre 1969, un DC-3 vole entre la Corse et la Sardaigne... Il se dirige vers la Sicile pour ce qui doit être un convoyage tranquille. Gilles Durance et son équipe vont livrer cet avion à un riche italien. Mais une fois sur place, celui-ci leur propose de continuer le voyage vers l'Afrique afin de déposer clandestinement 4 médecins italiens au Biafra... Une mission qui va s'avérer plus compliquée que prévu, météo et géo politique ne tardant pas à s'en méler...
Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 740
Inscription : samedi 28 décembre 2002, 11:21
Localisation : Paris

Re: Tome 5 : Le souffle de l'Harmattan

Message par pierre »

Youpi :pouce:
J'aime bien cette série.
Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 740
Inscription : samedi 28 décembre 2002, 11:21
Localisation : Paris

Re: Tome 5 : Le souffle de l'Harmattan

Message par pierre »

La couverture
Image
Avatar de l’utilisateur
pierre
Messages : 740
Inscription : samedi 28 décembre 2002, 11:21
Localisation : Paris

Re: Tome 5 : Le souffle de l'Harmattan

Message par pierre »

Acheté, lu.
J'aime beaucoup cette série, même si ce tome ne vaut pas le deuxième (Catalina, mon amour) qui est mon préféré de la série.
Le scénario de ce tome 5 est très intéressant. :pouce:
Par contre, je trouve que la qualité graphique ce dégrade. :dubitatif:
Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1788
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: Tome 5 : Le souffle de l'Harmattan

Message par Deltafan »

Les commentaires sur le site Ligne Claire (16 juillet) :

https://www.ligneclaire.info/gilles-dur ... 64940.html
Le Souffle de l’Harmattan, Dakota et gros tracas

Callixte a remis en vol son héros Gilles Durance, pilote de choc qui a intégré les services secrets français après la guerre d’Algérie. Le Bombardier blanc, Le Vol du Concorde ou Ailes de sang, il lui en arrive de toutes les couleurs à cet as du manche à balai flanqué de ses copains la très jolie Viviane et Roger le bourru. Cette fois ils ont un DC3, un Dakota rescapé du Débarquement, à convoyer pour un collectionneur. Enfin qu’il dit. Une intrigue qui déménage avec de belles séquences aériennes, un joli coup de crayon sur fond de politique africaine tourmentée par le souffle de l’Harmattan, un vent saharien diabolique.

Novembre 1969, le DC3 aux couleurs françaises vole vers la Sicile. Viviane passe en vol sa qualification pour le piloter sous le regard de Roger. Un collectionneur a payé le prix fort pour l’avoir. En cabine Gilles tire la tête et s’interroge sur cette commande. Posé en Sicile ils découvrent leur commanditaire De Villagrazia qui les invite chez lui, mais qui ne semble pas passionné par son nouveau jouet. Il vit dans une villa somptueuse entouré de gardes du corps. Pendant le diner De Villagrazia leur dit la vérité. Il mène une opération humanitaire pour acheminer médecins et médicaments au Biafra et veut embaucher le trio. Qui demande à réfléchir car ils se doutent bien que rien n’est clair dans cette affaire qui sent l’entourloupe et la maffia à plein nez.

Suspense oblige, on en reste là car Callixte a bien embarqué son scénario, très polar années soixante, un peu à la OSS 117. L’intrigue se met petit à petit en place avec son lot de rebondissement et de fortes séquences aériennes en plein orage puis pendant que souffle l’Harmattan qui a donné son nom à l’épisode. Des Sabre aussi très bien dessinés, un Nord 2501 (ultra bruyant quand on est passager je témoigne) mais le DC3 (qui m’a aussi transporté) est le roi de la fête sous les yeux des Algériens, Marocains et des médecins à bord d’un genre un brin particulier. On a vraiment apprécié cette nouvelle aventure à la fois vintage mais très cadrée, inventive et qui se lit avec grand plaisir.
Image
Image
Répondre