Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Forum sur les aventures de Buck Danny et de ses coéquipiers J. Tumbler et S. Tuckson
Buck Danny sur Aeroplanete
Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1853
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par Deltafan »

Acheté et lu.

Le moins que l'on puisse dire est qu'il s'en passe des choses dans cet album.

Premières remarques : c'est une première partie, apparemment d'un diptyque (vu la densité des évènements, aurait-il mieux valu un triptyque ?). Ensuite, on part du postulat que le XF-108 (stoppé en 1959 sans avoir volé) vole en 1958. Soit.

Pour le reste, je ne suis pas nécessairement attaché au même degré de réalisme que certains ici (sauf, comme déjà dit plus haut, une Harley avec des pneus cloutés sur un pont d'envol, fut-il givré, de porte-avions) et j'y ai trouvé du bon et du moins bon.

-Le point positif, dans cet album, est que, contrairement à ce qu'ils font, à mon avis, trop souvent et de façon peu crédible, nos trois héros ne jouent pas les James Bond.
-J'ai plutôt apprécié tout ce qui était "aérien", en particulier le XF-108, héros de l'album (qui était mon attente principale). La présence du MiG-19, assez rare en BD, me paraît bien vue également. Idem pour le C-130. En revanche, je suis assez sceptique sur les capacités de définition d'une caméra à haute altitude en 1958, qui me paraissent très (très) optimistes dans le contexte.
-Pour le reste, si le scénario est plutôt plaisant à suivre, tout laisse supposer le retour des "James Bond" dans l'album suivant, ce qui me motive moins, je l'avoue...

Mais bon, chacun se fera un avis en le lisant.

Edit : très accessoirement, un personnage ressemble beaucoup à un acteur britannique qui a à plusieurs reprises incarné l'espion anglais Harry Palmer au cinéma.
Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1418
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par Pierre Droudrou »

Harry Palmer ?! mais c'est Michael Caine !... Hourra ! Je viens de gagner un bon pour un chocolat glacé gratuit à l’entracte !!! :clap: :clap: :clap: :mdr: :paix: :paix: Merci Deltafan !
Jusqu'ici, tout va bien !
Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1853
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par Deltafan »

Pierre Droudrou a écrit : vendredi 25 novembre 2022, 10:50 Harry Palmer ?! mais c'est Michael Caine !... Hourra ! Je viens de gagner un bon pour un chocolat glacé gratuit à l’entracte !!! :clap: :clap: :clap: :mdr: :paix: :paix: Merci Deltafan !
Bien vu Pierre ! :pouce:
AV O
Messages : 287
Inscription : mercredi 10 décembre 2008, 18:40

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par AV O »

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1853
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par Deltafan »

Critique du site Ligne Claire sur l'album (attention : spoilers) :

https://www.ligneclaire.info/le-vol-du- ... 70318.html
Retour en 1951, quelle belle année, avec Buck et ses copains, pour à la fois une intrigue basée sur un fait réel et un nouveau zinc au palmarès, le North American XF-108 Rapier. Guerre très froide un peu à la NC-22654 ne répond plus pour ce tome 9 de la série Classic avec toujours Olivier Le Bras au dessin, Frédéric Marniquet et Frédéric Zumbiehl au scénario. Ouverture d’un diptyque bien sûr avec Le Vol du Rapier. Disons-le, on a été séduit par le choix de l’avion, par celui du contexte tout en sachant qu’il n’est pas évident de revisiter à l’infini un monde qui a ses contraintes en BD. Les fans, les nostalgiques, les nouveaux lecteurs vont s’y retrouver. Un détail, d’accord on pinaille, mais le SAS c’est le Special Air Service créé par Stirling en 1941, et qui n’avait rien de secret. Les parachutistes de la France Libre y ont été formés. Le SAS existe toujours comme unité de choc anglaise et a été très efficace aux Malouines.

Mars 1951, un Globemaster US vole en Atlantique Nord. A son bord 50 soldats et un général atomiste Montgommery. Feu à bord, posé de l’avion sur l’océan sans victimes, radeaux de survie, survol par un B29, les secours ne trouveront personne. Deux semaines plus tard Buck assiste à une cérémonie à leur mémoire. Le pilote du Globemaster était son ami. Il promet à sa veuve de tout faire pour le retrouver. En 1958 Buck est sur le Forrestal et doit tester la barrière radar qui défend les États-Unis contre toute attaque de bombardiers soviétiques. Avec Sonny ils partent en patrouille malgré une météo défavorable. Retour délicat sur la piste de la base de Thulé et découverte du nouveau prototype du North American XF-108 Rapier, un intercepteur capable de voler à mach 3 que pilote son copain Westmore. A Vienne un agent soviétique qui jouait double jeu est assassiné mais il a eu le temps de transmettre les documents secrets aux Américain. A La Maison Blanche le président Eisenhower apprend que parmi ses papiers il y avait une photo qui montre que les 50 disparus de 1951 sont aux mains des Soviétiques.

On se doute quand même qu’elle va être la mission de Danny, Tumbler et Tuckson. Le Rapier est la cerise sur un gâteau qui joue sur les fondamentaux. Sonny cœur tendre, les Russes agacés, quelques belles séquences aériennes, des méchants classiques et l’opération à venir, rendez-nous nos camarades les Popovs. Reste à savoir comment les scénaristes trouveront une solution à une énigme qui n’en a pas eu. On va attendre la suite. Un tome 9 qui assure de toute façon.
Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1418
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par Pierre Droudrou »

je n'aurais jamais cru que ce serait aussi lamentable

d'abord comme dit cette disparition frise le débile et le F 108 ne sert à rien et tout ce qui vient après c'est du vent y compris les apparitions de héros historiques plus ou moins éphémères de la série i ! ...

quand je pense qu'il va encore y avoir 48 pages pour lire le mot "FIN"... c'est lourd ! mais c'est lourd ! mais que c'est lourd ! il faut vraiment vouloir y croire d'autant qu'à la fin de cet épisode : "le RAPIER on s'en fout !...
Image
après le "vol du rapier" voici "le vol du Bourdon" de Rimski Korsakov
[Youtube]https://www.youtube.com/watch?v=V6rfUQfKdLA[/Youtube]
:desole:
Jusqu'ici, tout va bien !
JYB
Messages : 4480
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par JYB »

Il m'est revenu qu'en feuilletant l'album il y a dix jours, je suis tombé sur une faute dans un texte (dans la majeure partie des textes, je ne sais pas s'il y a des fautes ou non ; c'est peut-être la seule faute qui figure dans l'album... Pas de chance que je sois tombé dessus, comme si elle avait attiré mon regard...) : page 35, une nana, parlant d'une tierce personne, dit à Sonny : "Il n'est pas prêt d'en sortir". Non : il n'est pas PRÈS d'en sortir.
AV O
Messages : 287
Inscription : mercredi 10 décembre 2008, 18:40

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par AV O »

Que dire ou penser du "BOGUEY" et de son renvoi explicatif ? (il y en a quatre)

Pour les intéressés :
A bogey is an unidentified aircraft. It could be a friendly, an enemy or a civilian.
A bandit is an enemy aircraft that is not engaging or being engaged in combat.
Contrary to what movies show, you would never shoot down a bogey or bandit.
A hostile is an enemy aircraft that you are cleared to engage or that has attacked you and you are allowed to engage in self defense.


---

Bogey: unknown aircraft. Could be friendly, hostile, civilian etc.
Outlaw: aircraft is suspected bandit. Ie: flying in area where enemies are known to be or at a speed that excludes being civilian.
Bandit: enemy aircraft but not currently performing a hostile act.
Hostile: enemy aircraft that is engaged with you or other friendly.


https://www.reddit.com/r/explainlikeimf ... een_bogey/
Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Messages : 138
Inscription : vendredi 03 février 2017, 9:14

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par DahliaBleue »

AV O a écrit : lundi 05 décembre 2022, 16:36 Que dire ou penser du "BOGUEY" et de son renvoi explicatif ? (il y en a quatre)

Pour les intéressés :
A bogey is an unidentified aircraft. It could be a friendly, an enemy or a civilian.
A bandit is an enemy aircraft that is not engaging or being engaged in combat.
Contrary to what movies show, you would never shoot down a bogey or bandit.
A hostile is an enemy aircraft that you are cleared to engage or that has attacked you and you are allowed to engage in self defense.


---

Bogey: unknown aircraft. Could be friendly, hostile, civilian etc.
Outlaw: aircraft is suspected bandit. Ie: flying in area where enemies are known to be or at a speed that excludes being civilian.
Bandit: enemy aircraft but not currently performing a hostile act.
Hostile: enemy aircraft that is engaged with you or other friendly.


https://www.reddit.com/r/explainlikeimf ... een_bogey/
Tout est-il ainsi en anglais dans l'explicatif/narratif de la BD ? :?:
Et que penser de l'orthographe du "BOGUEY" de base ? :?:
ImageImageImage
AV O
Messages : 287
Inscription : mercredi 10 décembre 2008, 18:40

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par AV O »

DahliaBleue a écrit : lundi 05 décembre 2022, 20:27
Et que penser de l'orthographe du "BOGUEY" de base ? :?:
Quatre BOG(U)EY S ?
Dernière modification par AV O le lundi 05 décembre 2022, 22:36, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1418
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par Pierre Droudrou »

pour adoucir les explications, un peu de musique
voici colonel BOGEY march
[Youtube]https://www.youtube.com/watch?v=axZRfTBcuYg[/Youtube]
:D :clap: :clap: :clap: :clap: :bye: :bye: :love: :mdr: :paix: :paix:
Jusqu'ici, tout va bien !
JYB
Messages : 4480
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par JYB »

Au fait, le numéro du C-124 qui amerrit dans la planche 2 est 9241. Or, le vrai C-124 qui s'est crashé en mer en 1951 est le 9244. Le récit des deux premières planches de l'histoire Le vol du Rapier est donc encore moins "véridique" (sic) qu'annoncé en bas de la planche 2 (cf. mes commentaires à ce sujet quelques pages auparavant).
Question annexe : quelle fut la carrière dans la réalité du C-124 n°9241 ?
Avatar de l’utilisateur
DahliaBleue
Messages : 138
Inscription : vendredi 03 février 2017, 9:14

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par DahliaBleue »

JYB a écrit : dimanche 11 décembre 2022, 8:08 Au fait, le numéro du C-124 qui amerrit dans la planche 2 est 9241. Or, le vrai C-124 qui s'est crashé en mer en 1951 est le 9244. Le récit des deux premières planches de l'histoire Le vol du Rapier est donc encore moins "véridique" (sic) qu'annoncé en bas de la planche 2 (cf. mes commentaires à ce sujet quelques pages auparavant).
Question annexe : quelle fut la carrière dans la réalité du C-124 n°9241 ?
Le serial number complet de l'appareil ditché/disparu est le 49-244 (Manufacturer's Serial Number 43173).

Le 49-241 (MSN 43170) a fini son existence (aérienne) au MASDC (https://fr.wikipedia.org/wiki/309th_Aer ... tion_Group), qu'il a rejoint le 13 février 1967.

Il me semble évidemment contradictoire - en règle générale - d'affirmer qu'une fiction est véridique ; et dans le cas présent, c'est tout autant abusif.
Puisque l'authentique commandant de bord n'était pas le major Shepard (ami d'un certain Buck Danny) mais le Major Robert S. Bell (vraisemblablement pas d'origine afro-américaine).
Alors, pourquoi pas changer aussi le serial number de l'avion, histoire d'induire une autre légère distorsion avec la vérité historique ?
ImageImageImage
JYB
Messages : 4480
Inscription : samedi 23 octobre 2004, 22:23
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Rapier ! Un nouveau "Classic" ?

Message par JYB »

DahliaBleue a écrit : dimanche 11 décembre 2022, 11:23Le serial number complet de l'appareil ditché/disparu est le 49-244 (Manufacturer's Serial Number 43173).

Le 49-241 (MSN 43170) a fini son existence (aérienne) au MASDC (https://fr.wikipedia.org/wiki/309th_Aer ... tion_Group), qu'il a rejoint le 13 février 1967.

Il me semble évidemment contradictoire - en règle générale - d'affirmer qu'une fiction est véridique ; et dans le cas présent, c'est tout autant abusif.
Puisque l'authentique commandant de bord n'était pas le major Shepard (ami d'un certain Buck Danny) mais le Major Robert S. Bell (vraisemblablement pas d'origine afro-américaine).
Merci pour ces renseignements.
DahliaBleue a écrit : dimanche 11 décembre 2022, 11:23 Alors, pourquoi pas changer aussi le serial number de l'avion, histoire d'induire une autre légère distorsion avec la vérité historique ?
Admettons, mais alors, puisque le 49-241 n'a pas disparu en 1951, il fallait choisir un autre numéro pour le C-124 de la BD, et en l'occurrence un numéro qui n'existe pas, puisque c'est paraît-il une fiction, ou du moins une "distorsion" par rapport à la réalité. Ou user d'un subterfuge consistant par exemple à gratter le dernier chiffre pour qu'il ne soit pas lisible à l'image (comme si la peinture était écaillée par l'usure), ce qui laisse planer le doute sur l'identité exacte de l'appareil. Ou dessiner l'avion sous des angles qui ne permettent pas de voir le serial number.
Afficher clairement à l'image "9241" ne laisse aucun doute et fait comprendre que cet appareil n'a pas pu se perdre en 1951 puisqu'il a continué à voler après, pendant plus de 15 ans.
Ou, puisque le récit est "véridique" (sic), il fallait laisser le vrai numéro : 9244.
Bref, encore une fois, il ne fallait pas mettre la mention "Véridique" à la fin du récit, une mention propre à tromper le lecteur.
Répondre