Evolution de la série

Forum sur les aventures de Dan Cooper, le célèbre pilote de la Canadian Air Force
Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 829
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Evolution de la série

Message par laurent » dimanche 02 janvier 2005, 16:57

Lu dans l'ouvrage de Gérard Lenne, "Blake, Jacobs et Mortimer" :

"A trop laisser la bride sur le cou de l'imagination, on s'expose à de cruelles déconvenues, lorsqu'on ne peut plus assurer la surenchère. C'est particulièrement vrai dans le domaine de la SF. Dans [la] série d'Albert Weinberg,[...], l'aviateur Dan Cooper commence sa carrière en pleine SF avec Le Mur du Silence ou Cap sur Mars, nettement au-delà des exploits scientifiques réalisés à l'époque. Puis, quand vient la nécessité de multiplier les albums, c'est comme s'il était rétrogradé, contraint de participer à de banales expéditions Apollo."

J'aimerais savoir ce que vous pensez de cette remarque et de l'évolution de la série Dan Cooper en général.

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1360
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Message par Deltafan » lundi 03 janvier 2005, 19:46

Concernant l'évolution générale de la série, je ne pourrai pas repondre intégralement, car je l'avais arrêtée il y a quelques années et je m'étais débarassée de ma collection, avant de racheter récemment 5 numéros, dont les 4 premiers.

Cependant, plutôt que de parler de "rétrogradation", je préfèrerais le terme "réorientation". Au fur et à mesure de sa progression dans la connaissance de son domaine (et de l'évolution parallèle de la science, qui rendait rapidement obsolètes/inadaptés certains éléments de ses albums précédents, notamment le type de propulsion de ses premiers engins aériens et spatiaux), Weinberg a probablement cherché à s'éloigner de la SF et se rapprocher de la "real-aviation". Il a aussi très bien pu faire simplement le choix d'arrêter de donner à sa série une orientation SF aussi prononcée.

Par ailleurs, il faudrait savoir exactement ce qui est considéré comme de la "surenchère" par M. Lenne, Jacobs faisant sans ambiguïtés le choix de la SF et se souciant peu de certains aspects de réalisme. Ainsi, si, par exemple, le "Triangle bleu" évolue (de plus, cette version évoluée est mise en danger par des problèmes réalistes de coûts d'entretien) avant de disparaître, il me semble bien que l'Espadon (encore plus improbable) est toujours là...

Sinon, le type de "réorientation", dont je parlais dans mon deuxième paragraphe, est également visible, même si dans de bien moindres proportions, dans T&L et Buck Danny :
-Dans l'album T&L "Danger dans le ciel", un prototype français à décollage vertical "futuriste" apparaît sur sa base de lancement. Il n'en sera plus jamais question par la suite.
-Il en est de même du prototype américain à décollage vertical des albums Buck Danny "SOS soucoupes volantes" et "Un prototype a disparu". De la même façon, on voit apparaître le Mac Dougall et le FX-13, puis on en entend plus parler et plus tard les réels F-4 Phantom II et au RA-5C Vigilant sont là.

Ce type de problème est fréquent dans la BD lorsque les séries durent longtemps et que les évolutions des techniques rendent obsolètes/inadaptés des concepts/scénarios précédemment utilisés par les auteurs. Dans le domaine de la SF, il est beaucoup plus facile d'arranger les choses (cf. la méthode utilisée par les créateurs de Valérian, pour contourner le problème d'une explosion nucléaire en 1986, pourtant présente à la base de leur histoire spatio-temporelle dès 1970...). Et ne parlerai pas, pour les séries BD très longues et sensées se dérouler dans la période contemporaine, du problème de l'âge des héros (par ex : Dan Cooper, T&L et la troïka Buck Danny...)

Enfin, on retrouve quand même un peu de SF dans la série Dan Cooper, après les premiers albums, notamment dans "L'avion invisible" où Weinberg nous donne ses versions des chasseurs "stealth" F-19 et MiG-37b...

Voilou, c'était mon opinion pour l'aspect "rétrogradation", mais il y a certainement d'autres visions des choses, surtout de la part de ceux qui ont une connaissance de l'ensemble des albums Dan Cooper...

@+ :wink:

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 829
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » lundi 03 janvier 2005, 20:48

Je suis dans l'ensemble d'accord avec tes remarques.
Il me semble cependant que les prototypes d'avions à décollage vertical présentés dans T & L et Buck Danny correspondent à des avions ayant réellement existé, même si ces recherches furent ensuite abandonnées. Les spécialistes d'aéronautique confirmeront, mais d'une manière générale tous les avions présents dans les séries de Charlier ont existé réellement. Charlier n'a d'ailleurs jamais vraiment donné dans la science fiction, du moins à ma connaissance.
Pour ce qui est des héros qui ne vieillissent pas alors que l'époque de leurs aventures change, c'est une licence qui est de règle dans beaucoup de séries BD.
Pour en revenir à la série Dan Cooper, j'attends les avis de lecteurs peut-être plus spécialistes que moi, mais j'ai toujours été rebuté par son aspect décousu. Après cinq premiers épisodes très jacobsiens (le Triangle Bleu évoque quand même irrésistiblement l'Espadon) et trois épisodes scénarisés par Charlier où la science fiction est totalement absente, la série tente, à partir du Secret de Dan Cooper, de trouver un moyen terme avec une SF relativement vraisemblable.
Mais tout ça nuit quand même à l'unité de l'oeuvre.

Avatar de l’utilisateur
Antoine
Site Admin
Messages : 437
Inscription : vendredi 27 septembre 2002, 21:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Antoine » lundi 03 janvier 2005, 20:57

laurent a écrit :Il me semble cependant que les prototypes d'avions à décollage vertical présentés dans T & L et Buck Danny correspondent à des avions ayant réellement existé, même si ces recherches furent ensuite abandonnées. Les spécialistes d'aéronautique confirmeront, mais d'une manière générale tous les avions présents dans les séries de Charlier ont existé réellement.
Sur les ADAV, voir ce site: http://prototypes.free.fr/vtol/vtol-1.htm

Les prototypes qu'on voit dans Buck Danny et T&L ressemblent beaucoup au Coléoptère et au Convair XFY-1, mais n'ont jamais existé.

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 829
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » lundi 03 janvier 2005, 21:15

Antoine a écrit :Les prototypes qu'on voit dans Buck Danny et T&L ressemblent beaucoup au Coléoptère et au Convair XFY-1, mais n'ont jamais existé.
Ce n'est donc pas vraiment de la SF.

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1360
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Message par Deltafan » lundi 03 janvier 2005, 22:13

[quote="laurent"][quote="Antoine"]Les prototypes qu'on voit dans Buck Danny et T&L ressemblent beaucoup au Coléoptère et au Convair XFY-1, mais n'ont jamais existé.[/quote]
Ce n'est donc pas vraiment de la SF.[/quote]Le Coléoptère (à réacteur) avait une aile annulaire, le Convair (à turbopropulseur et hélices contrarotatives) avait 4 ailes delta en "X" (ou plutôt en "+"). Les prototypes ADAV de T&L et B. Danny (très semblables) sont la synthèse des deux : avion à réacteur et à aile annulaire sur laquelle ont été ajoutées 4 ailes delta. Après, SF ou pas c'est une question d'appréciation personnelle, mais s'ils n'en font pas partie, on peut également dire que dans Dan Cooper : le Triangle bleu, le Coléoptère, le X-100, le porte-avion sous-marin, les F-19/MiG 37b, et d'autres, croisements ou évolutions d'appareils ayant réellement existé, n'en font pas partie non plus... :roll:

En revanche, il est sûr que l'astronef jaune dans "Le maître du soleil", les Vengeurs dans "Le mur du silence" et le Cosmos de "Cap sur Mars" sont de la pure SF (en tous cas pour les connaissances scientifiques d'aujourd'hui :wink:).

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 829
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » mardi 04 janvier 2005, 0:06

Bien évidemment, en matière de science-fiction, il y a toute une gradation entre la simple extrapolation d'appareils existant réellement et le délire absolu. Les avions à décollage vertical de Charlier sont des extrapolations d'avions réels. Le Triangle Bleu me paraît moins réaliste (je me suis toujours demandé comment il pouvait atterrir sans se casser la gueule) et le porte-avions sous-marin encore moins.

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1360
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Message par Deltafan » mardi 04 janvier 2005, 2:09

Je ne sais pas si les porte-avions sous-marins ont été étudiés (et à cette heure-ci j'avoue que je ne suis pas trop fana pour une recherche google), mais il a existé des sous-marins qui emportaient des hydravions. Par exemple, pendant la seconde guerre mondiale, le Surcouf français avait un hydravion et les 3 sous-marins opérationnels de la classe I-402 japonaise devaient emporter 3 hydravions (qui ne furent jamais construits), or les Vengeurs sont trois... Maintenant, il est vrai que les I-402 avaient plus la forme de sous-marins classiques que du sous-marin du "Mur du silence". Ceci dit, il est bien possible que Weinberg ce soit inspiré des I-402 et de leurs 3 aéronefs pour le sous-marin et les 3 Vengeurs du Lama Yamato.

Pour ce qui est du Triangle bleu (premier épisode de Dan Cooper paru dans Tintin en 1954) il ressemble furieusement (à part l'entrée d'air) au projet SFECMAS (ex-Arsenal) de janvier 1955, avec exactement le même système d'atterissage-décollage (les extrémité d'aile du SFECMAS étaient plus basses, ce qui permettait un meilleur appui sur 3 points, mais le Triangle bleu déploie un quatrième appui à l'avant). Les projets SIPA 700/710 (janvier 1955 également) et Payen Pa-49 (mai 1954) avaient également une formule très proche de celle du SFECMAS (tout ça se trouve dans les pages 245 à 249 de l'ouvrage "Les avions de combat français II" de Jean Cuny aux éditions DOCAVIA, toujours disponible).
Mais surtout, dans la réalité, le prototype ADAV américain à aile delta (placée en position haute, c'est à dire fixée en haut du fuselage, contrairement au Mirage III, au Triangle bleu et aux 3 projets ADAV français que j'ai précédemment cité) Ryan X-13 Vertijet (1955) a montré que la formule était valide (avec seulement trois points d'appui).
Par contre, la propulsion du premier Triangle bleu (fusées + stato) aurait peut-être été beaucoup moins pratique pour l'atterissage... :?

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 829
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » mardi 04 janvier 2005, 8:34

Les sous-marins emportant des hydravions ont effectivement existé, mais ils devaient faire surface pour mettre l'appareil à la mer et le récupérer. La phase vraiment sous-marine ne concernait donc que le transport.

Avatar de l’utilisateur
Antoine
Site Admin
Messages : 437
Inscription : vendredi 27 septembre 2002, 21:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Antoine » mardi 04 janvier 2005, 23:26

Plus exotique encore: http://www.skyhawk.org/2C/aus_sub.htm

Image

Là pour le coup, je pourrais croire à de la science fiction! :shock:

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1360
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Message par Deltafan » mercredi 05 janvier 2005, 0:28

[quote="laurent"]Les sous-marins emportant des hydravions ont effectivement existé, mais ils devaient faire surface pour mettre l'appareil à la mer et le récupérer. La phase vraiment sous-marine ne concernait donc que le transport.[/quote]Exact. Ceci dit, je ne sais pas si un de nos forumeurs l'a vu, mais j'ai lu il y a quelques temps un article sur les appareils qui ont inspiré Jacobs pour B&M. Il y avait un dessin du projet d'appareil qui a inspiré l'Espadon et son passage de l'eau à l'air. Projet, américain qui n'a jamais vu le jour bien évidemment. Peut-être que quelqu'un saurait quel était le nom de ce projet :?:

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1360
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Message par Deltafan » mercredi 05 janvier 2005, 0:31

[quote="Antoine"]
Là pour le coup, je pourrais croire à de la science fiction! :shock:[/quote]
Et moi aux photomontages :wink:

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 829
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » mercredi 05 janvier 2005, 14:30

Antoine a écrit :Plus exotique encore: http://www.skyhawk.org/2C/aus_sub.htm

Image

Là pour le coup, je pourrais croire à de la science fiction! :shock:
Pour décoller, avec des fusées, à la rigueur. Mais pour se poser ?

Avatar de l’utilisateur
laurent
Messages : 829
Inscription : mardi 19 octobre 2004, 10:49
Localisation : Pyrénées
Contact :

Message par laurent » mercredi 05 janvier 2005, 15:51

Deltafan a écrit :Ceci dit, je ne sais pas si un de nos forumeurs l'a vu, mais j'ai lu il y a quelques temps un article sur les appareils qui ont inspiré Jacobs pour B&M. Il y avait un dessin du projet d'appareil qui a inspiré l'Espadon et son passage de l'eau à l'air. Projet, américain qui n'a jamais vu le jour bien évidemment. Peut-être que quelqu'un saurait quel était le nom de ce projet :?:
C'est plutôt l'inverse : des recherches américaines qui ont confirmé l'anticipation de Jacobs, Le Secret de l'Espadon datant de 1946.
Dans ses mémoires (Un opéra de papier. Les mémoires de Blake et Mortimer, Gallimard, 1981), Jacobs dit qu'en 1953 les Etats-Unis sortirent le Douglas X3, Spearfish of the Sky (spear = trident, si je ne m'abuse), avion au fuselage éfilé et aux ailes courtes d'une ligne presque identique à celle de l'Espadon, mais pas sous-marin.
En 1956, Donald Doolittle, ingénieur de la All American Engineering Company brevetait un avion amerissant sur des skis avant de se transformer en sous-marin. Inversement il décolle sur skis et vole après les avoir rentré.
En 1964, l'US Navy ouvrit un concours pour un projet de sous-marin volant doté d'un prix de 100 000 dollars.
Jacobs cite enfin un article de Science et Vie (visiblement, il se documentait là-dedans) de 1969 présentant un engin triphibie dû à un certain Donald Reid. Jacobs parle de photos, mais les reproductions que j'ai pu voir, que ce soit en éclaté ou en action, sont des dessins.
C'est con que j'ai pas de scanner pour vous montrer tout ça. Mais on peut voir tout ça dans Un opéra de papier qui date un peu, ainsi que dans Le monde de Edgar P. Jacobs réédité en 2004 par le Lombard.

Avatar de l’utilisateur
Deltafan
Messages : 1360
Inscription : lundi 01 décembre 2003, 22:42

Message par Deltafan » jeudi 06 janvier 2005, 1:46

Le Douglas X-3 que je connais s'appelait Stilletto, il a effectué son premier vol le 28 octobre 1952. Il a pu avoir d'autres appellations, et il évoque effectivement vaguement les formes de l'Espadon.

Je ne connaissais absolument pas le second avion :shock:
Le troisième appareil est probablement celui que j'avais vu. j'ai donc effectivement fait l'erreur pour l'inspiration de Jacobs.

Merci pour ces infos :wink:

Répondre