Team Rafale 5 : black shark

Olrik74
Messages : 2
Inscription : jeudi 06 décembre 2007, 14:07
Localisation : Annecy
Contact :

Message par Olrik74 » mardi 06 mars 2012, 13:56

Personnellement, je ne sais pas si il y a plagiat ou hommage ou quoi que ce soit avec Buck Danny, mais c'est surtout le dessin qui me choque. Désolé Mr Laurenço, mais je vais essayer d'être sincère.
J'aimais bien cette série que je suivais depuis le T1 (tome qui m'avait vriament enthousiasmé), mais là j'arrête les frais. Dans cet album j'ai l'impression de voir des copier coller d'avions, des personnages qui ne se ressemblent pas d'une case sur l'autre, plantés dans des décors vides. Et que dire de la sequence "nu" qui n'a rien à faire là (mais c'est peut-être la case la mieux dessinée de tout l'album :lol:). Certaines cases sont vraiment limites insupportables comme la case 8 page 18 avec l'extincteur (apparemment scanné et posé là...) ou la page 37 avec de très nombreux copier/coller des 2 avions avec des tailles différentes. J'ai l'impression de voir de l'illustration et de la mise en page basique sous photoshop que de véritables dessins.

Je sais que ma critique est rude et qu'il faut être indulgent mais personnellement (je dis bien personnellement car ce n'est que mon avis - d'autres ont certainement aimé) je passe à autre chose que cette série, j'ai eu trop l'impression de jeter 14 ? par la fenêtre (mais rassurez vous ce n'est pas la 1ere fois que ça m'arrive en BD !). Ce n'est peut-être pas la seule faute du dessinateur (a-t-il eu assez de temps ? Son style est-il bien adapté à cette série ? Quel a été son cahier des charges ?) et j'imagine qu'il y aura une amélioration du dessin, mais pour moi le mal est fait. Encore une fois, c'est mon seul avis, et je n'ai pas retrouvé d'avis identique dans ce sujet. Je dois être donc le seul à ne pas supporter ce dessin.

Et on parle de Mission Kimono en très bon termes sur ce sujet, mais c'est vrai qu'il faut bien reconnaitre que cette série est remarquable tant au dessin qu'au scénario. C'est pour ma part LA série d'aviation actuelle avec des enormes qualités dont les autres séries devraient s'inspirer sous peine de perdre des lecteurs. Qualité du dessin, sérieux et originalité du scénario, personnages attachants, beaucoup d'action, un peu d'humour : je ne suis pas difficile, ça me va ! :D

Avatar de l’utilisateur
Raymond
Messages : 1794
Inscription : mardi 08 août 2006, 9:40
Localisation : Sebourg (59)
Contact :

Message par Raymond » mardi 06 mars 2012, 16:55

Olrik74 a écrit :Personnellement, je ne sais pas si il y a plagiat ou hommage ou quoi que ce soit avec Buck Danny, mais c'est surtout le dessin qui me choque. Désolé Mr Laurenço, mais je vais essayer d'être sincère.
J'aimais bien cette série que je suivais depuis le T1 (tome qui m'avait vriament enthousiasmé), mais là j'arrête les frais. Dans cet album j'ai l'impression de voir des copier coller d'avions, des personnages qui ne se ressemblent pas d'une case sur l'autre, plantés dans des décors vides. Et que dire de la sequence "nu" qui n'a rien à faire là (mais c'est peut-être la case la mieux dessinée de tout l'album :lol:). Certaines cases sont vraiment limites insupportables comme la case 8 page 18 avec l'extincteur (apparemment scanné et posé là...) ou la page 37 avec de très nombreux copier/coller des 2 avions avec des tailles différentes. J'ai l'impression de voir de l'illustration et de la mise en page basique sous photoshop que de véritables dessins.
Il m'est arrivé il y a plus d'un an, de porter un jugement assez sévère sur le dessin de M Lourenço, pour une autre série, et, si je me souviens bien il n'avait pas beaucoup apprécié.

Ici, je me dois quand même de remarquer que le dessin de tout ce qui est avions et décors, dénote un progrés certain et réel par rapport à ce que j'avais vu à l'époque. A part un traitement des ombres portées qui n'est pas parfait, je ne trouve rien à redire, bien que le dessin (pur, pas de Bd) soit ma spécialité !

Pour ce qui est des personnages, je suis plus mal placé pour parler, mais c'est vrai que l'on sent un décallage certain entre le dessin des scènes avec personnages (uniquement) et les scènes extèrieures avec avions et décors, le trait n'étant pas trés assuré, et moi c'est ce qui me gène le plus !
Mais on retrouve cela dans beaucoup d'autres BDs, comme une recherche de style qui ne serait pas encore trouvé, ou stabilisé, ou comme une hésitation entre deux façons de faire.

Reprendre une série qui a déjà été traitée par deux autres dessinateurs n'est pas évident non plus, et peu de points de repères avec des personnages clés comme Danny ou Tanguy servant de références.

M Lourenço a bien progressé à mes yeux, mais c'est encore perfectible (cent fois, sur le mêtier .....)

Raymond

lourenço
Messages : 8
Inscription : mercredi 10 novembre 2010, 18:18

team rafale T5

Message par lourenço » mercredi 14 mars 2012, 14:47

Bonjour Olrik74, Raymond, Merci pour vos critiques constructives pour cette reprise de la série Team Rafale .
Il est vrai qu'à chaque parution de mes productions ;je n'ais jamais pu exprimer mon graphisme personnel; malheureusement pour moi...
je ne suis qu'un prestataire de la série Team Rafale et l'exécution de cahiers des charges sur le dessin pour les autres albums.
Au cours de la production de ce dernier chapitre de Team rafale Eric Loutte a été au courant de l'avancer de mon travail dont il approuvait ma ligne proche de sa création.
J'ai réalisé ce projet en 7 mois et demi, sachant que les auteurs ont 2 fois plus de temps de production .....
Je continuerais à travailler durement pour tenter de satisfaire le public de la série Team Rafale

loftal
Messages : 109
Inscription : lundi 04 octobre 2010, 17:10

Message par loftal » lundi 23 avril 2012, 20:30

Voilà, je me permets de signaler les quelques coquilles que j?ai pu constater dans ce tome 5 (j'en ai surement oublié):
- page 5, case 4 : WUNDERBAR et non WONDERBAR
- page 19, case 1: BRIZE NORTON (?)
- page 19, case 3: BRISE NORTON (?)
- page 21, dernière case: soit MEINE LIEBE ou MEIN LIEBLING mais pas MEIN LIEBE
- page 22, case 2: soit MEINE LIEBE ou MEIN LIEBLING mais pas MEIN LIEBE
- page 23, case 9: soit MEINE LIEBE ou MEIN LIEBLING mais pas MEIN LIEBE
- page 32, case 7: AUX VIP et non AU VIP
- page 33, case 2 : JA et non YA
- page 34, dernière case : PRÄSIDENTEN et non PRASIDENTEN
- page 35, case 5 : UND LOS GEHT?S! et non DAS IST GEGANGEN !
- page 35, case 7 : VERSTANDEN! et non ERHALTEN !
- page 35, case 8 : MAXIMALE KRAFT! et non MAXIMAL KRAFT !

L?utilisation des prénoms n?est pas claire (ou j?ai rien compris, c?est aussi possible):
- page 20, case 5 : ?les frères Unger, Karl et Klaus? (je suppose donc qu?on parle des jumeaux, pourtant c?est le chef des terroristes qui a l?air de s?appeler Karl)
- page 23, case 8 : Franka répond à l?un des deux jumeaux en l?appelant Willy
- page 39, case 7, ici c?est à nouveau Willy
- page 44, case 5, les deux frères sont aux manettes et l?un appelle l?autre Ulrich

Sinon, au niveau scénario, j?ai bien apprécié et je trouve l?histoire plaisante.

Mais j?ai eu de la peine avec l?enchaînement de la page 9 qui ne me semble pas naturel:
Tom demande à Jessica « Alors ? »
Jessica répond « 5e au classement général »
Et là on saute à Alexander qui répond à un 4ème personnage « C?est un très bon score »
Et on en vient à Alex et Tom?

J?ai aussi beaucoup peiné avec la case 9 de la page 23 pour comprendre qui dit quoi à qui.
Mélanger 3 personnages où chacun dit quelque chose et dont 2 sont en gros plan m?a perturbé. J?ai d?abord cru que le premier phylactère était dit par Franka (illogique vu l?enchaînement de la case précédente) alors que c?est en fait Willy (un des jumeaux) qui parle (enfin il me semble).

Quant aux dessins, j?aime bien les avions et véhicules. Mais j?ai de la peine avec les expressions faciales des personnages.
Et certaines cases (genre cases 1 et 2 de la page 17) me donnent l?impression d?un résultat totalement « photoshopé ».
Du genre je prends des photos et hop, je les passe au travers d?un ou deux filtres Photoshop et le tour est joué.
D?une manière générale, je trouve le dessin ultra moderne (ça veut dire quelque chose ?). Comme certaines BD très modernes (pour l?époque) des années 80 ou 90 et qui sont complètement oubliées aujourd?hui?

Bon, voilà, tout ce blabla n?est que mon avis tout à fait personnel qui n?engage que moi?
Et peut-être sera-t-il tout de même utile, voire apprécié, qui sait ?
Je serai toutefois au rendez-vous du tome 6 pour la suite?

Et j'espère ne blesser personne par mon commentaire :wink:

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1482
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: Team Rafale 5 : black shark

Message par Deltafan » mercredi 28 septembre 2016, 19:38

En relisant le "passé historique" de la série, après l'avoir relue en entier, j'ai retrouvé cette discussion, où j'avais, à l'époque, indiqué que je n'avais pas éléments pour répondre.

Il s'avère que le hasard, et la nostalgie, aient voulu que je rachète il y a quelque temps la "trilogie nucléaire" de Buck Danny (au début des années 80, je me suis débarrassé de quasiment tous mes T&L, Danny et Cooper quand j'ai échoué au test de la vue lors des 3 jours, ce qui me barrait automatiquement l'espoir de piloter un jour un Mirage 2000. J'ai d'ailleurs fini dans un TRM 2000 :mdr:. Je n'ai repris la BD aérienne qu'en 1997) .

Si l'idée de base scénaristique est, effectivement, le même, je rejoins Frédéric Zumbiehl dans son commentaire plus haut. On peut faire quelque chose de suffisamment différent, malgré cette idée commune de base, pour susciter quand même l'intérêt du lecteur.

L'action de la trilogie nucléaire est bien menée. L'histoire relativement sobre et crédible. Il n'y a, au final que les péripéties de l'évasion du navire cubain qui m'ont parue "too much".

Dans la "trilogie dronienne", c'est un peu comme parfois un remake de films américains, avec des divergences, parfois sérieuses, avec l'original, et avec beaucoup plus d'effets spéciaux et d'action. Ce n'est pas nécessairement mieux ou moins bien, mais ça peut être suffisamment différent pour plaire. L'histoire aurait probablement gagné à être plus sobre. Il y a notamment beaucoup de batailles au sol à l'arme de poing ou d'épaule et beaucoup d'avions abattus. Peut-être un peu trop.

Mais comme dit dans ma critique spécifique dans le topic du tome 8, c'est le sempiternel espionnage, aujourd'hui quasiment omniprésent dans la BD aéronautique française qui m'a le moins plu dans l'histoire. En ce sens, en relisant tout à l'heure la trilogie nucléaire, j'ai beaucoup apprécié la présence nuancée de cet "espionnage" dans le récit.
Certes, dans la trilogie dronienne, F. Zumbiehl fait le choix volontaire de mêler l'espionnage à l'histoire "aérienne". Si c'avait été isolé dans cette série, pourquoi pas (d'ailleurs la présence de l'espionnage m'avait moins marqué lors de ma première lecture). Mais, comme dit plus haut, quand la plupart des auteurs y ont aujourd'hui recours, l'acheteur a aussi le droit de commencer à trouver ça répétitif. Ca l'est, en tout cas pour moi, plus qu'un scénario qui utilise une idée commune de base à 30 ans d'écart.

Maintenant Team Rafale a également des qualités propres. Par exemple, il y pas mal d'astuces bien vues dans la trilogie dronienne, ne serait-ce que le rôle des badges, qu'on ne découvre qu'en toute fin d'histoire. Plus fondamentalement original dans la BD aéronautique française, la fin du 7 et le début du 8 semblent indiquer un possible changement de statut du deuxième personnage de l'histoire. C'est assez rare pour être souligné.

C'est du moins mon avis, qui ne représente que moi et n'a nulle valeur de vérité absolue.

Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1193
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

Re: Team Rafale 5 : black shark

Message par Pierre Droudrou » mercredi 28 septembre 2016, 23:15

Deltafan a écrit :
Il s'avère que le hasard, et la nostalgie, aient voulu que je rachète il y a quelque temps la "trilogie nucléaire" de Buck Danny

L'action de la trilogie nucléaire est bien menée. L'histoire relativement sobre et crédible. Il n'y a, au final que les péripéties de l'évasion du navire cubain qui m'ont parue "too much".
avis entièrement partagé c'est la partie faible de l'histoire en n'oubliant pas les élucubrations de Sonny Tuckson avec Eunice !...
Jusqu'ici, tout va bien !

Répondre