MARK DIXON DETECTIVE (OTTO PREMINGER 1950)

Ce forum contiendra les discussions sur toutes vos séances audiovisuelles
Avatar de l’utilisateur
Pierre Droudrou
Messages : 1086
Inscription : mardi 10 août 2004, 20:34
Localisation : Rouvray France

MARK DIXON DETECTIVE (OTTO PREMINGER 1950)

Message par Pierre Droudrou » lundi 23 avril 2018, 17:21

Image

dans la mesure où sur Amazon j’ai trouvé 2 commentaires qui définissaient très bien le film d’Otto Preminger je me permets de vous les livrer.

commentaire nr 1

Mark Dixon, détective, est bien plus qu'un polar, bien plus qu'un film noir. C'est également une analyse profonde et très bien filmée de la dualité d'un homme mi ange mi démon et de son combat qu'il mène pour faire reculer ou même faire disparaître sa part d'ombre.
Dans le rôle titre Dana ANDREWS est formidable (comme à son habitude) et Gene TIERNEY apporte la part de lumière qui permettra au héros de s'en sortir.
Un très bon film magistralement dirigé par Otto PREMINGER.

commentaire nr 2

Mark Dixon, détective, est un très grand film. Quelques mots pour résumer le début de l'intrigue. Un inspecteur de police, Mark Dixon (Dana Andrews), est tancé par son chef. Il traite les voyous trop brutalement et se trouve bloqué dans sa promotion alors qu'il mériterait bien mieux. Mark Dixon fait en particulier une fixation sur un chef de bande que son père a lancé. En essayant d'élucider un meurtre auquel ce chef de bande est mêlé, il se rend au domicile d'un suspect. Celui-ci le frappe, Mark Dixon réplique, l'homme s'écroule, mort. Dixon maquille cet accident en meurtre et cache le corps. Un chauffeur de taxi, père de la jeune femme (Gene Tierney) du truand qu'elle avait quitté, devient le principal suspect. Dixon, qui tombe de plus en plus amoureux de la jeune femme tente d'innocenter le père, dont la culpabilité semble évidente aux yeux des autres policiers. Tous ses efforts demeurent vains.

Il s'agit d'un magnifique film d'Otto Preminger, réalisé en 1950 en noir et blanc. Preminger refait jouer le couple d'acteurs de Laura, tourné six ans auparavant, la très belle Gene Tierney et Dana Andrews, dont le jeu s'est encore amélioré. Le titre français du film est trompeur et réducteur. Il ne s'agit pas d'une histoire de détective. Le titre américain Where The Sidewalk Ends reflète beaucoup mieux l'intrigue, celle d'un policier qui se veut un modèle d'honnêteté et de droiture pour se démarquer de son père et qui se trouve confronté à un problème moral terrible, choisir entre le bien et le mal, en sachant que toute sa vie et son avenir sont en jeu. Restera-t-il sur le trottoir ou descendra-t-il dans le caniveau? Le film débute sur une scène qui pose symboliquement la question. Le héros est pris sans arrêt dans une contradiction: la volonté d'éviter de mal tourner comme son père le conduit à la violence, et cette violence même le confronte au choix entre le mensonge et la vérité. Otto Preminger pose la question et son film fournit une réponse possible. La photo du film est particulièrement bien soignée, l'intrigue est ramassée et le suspense intense et les acteurs sont excellents et très bien dirigés.

Film que je recommande à notre ami Deltafan qui, comme moi, n’est pas insensible au charme de la très belle Gene Tierney

je recommande chaleureusement ce film à tous certes, il date de 1950 mais ne mérite pas d'être classé à la rubrique "vieux films" des films récents n'atteignent pas sa modernité et son intensité !
Jusqu'ici, tout va bien !

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1364
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: MARK DIXON DETECTIVE (OTTO PREMINGER 1950)

Message par Deltafan » lundi 23 avril 2018, 23:50

Pierre Droudrou a écrit :
lundi 23 avril 2018, 17:21
Film que je recommande à notre ami Deltafan qui, comme moi, n’est pas insensible au charme de la très belle Gene Tierney
Merci pour l'info. Je ne connaissais pas du tout.

J'ai déjà tellement de retard pour regarder ce qui est dans ma DVD/BluRay-thèque, sans parler de mes lectures et du reste. Mais qui sait, à l'occasion.

Avatar de l’utilisateur
Cochise29
Messages : 839
Inscription : dimanche 20 mai 2012, 12:23

Re: MARK DIXON DETECTIVE (OTTO PREMINGER 1950)

Message par Cochise29 » mercredi 25 avril 2018, 18:48

Deltafan a écrit :
lundi 23 avril 2018, 23:50

J'ai déjà tellement de retard pour regarder ce qui est dans ma DVD/BluRay-thèque, sans parler de mes lectures et du reste. Mais qui sait, à l'occasion.
Tu es débordé Deltafan !
Fais une pause et installe toi dans ce qui semble ressembler à une petite médiathèque personnelle. :wink: :clap:
Outre les BD et l'aviation j'aime aussi les films de John Wayne :
http://johnwayne29.wix.com/johnwayneandfriends
Je sais même lire : :mrgreen:
http://truegrit.fr.gd/Page-d-h-accueil.htm

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1364
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Re: MARK DIXON DETECTIVE (OTTO PREMINGER 1950)

Message par Deltafan » jeudi 26 avril 2018, 22:27

Cochise29 a écrit :
mercredi 25 avril 2018, 18:48
Deltafan a écrit :
lundi 23 avril 2018, 23:50

J'ai déjà tellement de retard pour regarder ce qui est dans ma DVD/BluRay-thèque, sans parler de mes lectures et du reste. Mais qui sait, à l'occasion.
Tu es débordé Deltafan !
Fais une pause et installe toi dans ce qui semble ressembler à une petite médiathèque personnelle. :wink: :clap:
Il faudrait oui...

Rien qu'en BD aéros, il faudrait que je révise FAFL, Team Rafale, Rafale Leader et Mission Kimono, avant d'attaquer le dernier opus de chaque (et au train ou ça va, même les deux derniers pour mission Kimono).

Mais mon médecin vient de me recommander de la marche quotidienne... Déjà que j'étais à la bourre avant... :roll:

M'enfin bon, c'est une question d'organisation (à trouver) :wink:

Répondre